Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

La Shoah racontée dans le cinéma et la littérature

En savoir plus

SUR LE NET

La beauté noire à l'heure du web 2.0

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"En arrivant à Auschwitz, les Soviétiques ont trouvé un immense cimetière"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence de Paris sur le climat : une opportunité pour les entreprises ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence de Paris sur le climat : une opportunité pour les entreprises ? (partie 2)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Colombie : le président convaincu "que les Farc veulent la paix"

En savoir plus

DÉBAT

Victoire de Tsipras en Grèce, la naissance d'une nouvelle Europe ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Victoire de Tsipras en Grèce, la naissance d'une nouvelle Europe ? (partie 1)

En savoir plus

SUR LE NET

USA : la Toile prête à faire face au "Snowmaggedon"

En savoir plus

asie

Un groupe affilié à Al-Qaïda revendique les attentats de jeudi à Bagdad

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/12/2011

Le groupuscule intégriste l'État islamique d'Irak, affilié à Al-Qaïda, s'est attribué la responsabilité des attentats commis jeudi dans le centre de la capitale irakienne. Soixante personnes ont péri dans ces attaques.

AFP - L'Etat islamique d'Irak, affilié à Al-Qaïda, a revendiqué les attentats qui ont fait 60 morts jeudi à Bagdad, rapporte mardi le centre américain de surveillance des sites islamistes (SITE).

Al-Qaïda dans le monde



Dans un communiqué, cité par SITE, ce groupe a donné des précisions sur l'un de ces attentats, commis à Karrada, dans le centre de Bagdad, et promis de révéler des détails sur les autres attaques.

"L'Etat islamique d'Irak sait où et quand frapper et les moujahidine ne resteront pas les mains croisées alors que le projet iranien pernicieux est en train de révéler son mauvais visage" en Irak, indique notamment ce communiqué.

Ce n'est pas la première fois que ce groupe revendique des attentats en Irak qui connaît un regain de violences sur fond de dispute entre le Premier ministre chiite Nouri al-Maliki et le vice-président sunnite, Tarek al-Hachimi.

 

Première publication : 27/12/2011

  • IRAK

    Attentat-suicide meurtrier contre le ministère de l'Intérieur

    En savoir plus

  • IRAK

    Des dizaines de morts dans une série d'attentats en Irak

    En savoir plus

  • IRAK

    "La construction d'un État ne s'improvise pas"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)