Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du conseil de la simplification

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 2)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après le 17, le 18"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

France : les prestations sociales gelées jusqu'en octobre 2015

En savoir plus

  • En direct : 23,25 % de participation en Algérie à 14 heures

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Crise ukrainienne : Poutine s'adresse aux Russes, les diplomates réunis à Genève

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • Nigeria : confusion autour du sort des 129 lycéennes enlevées par des islamistes

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

  • L'aviation jordanienne détruit plusieurs véhicules blindés venant de Syrie

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

Afrique

L'année 2011 marquée par un regain du trafic d'ivoire en Afrique

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/12/2011

Il s'agit de la pire année en termes de saisies de défenses d'éléphants depuis vingt ans. La contrebande d'ivoire serait une conséquence des investissements chinois en Afrique afin de s'assurer des ressources naturelles.

REUTERS - L’année 2011 a été marquée par un nombre record de vastes saisies d’ivoire en Afrique, alors que la contrebande de défenses d’éléphants est en plein essor en raison de la demande croissante de la bijouterie en Chine et en Asie.

Au total, l’association Traffic spécialisée dans la protection des animaux sauvages a recensé au moins 13 saisies dépassant chacune les 800 kg d’ivoire, contre six seulement en 2010.

« Une estimation basse de la quantité d’ivoire récupérée lors de ces 13 saisies donne un total d’au moins 23 tonnes, ce qui représente environ 2.500 éléphants, et probablement plus », indique l’association dans un communiqué.

Selon Tom Milliken, responsable de l’association au Zimbabwe, il s’agit de la pire année en terme de saisies depuis deux décennies qu’il enregistre des données statistiques.

Milliken explique que la contrebande d’ivoire est la conséquence des investissements pratiqués par la Chine en Afrique afin de s’assurer des ressources naturelles.

« Il n’y a jamais eu dans l’histoire de l’Afrique autant de ressortissants asiatiques sur le continent. Ils ont des contacts avec le marché des produits finis et ils sont désormais à la source pour alimenter ce marché depuis l’Afrique », précise-t-il.

« Cela conduit à une exploitation sans précédent visant les éléphants et les autres animaux sauvages », affirme-t-il.

Selon les estimations, il y aurait entre 400.000 et 700.000 éléphants en Afrique.
 

Première publication : 29/12/2011

Comments

COMMENTAIRE(S)