Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

Des enfants en cage pour frapper les esprits en Syrie et immersion avec les "fouilleurs" de Côte d'Ivoire

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Poutine veut affirmer la voie russe, quitte à se confronter à l’Occident"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Mali : Bamako espère que les groupes du Nord signeront l'accord de paix

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Ebola : le pire est-il passé ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Netanyahou à Washington : une visite controversée

En savoir plus

SUR LE NET

La police de Los Angeles accusée d'avoir tué un sans-abri

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les milliardaires, toujours plus nombreux

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le show Netanyahou"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La France, bonne et mauvaise élève"

En savoir plus

Asie - pacifique

Visite exceptionnelle d'une délégation de Corée du Sud à Pyongyang

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/12/2011

Lee Hee-Ho, la veuve de l'ancien président sud-coréen Kim Dae-jung, et Hyun Jung-eun, la présidente du groupe Hyundai, se sont rendues à Pyongyang et ont présenté leurs condoléances à Kim Jong-un après la mort de son père Kim Jong-il.

AFP - Les chefs de deux délégations sud-coréennes ont rencontré lundi le nouveau leader nord-coréen Kim Jong-Un pendant une visite à Pyongyang pour rendre un dernier hommage à son père défunt Kim Jong-Il, a annoncé le ministère sud-coréen de la Réunification.
              

Kim Jong-un mentionné comme chef du parti unique par la presse nord-coréenne

La presse officielle nord-coréenne a fait référence à Kim Jong-Un comme principal dirigeant du Parti des Travailleurs, unique parti du pays, indiquant une accélération de la prise de pouvoir du fils et successeur du défunt Kim Jong-Il.

"Toutes les organisations du parti à travers le pays célébrent comme un seul homme l'idéologie et la direction du grand camarade Kim Jong-Un", a affirmé lundi le Rodong Sinmun, organe officiel du Parti des Travailleurs.

La direction du Comité central, principal organe du direction du parti unique, donne automatiquement à son titulaire le titre de secrétaire général du parti, considéré comme le principal poste civil en Corée du Nord.
 

Lee Hee-Ho, 89 ans, veuve de l'ancien président sud-coréen Kim Dae-Jung, et Hyun Jung-Eun, 56 ans, présidente du groupe Hyundai, se sont inclinées devant la dépouille de Kim Jong-Il au mémorial de Kumsusan et ont présenté leurs condoléances à  Kim Jong-Un, a précisé un porte-parole du ministère.
              
Il n'a pas donné de détails sur la rencontre, la première du nouveau dirigeant avec des délégués sud-coréens, ainsi qu'avec des étrangers, depuis que Kim Jong-Un a été proclamé "grand successeur" de son père défunt.
              
"J'espère que notre visite au Nord aidera à améliorer les relations Sud-Nord", a déclaré Mme Lee avant de franchir la frontière, citée par l'agence de presse sud-coréenne Yonhap.
              
Son mari décédé, Kim Dae-Jung, avait tenu avec Kim Jong-Il le premier sommet inter-coréen de l'histoire, en 2000, tandis que le groupe Hyundai - un conglomérat industriel distinct du constructeur d'automobiles Hyundai Motor - a fait figure de pionnier dans la coopération économique entre le Sud capitaliste et le Nord communiste.
              
Les deux femmes dirigent les seules délégations sud-coréennes autorisées par Séoul à se rendre dans le Nord pour un dernier hommage à Kim Jong-Il. Elles doivent retourner dans le Sud mardi, avant les funérailles d'Etat prévues à Pyongyang mercredi, auxquelles aucun étranger ne pourra assister.
              
En temps normal, il est impossible pour les Sud-Coréens de se rendre dans le Nord, sauf autorisation exceptionnelle fournie par les autorités des deux pays.
              
Kim Jong-Il est mort le 17 décembre d'une crise cardiaque, à l'âge de 69 ans.



 

Première publication : 26/12/2011

  • CORÉE DU NORD

    La mort de Kim Jong-il ouvre une période d'incertitude en Asie

    En savoir plus

  • CORÉE DU NORD

    La communauté internationale réagit à la mort du dirigeant nord-coréen

    En savoir plus

  • CORÉE DU NORD

    Kim Jong-un, l’énigmatique héritier

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)