Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Merci la Grèce ?"

En savoir plus

#ActuElles

Sport : à quand la parité ?

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Colorado : la ruée vers le cannabis

En savoir plus

MODE

Mode masculine hiver 2015 à Paris, les libertés d'expression triomphent

En savoir plus

FOCUS

Législatives en Grèce : un scrutin décisif

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Manchester City-Côte d'Ivoire au Mondial : Yaya Touré se confie à FRANCE 24

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération des humanitaires à Bangui : Le chef anti-balaka Andilo ne sera pas relâché

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Abdallah, "grand défenseur des femmes" selon Christine Lagarde

En savoir plus

TECH 24

Alan Turing, le casseur de codes

En savoir plus

Sports

Un milliardiaire russe prend le contrôle de l'AS Monaco

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/12/2011

L’AS Monaco est passé sous pavillon russe, ce vendredi, après que la société Monaco Sport Invest (MSI) du milliardaire russe Dmitry Rybolovlev a acquis 66,67% des actions du club monégasque.

AFP - La société Monaco Sport Invest (MSI), liée au milliardaire russe Dmitry Rybolovlev, a pris le contrôle de l'AS Monaco (Ligue 2) à hauteur de 66,67% des actions, a annoncé vendredi le club dans un communiqué.

L'homme d'affaires a été nommé président du nouveau conseil d'administration, en remplacement d'Etienne Franzi. Arrivé à la tête du club fin mars 2009, le président de la Compagnie Monégasque de Banque reste toutefois membre du conseil afin d'assurer une passation en douceur.

"MSI s'est engagée à investir au moins 100 millions d'euros au cours des quatre prochaines années. Ce montant constitue un minimum garanti et au besoin il peut être augmenté", selon la même source.

Les 33% restants demeurent sous le contrôle de l'Association sportive de Monaco Football Club représentant les intérêts de la Principauté.

Le Prince Albert II, qui avait récemment rencontré Dmitry Rybolovlev, installé à Monaco et 93e fortune mondiale selon le magazine américain Forbes, a salué cet accord.

Il "ouvre une nouvelle page de l'histoire de l'équipe de football si chère à la Principauté dont je souhaite qu'elle retrouve progressivement la stature qui, par le passé, a fait d'elle l'un des fleurons de la vie sportive de Monaco", a-t-il déclaré, estimant qu'il était "inévitable" que le club "trouve un partenaire de choix pour se développer".



"Enorme potentiel"

Pour M. Rybolovlev, cette opération n'est pas "simplement une acquisition", mais "le commencement d'un nouveau partenariat efficace".

"Je crois que ce club a un énorme potentiel. J'espère qu'il saura le réaliser de façon pleine et entière tant au niveau national qu'au niveau européen", a ajouté le magnat russe.

Monaco, après 34 années dans l'élite du football français, est descendu cette saison en deuxième division, où le club est dans une situation catastrophique, avec une seule victoire en 18 journées. Malgré plus de 20 millions d'euros de budget prévisionnel, le plus important de L2, il fait figure de lanterne rouge avec 13 points.

L'arrivée d'un nouveau propriétaire ne lève pas les nombreuses incertitudes quant au prochain organigramme. Mais l'urgence est surtout sportive, avec l'obligation pour la direction de se pencher dès à présent sur la reconstruction de l'équipe.

"Le recrutement sera fondamental pour le maintien", analysait récemment l'entraîneur Marco Simone, qui a remplacé Laurent Banide en septembre.

Au-delà de la blessure d'Adriano, absent pour six mois, qui l'"oblige à aller chercher un défenseur sur le marché", l'Italien prévoit une grande réorganisation en janvier.

Il ne reste que cinq mois au vice-champion d'Europe 2004 pour accrocher la 17e place de L2 et ne pas être définitivement rayé de la carte du football professionnel.
 

Première publication : 23/12/2011

  • LIGUE 1

    Tops et flops : le bilan à mi-saison

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Antoine Kombouaré, leader de la Ligue 1 et limogé du PSG

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Le PSG sacré champion d'automne en Ligue 1

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)