Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Cannes : toujours les mêmes ?

En savoir plus

FOCUS

Copenhague veut gérer la distribution de cannabis

En savoir plus

DÉBAT

Fatah / Hamas : Peut-on croire à la réconciliation ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Économies : le plan Valls fait débat au sein de la majorité

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Peintures millénaires taguées en Libye et les États-Unis à tous prix pour les ados latinos

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Un tatouage offensant

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'accord de libre-échange transpacifique en danger

En savoir plus

FOCUS

En Pologne, la ville natale de Jean Paul II en pleine "Papamania"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Mujao annonce la mort de l'otage français Gilberto Rodrigues Leal

En savoir plus

  • Les frères ennemis Hamas et Fatah scellent leur réconciliation

    En savoir plus

  • Erdogan présente ses condoléances aux petits-enfants d'Arméniens tués en 1915

    En savoir plus

  • Ces islamistes du Mujao qui considèrent la France comme leur ennemie

    En savoir plus

  • Le patron du Facebook russe s’exile pour échapper à l'œil de Moscou

    En savoir plus

  • Le Brésil organise un sommet de l'Internet pour l'ère post-Snowden

    En savoir plus

  • Pourquoi Kiev peine à relancer son offensive anti-séparatiste

    En savoir plus

  • En images : scènes de guerre urbaine à Copacabana

    En savoir plus

  • Paris dévoile sa feuille de route économique jusqu'en 2017

    En savoir plus

  • En images : le "fail" de la police de New York sur Twitter

    En savoir plus

  • Gilberto Rodrigues Leal, un retraité passionné de voyages

    En savoir plus

  • Ligue des champions : duel de géants entre le Real Madrid et le Bayern Munich

    En savoir plus

  • Le retour "hautement politique" d'Abdoulaye Wade à Dakar

    En savoir plus

  • En Pologne, la ville natale de Jean Paul II en pleine "Papamania"

    En savoir plus

  • Kiev va reprendre son "opération antiterroriste" dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Djihadistes français en Syrie : le plan de lutte de Paris

    En savoir plus

  • Booba-Rohff : ces artistes qui desservent le rap "par leur bêtise"

    En savoir plus

  • L'État appelé à intervenir pour aider les réfugiés syriens près de Paris

    En savoir plus

  • "24 jours" : le film choc d'Arcady sur le meurtre antisémite d'Ilan Halimi

    En savoir plus

FRANCE

Le ministre de la Défense en visite en Afghanistan

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 31/12/2011

Deux jours après la mort de deux légionnaires, le ministre de la Défense, Gérard Longuet, effectue une visite de deux jours auprès des forces françaises en Afghanistan. Il soit s'entretenir avec le président afghan Hamid Karzaï.

AFP - Le ministre français de la Défense, Gérard Longuet, est arrivé samedi matin à Kaboul pour une visite de deux jours auprès des forces françaises en Afghanistan à l'occasion des fêtes de fin d'année, a constaté un journaliste de l'AFP.
              
Au cours de sa visite, M. Longuet doit notamment s'entretenir samedi avec le président afghan, Hamid Karzaï, et avec le ministre afghan de la Défense, le général Abdul Rahim Wardak.
              
Gérard Longuet arrive en Afghanistan deux jours après la mort de deux légionnaires français, tués jeudi par un soldat de l'Armée nationale afghane (ANA) en Kapisa (nord-est), où sont notamment déployées les troupes françaises. A son arrivée à l'aéroport de Kaboul, il devait assister à la cérémonie de levée des corps des deux soldats avant leur rapatriement vers la France.
              
Le ministre devait également s'entretenir brièvement avec le général américain John Allen, qui commande la force internationale en Afghanistan (Isaf). Gérard Longuet se rendra ensuite sur plusieurs positions des forces françaises et réveillonnera samedi soir avec les militaires.
              
Les deux nouvelles victimes portent à 78 le nombre de soldats français morts en Afghanistan depuis le début du déploiement de la force internationale, fin 2001. La France compte actuellement 3.600 soldats dans le pays, après le retrait de 400 de ses militaires depuis le mois d'octobre.
              
Les forces françaises ont enregistré en 2011 leurs plus lourdes pertes depuis le début du conflit afghan, avec 26 soldats tués en opérations, dont cinq dans un attentat-suicide le 13 juillet.
              
Après la décision annoncée fin novembre par le président Karzaï de transférer aux forces afghanes le district de Surobi (est de Kaboul), les Français concentrent leurs efforts en Kapisa, où ils ont subi la totalité de leurs pertes en 2011. Ils sont également fortement impliqués dans la formation de l'armée afghane, qui doit prendre le relais de l'Otan après le départ de la force internationale, programmée pour 2014.
              
Après la mort des deux soldats français, tués délibérément jeudi dans la vallée de Tagab par un soldat afghan, la France a réaffirmé sa volonté de participer au développement de l'armée afghane, en soulignant que "cet incident isolé" ne remettra "en aucun cas en cause le processus de transition initié".

Première publication : 31/12/2011

  • AFGHANISTAN

    Deux légionnaires français tués par un faux soldat afghan

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Un premier contingent de 200 soldats français quitte le sol afghan

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    L'armée française cherche à protéger davantage ses soldats

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)