Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

FRANCE

Claude Guéant se dit prêt à revoir sa circulaire controversée du 31 mai

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/12/2011

Face au tollé provoqué par sa circulaire du 31 mai qui limite l'obtention d'un permis de travail par les diplômés étrangers, le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, s'est dit prêt à "clarifier" son texte pour dissiper les "malentendus".

AFP - Le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, s'est dit jeudi soir "résolu" à "faire une circulaire spécifique sur le travail des étudiants étrangers", afin de clarifier l'application de sa circulaire controversée du 31 mai sur la maîtrise de l'immigration professionnelle.

A la suite de cette circulaire de nombreux diplômés étrangers, dont certains très qualifiés, qui avaient été recrutés dans des entreprises françaises, n'ont pas pu obtenir un changement de statut (d'étudiant à salarié), un sujet d'inquiétude pour universités et grandes écoles, ainsi que pour le Medef.



"Clairement, je note qu'il y a des malentendus, des interrogations, et je suis résolu à avoir une concertation approfondie avec les parties prenantes (universités, grandes écoles, patronat) et également à faire une circulaire spécifique sur le travail des étudiants étrangers afin que les cas de figure soient examinés et que les choses soient plus claires dans l'application", a déclaré le ministre sur Europe 1.

Selon lui, le gouvernement a accordé 6.500 autorisations de séjour pour des étudiants étrangers devenus salariés en 2011.

La circulaire du 31 mai n'est pas relative aux étudiants, mais "à l'immigration professionnelle", a-t-il insisté.

"Mais elle rappelle que les étudiants doivent avoir une autorisation de séjour spécifique de travailleur salarié pour exercer une profession en France, et cette autorisation est examinée en fonction de la situation de l'emploi", a-t-il ajouté.

B5AE49A5-D810-416A-9892-172C9D7DFCCA - DOCUMENT M. Guéant a rappelé qu'il y avait "pour les étudiants, deux régimes spécifiques": "la circulaire dit explicitement que la situation de l'emploi n'est pas opposable aux travailleurs qui sont hautement qualifiés, et il y a un régime particulier qui permet aux étudiants de travailler à la suite de leurs études dès lors qu'ils ont atteint le niveau master".

Une centaine de personnalités, dont le prix Nobel de Physique Albert Fert, ont lancé une pétition demandant "le retrait" de la circulaire du 31 mai. Elle recueillait jeudi plus de 12.500 signatures.

Le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand a indiqué jeudi qu'il avait "un problème" avec cette circulaire, tout en reconnaissant qu'elle ne relevait "pas de sa compétence".

Samedi soir sur France 2, dans l'émission "On n'est pas couché", le ministre de l'Enseignement supérieur, Laurent Wauquiez, avait lui aussi été critique.

"Je ne veux pas que l'université française ferme ses portes aux étudiants étrangers, je trouve ça absurde. On s'est plantés, et il faut le dire clairement, sur une circulaire qui a donné ce sentiment, qui a donné cette image à l'extérieur", a-t-il déclaré.

A la question de savoir s'il n'était pas d'accord avec la circulaire, il a répondu "en tout cas, le but c'est de la corriger, et le plus vite possible".

Dans un courrier adressé fin novembre aux présidents d'universités et de grandes écoles françaises, le Premier ministre François Fillon avait défendu la circulaire Guéant, tout en soulignant l'apport des étudiants étrangers.
 

Première publication : 23/12/2011

  • IMMIGRATION

    La circulaire Guéant est-elle mauvaise pour l’économie française ?

    En savoir plus

  • FRANCE

    Circulaire Guéant : "Moi, diplômé étranger, interdit de travail en France"

    En savoir plus

  • FRANCE

    Les diplômés étrangers se mobilisent contre la "circulaire Guéant"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)