Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Journée la plus meurtrière à Gaza depuis le début l'opération israélienne

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

EUROPE

Accord de gouvernement après un an de crise politique

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/12/2011

Dans l'impasse politique depuis plus d'un an, les chefs politiques des trois principales communautés de Bosnie (serbe, croate et musulmane) se sont entendus sur la formation d'un gouvernement comme le réclamait la communauté européenne.

AFP - Les leaders politiques des trois principales communautés de Bosnie (serbe, croate et musulmane) ont annoncé mercredi s'être mis d'accord sur la formation du gouvernement central, mettant fin à plus de 14 mois de crise politique.

"Nous sommes parvenus à un accord sur la composition du gouvernement", a déclaré à la presse un responsable politique musulman bosnien, Sulejman Tihic, à l'issue d'une réunion avec les responsables de deux autres communautés.

Les leaders serbe Milorad Dodik et croate, Bozo Ljubic, ont aussitôt confirmé cette information.

Les principales formations politiques ont décidé d'accorder le poste de Premier ministre au principal parti de la communauté croate.

Cette formation devrait soumettre jeudi le nom du futur chef du gouvernement à la présidence du pays qui doit par la suite le désigner, avant de demander le vote de confiance du parlement.

Les neuf ministères du cabinet seront répartis, dans les prochains jours, entre les six formations représentant au parlement les trois communautés.

Les responsables politiques bosniens se sont également mis d'accord sur la mise en place de deux réformes majeures réclamées par l'Union européenne (UE), la loi sur le recensement et celle sur la distribution des subventions de l'Etat.

"Une atmosphère de compromis et de compréhension l'a emporté aujourd'hui. Après la mise en oeuvre de ces deux lois et après la formation du gouvernement, la Bosnie pourra demander le statut de candidat à l'UE", a déclaré Milorad Dodik.

"De meilleurs jours sont devant nous car nous sommes parvenus à un accord basé sur les principes qui permettront à la Bosnie de se développer", a de son côté affirmé un leader politique croate bosnien, Bozo Ljubic.

"Aucun d'entre nous n'est pas totalement content, mais c'est un bon accord obtenu dans l'intérêt de la Bosnie, de ses peuples et de ses citoyens", a ajouté M. Tihic.

L'impasse politique qui perdurait depuis les élections générales d'octobre 2010, avait bloqué le rapprochement de la Bosnie avec l'UE. La Bosnie s'est ainsi retrouvée à la traîne de tous les autres pays des Balkans occidentaux dans leur rapprochement de l'UE.

La communauté internationale et Bruxelles ont constamment appelé les leaders bosniens à trouver une solution de compromis et à former un gouvernement central en mesure de relancer les démarches d'adhésion à l'UE.

Depuis la fin du conflit intercommunautaire de 1992-95 qui a fait 100.000 morts, la Bosnie est composée de deux entités, la Republika Srpska, dirigée par M. Dodik, et la Fédération croato-musulmane qui sont unies par de faibles institutions centrales.

Première publication : 28/12/2011

  • FOOTBALL - EURO 2012

    La Fédération de Bosnie-Herzégovine au bord de l'implosion

    En savoir plus

  • GÉNOCIDE

    La Bosnie commémore le 15e anniversaire du massacre de Srebrenica

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    L'OTAN prêt à un partenariat sous condition avec la Bosnie-Herzégovine

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)