Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

James Bond : Daniel Craig rempile pour un dernier épisode

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Donald Trump démantèle ses deux conseils économiques

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'Europe face au défi des "revenants"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les présidents Trump et Macron font polémique, mais pas pour la même chose...

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Kenya : Raila Odinga va saisir la Cour suprême

En savoir plus

LE DÉBAT

États-Unis : l'ambiguïté de Trump vis-à-vis de l'extrême droite

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Donald Trump : il y a des bonnes personnes des deux côtés"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Contrats de travail : vers plus de flexibilité ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Violences gynécologiques, la lutte prend corps"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 21/12/2011

"L'Irak abandonné aux loups"

Presse internationale, Mercredi 21 décembre. Au menu de la presse internationale ce matin, la mobilisation des femmes égyptiennes, et le chaos place Tahrir, la crise politique irakienne, l’Irak qui pourrait bien ne jamais redevenir un pays.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse internationale avec la manifestation des femmes du Caire, hier. Les Egyptiennes ont protesté contre les violences de l’armée, notamment contre les femmes.
 
C’est une mobilisation sur laquelle revient largement la presse égyptienne, et notamment le quotidien Al Masryalyoum, qui veut voir dans le rassemblement d’hier les débuts d’un féminisme égyptien.
 
Entre les manifestants et l’armée, le fossé s’agrandit chaque jour un peu plus écrit ce matin le site Ahram Online, en évoquant les dénégations des militaires: ils disent que la répression dont on les accuse est un mensonge, que les récits de leurs victimes sont inventés. Qu’à cela ne tienne, les militants des droits de l’homme ont organisé hier une conférence de presse au cours de laquelle ces victimes ont raconté par le menu le traitement qui leur a été réservé.
 
Des violences qui suscitent l’indignation à l’étranger, à voir dans The New York Times, qui demande à Barack Obama d’agir contre les nouveaux «maîtres de l’Egypte», le conseil suprême des forces armées aujourd’hui à la manœuvre. Il faut suspendre l’aide américaine à l’Egypte plaide le jorunal, qui rappelle que le montant de cette aide atteint 2 milliards de dollars annuels, les deux tiers étant destinés d’ailleurs à l’armée égyptienne.
 
La révolution a donné naissance à un monstre écrit la revue, un Frankenstein de la place Tahrir, sans leadership, sans force morale, sans cause commune. «Les manifestants égyptiens qui disent que tout ça, ça n’est pas l’Egypte, mais c’est à ces manifestants, désormais, de le prouver».
 
A voir aussi ce matin, l’aggravation de la crise politique irakienne, quelques jours après le départ des troupes américaines. L’origine de cette crise, rappelle The Guardian, ce sont les accusations portées par le premier ministre chiite Nouri Al Maliki contre le vice-président sunnite Tarek al-Hachémi. Il l’a accusé d’avoir préparé des attentats, des allégations que celui-ci a rejetées, en déclarant que le «chaos sectaire» qui plane aujourd’hui sur l’Irak.
 
Un paysage de désolation, celui que les Américains ont laissé derrière eux, en «abandonnant l’Irak aux loups» écrit ce matin The Guardian. D’après le journal, il n’aura pas fallu longtemps à Nouri Al Maliki pour montrer son vrai visage. A peine les Américains ont-ils tourné le dos, que le voici en train d’accuser son vice-président de ce dont il a été longtemps suspecté lui-même. Des divisions qui sont en train de fissurer l’Irak chaque jour davantage, l’Irak, qui pourrait bien en jamais redevenir un pays.
 
A voir pour terminer, le cri du cœur des banquiers de Wall Street, ces «1 % qui disent aux 99 % d’arrêter de les blâmer», sur The Huffington Post.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

17/08/2017 Revue de presse

James Bond : Daniel Craig rempile pour un dernier épisode

A la une de cette revue de presse internationale du 17 août : l'attitude de Donald Trump continue de faire couler l'encre aux Etats-Unis, la plainte devant la Cour Suprême...

En savoir plus

17/08/2017 Tabac

L'Europe face au défi des "revenants"

À la une de la presse française du 17 août : la consommation de tabac des Français qui ne diminue pas malgré l'instauration du paquet neutre, le journaliste Loup Bureau toujours...

En savoir plus

16/08/2017 Revue de presse internationale

"Donald Trump : il y a des bonnes personnes des deux côtés"

À la une de cette revue de presse internationale du 16 août : Donald Trump renvoie une nouvelle fois dos à dos suprémacistes blancs et militants anti-fascistes. Également au...

En savoir plus

16/08/2017 Revue de presse internationale

"Violences gynécologiques, la lutte prend corps"

À la une de cette revue de presse française du 16 août : les femmes françaises qui prennent la parole pour dénoncer les violences gynécologiques qu'elles subissent. Également au...

En savoir plus

15/08/2017 Revue de presse internationale

"Le combat des esclaves sexuelles sud-coréennes continue"

A la une de cette revue de presse internationale du 15 août : l'attentat de Ouagadougou qui a fait 18 morts, les inondations meutrières en Sierra Leone, les 70 ans de...

En savoir plus