Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

"Le Mexique ne contribuera en aucune façon au financement du mur de Trump"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Les Tunisiens sont de plus en plus nombreux à s’immoler par le feu

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Etats-Unis : la neutralité sur le net c'est fini

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Statut de Jérusalem : l'onde de choc mondiale (partie 1)

En savoir plus

TECH 24

Fintech : les utilisateurs au pouvoir

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La tech peut-elle sauver la planète ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Taro Kono, MAE du Japon : "Nous ne souhaitons pas le dialogue pour le dialogue" avec Pyongyang

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La ligne des Hirondelles : un train de légende à l'assaut du Jura

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"One Planet Summit" : la bataille est-elle perdue ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 18/07/2011

"Egypte: 1 policier jugé, 10 000 manifestants devant les tribunaux"

Presse internationale, Lundi 18 juillet. A voir dans la presse internationale ce matin, la suite du scandale News of the World, avec des démissions en cascade: après les anciens rédacteurs en chef du journal Andy Coulson et Rebekah Brooks, c’est au tour du chef de la police londonienne, Paul Stephenson. Et aussi : la place Tahrir redevenue l’épicentre de la révolution.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse internationale avec le scandale News of the World, qui fait toujours la Une de la presse anglo-saxonne, avec ce matin, la démission du chef de la police londonienne.
 
A voir à la Une du Guardian pour commencer, avec cette photo de Paul Stephenson, qui vient de démissionner de ses fonctions à cause des soupçons selon lesquels des policiers se seraient laissés corrompre par News of the World et n'auraient pas suffisamment enquêté sur les accusations d'écoutes illégales portées dès 2005 contre le tabloïd.
«Une sortie choquante, mais qui était inévitable» écrit The Guardian, pour qui ce scandale marque définitivement la «dépréciation des institutions démocratiques du fait du pouvoir excessif dont jouit le monde des affaires».
 
Et c’est aussi désormais au tour de David Cameron en personne de se retrouver dans la ligne de mire, à voir dans The Independent.
Officiellement, le premier ministre s’apprête à écourter son voyage en Afrique pour mettre en place l'enquête indépendante qu’il a demandée, mais il s'agirait plutôt en réalité d'éteindre les critiques sur son absence dans un pays ébranlé par le scandale, voire de sauver sa peau.
 
Et le scandale a également des répercussions outre-Atlantique, où le groupe News Corp est également présent, et où il possède notamment le Wall Street Journal, qui plaide ce matin en faveur des tabloïds britanniques.
Un plaidoyer assez surprenant de la part du Wall Street Journal, dont l’élan de confraternité s’explique sans doute par l’appartenance à News Corp du Sun et du Sunday Times.
 
A voir aussi dans la presse internationale ce matin, les problèmes de santé d’Hugo Chavez, qui retourne à Cuba pour soigner son cancer.
A lire avec le vénézuélien Tal Cual, qui se demande ce qu’il va advenir désormais du chavisme, que pourrait être le chavisme sans Hugo Chavez.
Le journal qui écrit que la perspective d’un leadership éternel d’Hugo Chavez s’est évanouie. Hugo Chavez n’apparaît plus comme un homme invincible.
 
Incertitudes face à l’avenir en Egypte également, où cinq mois après le début du soulèvement, un nouveau gouvernement doit prêter serment aujourd’hui, à la suite du remaniement réclamé par les manifestants revenus sur la place Tahrir.
Ils veulent, disent-ils,  une accélération des réformes, écrit Foreign Policy.
La place Tahrir redevenue l’épicentre de la contestation pour les Egyptiens, qui
ont appris à s’organiser, à sécuriser les lieux, à les nettoyer et à prendre des décisions collectives.
Les manifestants qui entendent aussi faire traduire en justice ceux qui ont réprimé leur mouvement: en 5 mois, un seul policier a dû rendre des comptes à la justice, tandis que dans le même laps de temps, 10 000 contestataires étaient traduits devant les tribunaux militaires.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

15/12/2017 Accident ferroviaire

"Tragédie au passage à niveau"

Au menu de cette revue de presse française du vendredi 15 décembre : les questions après l'accident de Millas. Comment le Premier ministre Édouard Philippe imprime-t-il sa marque...

En savoir plus

15/12/2017 Revue de presse

"La cupidité des grandes entreprises va régir Internet"

Au menu de cette revue de presse internationale du vendredi 15 décembre, la presse américaine réagit à la fin de la neutralité d'Internet. Des journaux arabes commentent...

En savoir plus

14/12/2017 Revue de presse française

"Froome en sursis ?"

Au menu de cette revue de presse française, jeudi 14 décembre, les interrogations sur le cycliste britannique Chris Froome, confronté à une affaire de dopage présumé. Le début de...

En savoir plus

14/12/2017 Revue de presse internationale

"Quand Erdogan se pose en sauveur des Palestiniens"

Au menu de cette revue de presse internationale, jeudi 14 décembre, l’appel de Recep Tayyip Erdogan à reconnaître Jérusalem-Est comme capitale de la Palestine. Un vote du...

En savoir plus

13/12/2017 Revue de presse française

"L'argent, tabou des députés"

Au menu de cette revue de presse française, mercredi 13 décembre, le sommet, aujourd’hui près de Paris, du G5 Sahel, et le bilan du "One planet Summit" qui s’est aussi tenu en...

En savoir plus