Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Du "Brexit" au "Borexit"

En savoir plus

POLITIQUE

« Le Brexit est un vote xénophobe, il révèle une coupure du Royaume-Uni en deux »

En savoir plus

POLITIQUE

"L’Europe est une famille de peuples, libres de vivre ensemble ou de partir"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Brexit : "Chacun doit mener sa vie comme il l'entend"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Matthew McConaughey en pleine guerre de Sécession dans "Free State of Jones"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Porto Rico, le virus Zika se propage à grande vitesse

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Quand les séries télé fabriquent des héros géopolitiques

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande, un président en campagne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Année noire pour le tourisme en Turquie

En savoir plus

asie

Un groupe affilié à Al-Qaïda revendique les attentats de jeudi à Bagdad

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/12/2011

Le groupuscule intégriste l'État islamique d'Irak, affilié à Al-Qaïda, s'est attribué la responsabilité des attentats commis jeudi dans le centre de la capitale irakienne. Soixante personnes ont péri dans ces attaques.

AFP - L'Etat islamique d'Irak, affilié à Al-Qaïda, a revendiqué les attentats qui ont fait 60 morts jeudi à Bagdad, rapporte mardi le centre américain de surveillance des sites islamistes (SITE).

Al-Qaïda dans le monde



Dans un communiqué, cité par SITE, ce groupe a donné des précisions sur l'un de ces attentats, commis à Karrada, dans le centre de Bagdad, et promis de révéler des détails sur les autres attaques.

"L'Etat islamique d'Irak sait où et quand frapper et les moujahidine ne resteront pas les mains croisées alors que le projet iranien pernicieux est en train de révéler son mauvais visage" en Irak, indique notamment ce communiqué.

Ce n'est pas la première fois que ce groupe revendique des attentats en Irak qui connaît un regain de violences sur fond de dispute entre le Premier ministre chiite Nouri al-Maliki et le vice-président sunnite, Tarek al-Hachimi.

 

Première publication : 27/12/2011

  • IRAK

    Attentat-suicide meurtrier contre le ministère de l'Intérieur

    En savoir plus

  • IRAK

    Des dizaines de morts dans une série d'attentats en Irak

    En savoir plus

  • IRAK

    "La construction d'un État ne s'improvise pas"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)