Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

Afrique

L'élection de Goodluck Jonathan confirmée par la Cour suprême

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/12/2011

La Cour suprême a confirmé ce mercredi la victoire de Goodluck Jonathan à l'élection présidentielle du 16 avril, rejetant la demande du principal parti d'opposition qui réclamait la tenue d'un nouveau scrutin.

AFP - La Cour suprême du Nigeria a rejeté mercredi le recours déposé par le principal parti de l'opposition contre l'élection du président Goodluck Jonathan en raison de fraudes et demandant un nouveau scrutin.

"Ce recours n'a pas de valeur et est rejeté" a affirmé le Juge Olufunmilayo Adekeye, en lisant la décision des sept membres de la Cour.

Il avait été déposé par le principal parti d'opposition, le Congrès pour un changement progressiste (CPC), dirigé par l'ex-dirigeant militaire Muhammadu Buhari, qui avait été son principal adversaire à la présidentielle du 16 avril.

Selon Buhari, qui s'exprimait à l'extérieur du tribunal, cette décision "motivée politiquement" n'a pas de fondement juridique.

Les observateurs ont dans l'ensemble estimé que les élections (législatives, présidentielle et régionales) avaient été libres et transparentes, malgré des violences post-électorales qui ont fait au moins 800 morts selon l'ONG de défense des droits de l'Homme Human Rights Watch.
 

Première publication : 28/12/2011

  • NIGERIA

    Le président Goodluck Jonathan prête serment à Abuja

    En savoir plus

  • NIGERIA

    Huit cents morts depuis l'élection de Goodluck Jonathan

    En savoir plus

  • NIGERIA

    Le président Jonathan craint une guerre civile et un autre Biafra

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)