Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Albert Ebossé : Une contre autopsie du joueur camerounais conclut à un assassinat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Russie: il ne faut pas pas vendre la peau de l'ours

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Retour à la terre, avec le paysan-philosophe Pierre Rabhi

En savoir plus

POLITIQUE

France : "La principale opposition au gouvernement, c’est le groupe socialiste !"

En savoir plus

POLITIQUE

France : "On est dans une séquence du quinquennat très difficile"

En savoir plus

FOCUS

Journée internationale des migrants : l'Italie confrontée à de plus en plus d'enfants

En savoir plus

FACE À FACE

Discours sur l'immigration : François Hollande à la reconquête de la gauche ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'œuvre lumineuse d'Olafur Eliasson éclaire la Fondation Louis Vuitton

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile indienne affiche sa solidarité avec le Pakistan

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 26/12/2011

"Poutine, Havel et Mandela"

Presse internationale, Lundi 26 décembre. Au menu de la presse internationale ce matin, les manifestations anti-Poutine en Russie, la vague d’attentats contre la communauté chrétienne nigerianne, le pedigree d’Ahmed Moustafa el-Dabi, et les ennuis de santé du prince Philip.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
 
Le journal évoque ce matin un mouvement de contestation grandissant des Russes, qui évoquent la fraude du 4 décembre dernier comme la goutte d’eau qui a fait déborder le vase de leurs frustrations, et qui réclament la tenue de nouvelles élections. Leur demande a été rejetée par le gouvernement qui a toutefois assoupli les critères de dépôt de candidatures pour la présidentielle de mars prochain, un scrutin auquel vont désormais pouvoir participer les opposants les plus radicaux au Kremlin, d’après The Moscow Times.
 
Quelle est la nature du mouvement qui est en train d’émerger en Russie ? C’est la question que pose ce matin le site The Atlantic, qui compare les manifestations monstres de ce week-end au printemps arabe et au mouvement Occuper Wall Street.
Le site qui écrit aussi qu’il manque pour le moment une figure qui  incarne cette opposition.
 
Une comparaison avec le printemps arabe qu’on retrouve ce matin à la Une du quotidien Libération. Le journal évoque l’«air de printemps» qui souffle sur la Russie et rend hommage au «courage» des manifestants. Des citoyens russes qui «ne veulent plus d’un homme qui croit pouvoir manipuler l’opinion publique en roulant des muscles et en faisant des blagues de soudard» et refusent un régime qui est en réalité une «dictature mal déguisée»; un pouvoir «qui assassine les défenseurs des Droits de l’Homme, comme Anna Politkovskaia», et «transforme les journalistes courageux comme Mikhail Beketov ou Oleg Kachine en légumes».
 
Une fin de semaine qui vient aussi d’être endeuillée par une série d’attentats anti-chrétiens au Nigeria, attribuée à la secte Boko Haram - un mouvement islamiste qui avait déjà sévi contre les chrétiens nigérians l’année dernière à la même période. C’est à voir à la Une du International Herald Tribune, avec la photo de l’église Sainte Thérèse de Madalla, à la périphérie d’Abuja.
 
Et puis il est aussi question de l’arrivée du chef de la mission des observateurs de la Ligue arabe en Syrie, le général soudanais Ahmed Moustafa Al-Dabi.
Une arrivée qui a été passée sous silence par les médias officiels syriens et qui a coïncidé avec de nouvelles violences à Homs, écrit le Monde. Le journal s’est intéressé au «pedigree» d’Ahmed Moustafa el-Dabi; un sexagénaire qui est l’homme de confiance du président soudanais Omar El Béchir, et qui a été impliqué dans la guerre civile entre le Nord et le Sud du Soudan ainsi que dans le conflit au Darfour, conflit qui a valu d’ailleurs à Omar El Béchir d’être poursuivi pour «génocide». Un choix «pour le moins maladroit», d’après le Monde, qui renforce l'opposition syrienne dans l'idée que la mission d'observation ne servira qu'à faire gagner du temps à Damas.
 
On termine avec les ennuis de santé du prince Philip, l’époux de la reine Elizabeth.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

18/12/2014 Barack Obama

Cuba : la décision historique de Barack Obama

Dans la presse internationale, jeudi, la normalisation des relations entre les États-Unis et Cuba génèrent beaucoup de commentaires. Décision historique et courageuse pour...

En savoir plus

18/12/2014 Cuba

"Cuba - USA : un jour historique"

Dans la presse française jeudi matin, la normalisation des relations entre les États-Unis et Cuba. Barack Obama réussira-t-il là où ses prédécesseurs ont échoué ? Les journaux...

En savoir plus

17/12/2014 Revue de presse internationale

Attaque à Peshawar : "Et quand les larmes ont séché, rien n'a changé"

Au menu de cette revue de presse internationale, mercredi, le massacre commis par les Taliban dans une école de Peshawar, au nord-ouest du Pakistan, la chute du rouble et la...

En savoir plus

17/12/2014 Revue de presse française

"Les écoliers pakistanais victimes de la barbarie"

Au menu de cette revue de presse française, mercredi, le massacre commis par les Taliban pakistanais dans une école de Peshawar et l'effondrement du rouble en Russie.

En savoir plus

16/12/2014 Revue de presse internationale

"La communauté musulmane d'Australie appelle à l'unité"

Presse internationale, lundi 16 décembre 2014. Au menu de cette revue de presse, la prise d’otages d’hier à Sydney. L’assaut a fait trois morts, dont le preneur d’otages.

En savoir plus