Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 29/12/2011

Éthiopie : deux journalistes suédois condamnés à 11 ans de prison

La toile se mobilise pour la libération de deux journalistes suédois emprisonnés en Éthiopie. Un blogueur chinois s’interroge sur la nécessité d’une révolution dans le pays. Et une vidéo invite les internautes à multiplier les actes gratuits de bonté pour changer le monde.

Éthiopie : deux journalistes suédois condamnés à 11 ans de prison

Martin Schibbye et Johan Persson, deux journalistes suédois accusés de « soutien au terrorisme » et d’entrée illégale en Éthiopie, ont été condamnés, mardi, à 11 ans de prison par un tribunal d’Addis Abeba, à l’issue d’un procès très critiqué. Une peine particulièrement lourde qui suscite de vives réactions sur la toile où les internautes tentent de se mobiliser pour obtenir leur libération.

Une mobilisation qui passe en grande partie par les réseaux sociaux. Via les mots-clés #ethiopiaswedes, les utilisateurs ont ainsi été nombreux à exprimer leur indignation face à un tel verdict et ont rapidement multiplié les messages à l’adresse des autorités suédoises pour les inciter à prendre la défense des deux journalistes arrêtés le 1er juillet dernier. Beaucoup estiment en effet que le gouvernement n’a pas été assez actif dans cette affaire à l’image de cet activiste qui interpelle directement le ministre suédois des affaires étrangères, Carl Bildt, en lui demandant de tout mettre en œuvre pour obtenir la libération immédiate de ses compatriotes.

Une demande largement soutenue en ligne comme en témoigne cette pétition réclamant que le gouvernement suédois prenne fait et cause pour les journalistes détenus en Éthiopie. Un texte qui a déjà récolté plus de 3200 signatures.

En attendant, les initiatives permettant aux internautes d’afficher leur solidarité avec les deux journalistes se multiplient sur le web. Plusieurs sites de soutien et autres pages Facebook ont ainsi vu le jour et offrent toutes sortes d’informations sur leur travail et sur les circonstances de leur arrestation alors qu’ils effectuaient un reportage sur les rebelles du Front national de libération de l'Ogaden, en guerre avec le gouvernement pour obtenir l’indépendance de cette région du sud-est de l’Éthiopie. Des sites dont l’objectif affiché est à chaque fois le même : démontrer que les deux hommes sont bel et bien des professionnels de l’information et non pas des terroristes et que leur place n’est donc pas en prison.

 

Un blogueur lance le débat sur une révolution à la chinoise

C’est une série d’articles qui suscite un débat passionné dans la blogosphère chinoise. Trois posts dans lesquels Han Han, blogueur très populaire auprès des jeunes du pays, parle de révolution, de liberté et de démocratie. Ancien pilote de rallye reconverti écrivain, Han Han dont la liberté de ton est particulièrement appréciée en ligne, y affirme que la révolution n'est pas forcément un bon choix pour la Chine. Il considère ainsi que son pays n'est pas prêt pour la démocratie et que tout changement doit s’opérer au sein du système existant par la voie de réformes progressives.

Un discours proche de la ligne officielle du Parti communiste au pouvoir qui a été vivement critiqué par des activistes chinois. L’artiste dissident Ai Weiwei voit ainsi dans ces articles une capitulation de la part du sulfureux blogueur. Et il estime que ses textes feraient un bon éditorial pour le Global Times. Hu Xijin, le rédacteur en chef de ce quotidien officiel, a d’ailleurs applaudi la prise de position de Han Han.

Ces discussions, relativement rares dans un pays habitué à la censure politique sur Internet, interviennent dans un contexte particulier. Les révoltes populaires se multiplient en effet au niveau local à travers le pays comme récemment à Wukan, un village du sud de la Chine. Et de nombreux activistes ont également été emprisonnés ces derniers mois à la suite d’appels en ligne à une révolution de jasmin à la chinoise.

 

Palmarès YouTube 2011

YouTube a dévoilé récemment son palmarès des vidéos les plus regardées en 2011 sur le site de partage. Arrive ainsi en première position la chanteuse Rebecca Black avec son clip Friday suivie de près par cette vidéo hilarante mettant en scène un chien parlant. Et à la troisième place du podium, on retrouve une vidéo musicale parodique surfant sur le succès de la saga des films « Pirates des Caraïbes ». A noter que le site YouTube Rewind propose également de revoir toutes les vidéos, classées par ordre de mise en ligne, qui ont marqué l’année écoulée sur le site.

 

Tendance du jour sur les réseaux sociaux

L’annonce, mercredi, de la mort de Cheetah, le chimpanzé star des films de Tarzan dans les années 30, est un des sujets les plus discutés sur les réseaux sociaux. Le singe, qui avait 80 ans, a vécu plus du double de l'âge moyen chez les animaux de la même espèce ce qui lui a d’ailleurs permis de rentrer dans le « Guiness Book » des records. Une disparition qui ravive des souvenirs d’enfance chez de nombreux internautes qui ont tenu à rendre hommage à Cheetah en saluant la mémoire de cet animal qui les a tant amusés à l’écran.

 

Vidéo du jour

La bonté est contagieuse… c’est le message simple que l’organisation « Life Vest Inside » tente de véhiculer à travers ce joli court métrage. Un clip qui montre comment un geste simple ou une bonne action réalisés sans arrière pensée peuvent engendrer une série de réactions en chaîne permettant de rendre un peu meilleur le monde dans lequel nous vivons. Une initiative dont l’objectif affiché est d’inciter les internautes des quatre coins de la planète à multiplier les actes gratuits de bonté et ainsi participer à améliorer leur quotidien et celui des personnes qui les entourent.

 

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

24/07/2014 Réseaux sociaux

Gaza : Tsahal et le Hamas s'affrontent aussi en ligne

Au sommaire de cette édition : le conflit à Gaza entre le Hamas et l’armée israélienne se déroule aussi en ligne ; aux Etats-Unis, la pratique du « coal rolling » prend de...

En savoir plus

23/07/2014 Réseaux sociaux

Des internautes juifs et arabes se mobilisent pour la paix

Au sommaire de cette édition : des internautes juifs et arabes se mobilisent pour la paix à Gaza ; une vidéo d’un enfant libanais frappant un jeune syrien choque la Toile ; et un...

En savoir plus

22/07/2014 Réseaux sociaux

Crash du vol MH17 : attention aux arnaques en ligne

Au sommaire de cette édition : des escrocs en ligne cherchent à tirer profit du crash du vol MH17 ; une partie du web australien dénonce la suppression de la taxe carbone ; et...

En savoir plus

21/07/2014 Réseaux sociaux

La Toile salue la mémoire des victimes du vol MH17

Au sommaire de cette édition : la Toile rend hommage aux victimes du vol MH17 abattu en Ukraine ; un opérateur Internet américain subit les foudres du web ; et une vidéo résume...

En savoir plus

19/07/2014 Réseaux sociaux

La bataille fait rage entre YouTube et les labels indépendants

Adèle, Shaka Ponk, Artic Monkeys... Des artistes que vous ne trouverez peut-être plus sur YouTube. Leurs producteurs n'acceptent pas le nouveau contrat de rémunération proposé...

En savoir plus