Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

BILLET RETOUR

Prijedor : les survivants contre l’oubli

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Accueil mitigé du "Twitter chinois"

En savoir plus

REPORTERS

En Inde, des votes à vendre

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les mutins du PS défient Valls"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne : Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du Conseil de la simplification

En savoir plus

  • En direct : l'Algérie attend les résultats d'un scrutin déjà contesté

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Ukraine : "Moscou ne souhaite pas se faire déborder par le mouvement qu’elle a suscité"

    En savoir plus

  • Aquilino Morelle, conseiller politique de François Hollande, démissionne

    En savoir plus

  • Au moins 12 morts dans l'avalanche la plus meurtrière de l'Everest

    En savoir plus

  • En Inde, des votes à vendre

    En savoir plus

  • Près de 60 morts dans l'attaque d’une base de l’ONU au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • Le bilan du ferry s'alourdit, un mandat d'arrêt délivré contre le capitaine

    En savoir plus

  • Accord à Genève : l’est de l’Ukraine encore loin de la "désescalade"

    En savoir plus

  • Prijedor : les survivants contre l’oubli

    En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • Le virus Ebola présent en Guinée et au Liberia est issu d'une nouvelle souche

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

Amériques

Anonymous pirate un cabinet privé de renseignement

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/12/2011

Anonymous affirme avoir piraté le jour de Noël le cabinet américain Stratfor et utilisé les informations bancaires de plusieurs de ses clients. Les hackers auraient ainsi reversé la coquette somme d'un million de dollars à des associations.

AFP - Le collectif de pirates informatiques Anonymous a affirmé dimanche avoir piraté le cabinet privé américain de renseignement Stratfor, obtenant les courriels et les données des cartes de crédit de ses clients.

Les pirates ont publié sur Twitter un lien vers ce qui serait la liste des clients de Stratfor, notamment le ministère américain de la Défense, l'armée de Terre, l'armée de l'Air, d'autres agences publiques, des sous-traitants du secteur de la sécurité et des géants des hautes technologies, tels qu'Apple ou Microsoft.

Ils ont également posté des images présentées comme les reçus de donations faites à des organisations charitables en utilisant les comptes de clients de Stratfor. L'un de ces paiements, d'un montant de 494 dollars, aurait été fait à l'ONG CARE avec l'argent du ministère américain de la Défense, et affecté à un fonds achetant des fournitures scolaires à des élèves pauvres.

En tout, les pirates disent avoir obtenu les informations bancaires et de 90.000 clients et les avoir utilisées pour distribuer plus d'un million de dollars.

Le cabinet a reconnu avoir été la cible d'une attaque ayant résulté de la publication sur internet d'une liste d'institutions clientes de Stratfor.

Anonymous s'est fait connaître par de très nombreux piratages partout dans le monde. En août, le site internet du ministère syrien de la Défense avait notamment été piraté pour protester contre la répression du mouvement de contestation.
 

Première publication : 26/12/2011

  • ROYAUME-UNI

    Un jeune homme soupçonné d'être le porte-parole du groupe Anonymous a été arrêté

    En savoir plus

  • INTERNET

    Les "hacktivistes" d'Anonymous durcissent leurs actions

    En savoir plus

  • MÉDIAS

    Des hackers s’emparent du site du Sun pour annoncer la mort de Rupert Murdoch

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)