Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Afrique

L'année 2011 marquée par un regain du trafic d'ivoire en Afrique

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/12/2011

Il s'agit de la pire année en termes de saisies de défenses d'éléphants depuis vingt ans. La contrebande d'ivoire serait une conséquence des investissements chinois en Afrique afin de s'assurer des ressources naturelles.

REUTERS - L’année 2011 a été marquée par un nombre record de vastes saisies d’ivoire en Afrique, alors que la contrebande de défenses d’éléphants est en plein essor en raison de la demande croissante de la bijouterie en Chine et en Asie.

Au total, l’association Traffic spécialisée dans la protection des animaux sauvages a recensé au moins 13 saisies dépassant chacune les 800 kg d’ivoire, contre six seulement en 2010.

« Une estimation basse de la quantité d’ivoire récupérée lors de ces 13 saisies donne un total d’au moins 23 tonnes, ce qui représente environ 2.500 éléphants, et probablement plus », indique l’association dans un communiqué.

Selon Tom Milliken, responsable de l’association au Zimbabwe, il s’agit de la pire année en terme de saisies depuis deux décennies qu’il enregistre des données statistiques.

Milliken explique que la contrebande d’ivoire est la conséquence des investissements pratiqués par la Chine en Afrique afin de s’assurer des ressources naturelles.

« Il n’y a jamais eu dans l’histoire de l’Afrique autant de ressortissants asiatiques sur le continent. Ils ont des contacts avec le marché des produits finis et ils sont désormais à la source pour alimenter ce marché depuis l’Afrique », précise-t-il.

« Cela conduit à une exploitation sans précédent visant les éléphants et les autres animaux sauvages », affirme-t-il.

Selon les estimations, il y aurait entre 400.000 et 700.000 éléphants en Afrique.
 

Première publication : 29/12/2011

COMMENTAIRE(S)