Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Israël - Hamas : accord impossible?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Adèle Haenel, nouveau visage du cinéma français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Cameroun ferme ses frontières avec le Nigeria

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, la guerre oubliée

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : au coeur des monts Sinjar

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique : comment sortir de l'impasse ?

En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Gaza : pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Ce qu'il faut retenir de la vidéo de la décapitation de James Foley par l'EI

    En savoir plus

  • Fabius veut coordonner avec l'Iran la lutte contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Darius, ce jeune Rom lynché en juin et SDF en août

    En savoir plus

  • Heurts à Bangui entre soldats français et individus armés

    En savoir plus

  • Vidéo : après une nuit plus calme, la situation reste tendue à Ferguson

    En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • La Fifa interdit au FC Barcelone de recruter

    En savoir plus

  • Au bord de l'éruption, le volcan islandais Bardarbunga menace le trafic aérien

    En savoir plus

  • Quand l’Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

  • RDC : le retour tant espéré des réfugiés angolais dans leur pays

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent le barrage de Mossoul

    En savoir plus

  • Présidentielle 2017 : Alain Juppé candidat à la primaire de l'UMP

    En savoir plus

FRANCE

Dans ses vœux pour 2012, François Hollande appelle au "changement"

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/01/2012

François Hollande, candidat du Parti socialiste à l'élection présidentielle de 2012, a adressé ses vœux aux Français dans une vidéo diffusée sur Internet. Il souhaite que l'année prochaine soit celle du "changement".

AFP - Le candidat PS à la présidentielle, François Hollande, a adressé samedi ses voeux aux Français par internet, souhaitant que l'année 2012 soit l'année du "changement" et vienne tourner la page d'"un quinquennat inconséquent, incohérent, injuste".

Après avoir dans la matinée adressé un message de voeux par téléphone à quelque 250.000 personnes qui avaient participé à la primaire socialiste, en octobre dernier, le député de Corrèze a posté sur son site internet (www.francoishollande.fr) une vidéo à l'attention de tous les Français.

Costume gris sur fond mauve pâle, le candidat socialiste se livre d'abord à une description très sombre du paysage économique, avec un chômage qui "a repris sa marche infernale", un pouvoir d'achat "souvent réduit à une peau de chagrin", une précarité "qui s'est diffusée à de très nombreuses familles".

"La crise a sa part dans cette dégradation de la situation mais la responsabilité se situe autour de décisions insuffisantes, imprudentes" et de "choix injustes" pris depuis cinq ans, a-t-il attaqué.

"La zone euro, après seize sommets de la dernière chance, est toujours en crise. La récession, elle, menace", tandis que l'école "voit ses moyens mis en cause". "Chacun sait en plus, même si c'est occulté, qu'un nouveau plan de rigueur est en préparation", a-t-il ajouté.

L'année 2012 "sera celle du choix", "choix d'un nouveau président, choix d'un nouveau destin pour la France", poursuit François Hollande, avant de décliner certains de ses thèmes fétiches comme la "réforme fiscale", plus de "justice sociale", notamment pour "la jeunesse".

"2012, c'est l'année du changement. En tournant la page de 2011, nous devons fermer le quinquennat qui s'achève. Il a été inconséquent, incohérent, injuste. Il a divisé, heurté, abîmé", dit-il encore.

Nicolas Sarkozy enregistrera, comme les années précédentes, une allocation de près de dix minutes à l'Elysée, retransmise en léger différé à 20H00 sur TF1, France 2, France 3, Canal+, M6 et les chaînes d'information en continu.

Première publication : 31/12/2011

  • PRÉSIDENTIELLE FRANÇAISE

    Le PS veut surveiller les comptes du "président-candidat" Sarkozy

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)