Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

France - migrants illégaux : l'impasse calaisienne

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : l'Iran réaffirme son soutien à l'Irak : à quel prix ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Entretien exclusif avec José Manuel Barroso, président de la Commission européenne

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Magic in the moonlight" : la magie opère dans le dernier Woody Allen

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Total, premier groupe pétrolier en Afrique, a perdu son PDG Christophe de Margerie

En savoir plus

FACE À FACE

Martine Aubry, la gauche et ses frondeurs

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Ces étrangers qui partent combattre avec les Kurdes en Irak et en Syrie

En savoir plus

DÉBAT

La sentence de Pistorius est-elle "satisfaisante" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Prisonnier Pistorius"

En savoir plus

EUROPE

L'opposant Sergueï Oudaltsov condamné à dix jours de prison

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/12/2011

L'opposant d'extrême gauche a été condamné dimanche à dix jours de prison pour ne pas avoir purgé la totalité d'une peine précédente. Il avait en effet écopé, le 4 décembre, de 15 jours de prison après avoir participé à une manifestation interdite.

AFP - L'opposant russe d'extrême-gauche, Sergueï Oudaltsov, a été condamné dimanche à 10 jours de détention par un tribunal de Moscou pour ne pas avoir purgé la totalité d'une peine de détention précédente, a indiqué dimanche son avocat, Nikolaï Polozov, sur son compte twitter.

"Oudaltsov a écopé de 10 jours! Honte!", a-t-il écrit.

Sergueï Oudaltsov, leader du mouvement d'opposition Front de Gauche, avait été arrêté le 4 décembre dernier, lors d'une manifestation interdite contre les législatives controversées remportées ce jour là par le parti de Vladimir Poutine, puis condamné à 15 jours de prison.

Il a cependant été de nouveau arrêté car selon la police il n'a pas accompli la totalité d'une peine précédente datant du mois d'octobre.

A l'époque, l'opposant, en prison pour avoir participé à un rassemblement illégal, avait été hospitalisé car il faisait une grève de la faim et de la soif. A sa sortie de l'hôpital, il n'est pas retourné à son lieu de détention pour achever sa peine.

Il a par ailleurs de nouveau été hospitalisé la semaine dernière, après avoir refusé de s'alimenter pendant plusieurs jours en prison. M. Oudaltsov a prévenu qu'il reprendra sa grève de la faim et de la soif dès dimanche en cas de nouvelle condamnation.

Depuis le début de l'année, il s'agit de la huitième condamnation de cet opposant à des peines allant jusqu'à 15 jours de prison.

Le régime de Vladimir Poutine, au sommet du pouvoir depuis 2000, est confronté à un vaste mouvement de contestation qui a été déclenché par les législatives controversées au début du mois.

Samedi des dizaines de milliers de Russes ont manifesté à Moscou contre le pouvoir, le plus grand rassemblement d'opposition depuis 12 ans.
 

Première publication : 26/12/2011

  • RUSSIE

    Des dizaines de milliers de Russes défient le pouvoir dans les rues de Moscou

    En savoir plus

  • RUSSIE

    Medvedev annonce une refonte du système politique

    En savoir plus

  • RUSSIE

    La nouvelle Douma siège dans un climat de contestation

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)