Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Burundi: "tout va bien madame la marquise"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burkina Faso : début de l'exhumation de Sankara et 12 de ses compagnons d'armes tués en 1987

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Serge Klarsfeld : "Il faut combattre les démagogues, comme Marine le Pen"

En savoir plus

FOCUS

Le Liban, une année sans chef d'État

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

France - Maroc : fin de la discorde ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Fifa : qui succédera à Blatter ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jeannette Bougrab : "Ma mère a réussi à briser cette malédiction de naître femme"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'industrie du futur : le plan d'Emmanuel Macron pour moderniser la France

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Asie du sud-est : la tragédie des Rohingyas

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 21/12/2011

"L'Irak abandonné aux loups"

Presse internationale, Mercredi 21 décembre. Au menu de la presse internationale ce matin, la mobilisation des femmes égyptiennes, et le chaos place Tahrir, la crise politique irakienne, l’Irak qui pourrait bien ne jamais redevenir un pays.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse internationale avec la manifestation des femmes du Caire, hier. Les Egyptiennes ont protesté contre les violences de l’armée, notamment contre les femmes.
 
C’est une mobilisation sur laquelle revient largement la presse égyptienne, et notamment le quotidien Al Masryalyoum, qui veut voir dans le rassemblement d’hier les débuts d’un féminisme égyptien.
 
Entre les manifestants et l’armée, le fossé s’agrandit chaque jour un peu plus écrit ce matin le site Ahram Online, en évoquant les dénégations des militaires: ils disent que la répression dont on les accuse est un mensonge, que les récits de leurs victimes sont inventés. Qu’à cela ne tienne, les militants des droits de l’homme ont organisé hier une conférence de presse au cours de laquelle ces victimes ont raconté par le menu le traitement qui leur a été réservé.
 
Des violences qui suscitent l’indignation à l’étranger, à voir dans The New York Times, qui demande à Barack Obama d’agir contre les nouveaux «maîtres de l’Egypte», le conseil suprême des forces armées aujourd’hui à la manœuvre. Il faut suspendre l’aide américaine à l’Egypte plaide le jorunal, qui rappelle que le montant de cette aide atteint 2 milliards de dollars annuels, les deux tiers étant destinés d’ailleurs à l’armée égyptienne.
 
La révolution a donné naissance à un monstre écrit la revue, un Frankenstein de la place Tahrir, sans leadership, sans force morale, sans cause commune. «Les manifestants égyptiens qui disent que tout ça, ça n’est pas l’Egypte, mais c’est à ces manifestants, désormais, de le prouver».
 
A voir aussi ce matin, l’aggravation de la crise politique irakienne, quelques jours après le départ des troupes américaines. L’origine de cette crise, rappelle The Guardian, ce sont les accusations portées par le premier ministre chiite Nouri Al Maliki contre le vice-président sunnite Tarek al-Hachémi. Il l’a accusé d’avoir préparé des attentats, des allégations que celui-ci a rejetées, en déclarant que le «chaos sectaire» qui plane aujourd’hui sur l’Irak.
 
Un paysage de désolation, celui que les Américains ont laissé derrière eux, en «abandonnant l’Irak aux loups» écrit ce matin The Guardian. D’après le journal, il n’aura pas fallu longtemps à Nouri Al Maliki pour montrer son vrai visage. A peine les Américains ont-ils tourné le dos, que le voici en train d’accuser son vice-président de ce dont il a été longtemps suspecté lui-même. Des divisions qui sont en train de fissurer l’Irak chaque jour davantage, l’Irak, qui pourrait bien en jamais redevenir un pays.
 
A voir pour terminer, le cri du cœur des banquiers de Wall Street, ces «1 % qui disent aux 99 % d’arrêter de les blâmer», sur The Huffington Post.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

26/05/2015 Revue de presse française

"Aux grandes femmes la patrie reconnaissante"

Presse française, mardi 26 mai 2015. Au menu de cette revue de presse, la présentation par le ministre du Travail de son projet de loi sur le dialogue social. Un texte très...

En savoir plus

25/05/2015 Austérité

"La Grèce, la brute et le truand"

Presse internationale, lundi 25 mai 2015. Au menu de cette revue de presse, la percée de Podemos et de ses alliés aux élections locales en Espagne, et les difficultés de la...

En savoir plus

25/05/2015 Revue de presse française

Festival de Cannes : "Ne boudons pas notre fierté"

Presse française, lundi 25 mai 2015. Au menu de cette revue de presse, le palmarès du 68ème festival de Cannes, qui consacre le cinéma hexagonal, l'itinéraire d’un djihadiste...

En savoir plus

22/05/2015 Revue de presse française

Quelle stratégie face à l'organisation de l'Etat islamique ?

Au menu de cette revue de presse française, les interrogations autour de la stratégie à adopter face à l'organisation de l’État islamique, toujours plus "conquérante" sur le...

En savoir plus

22/05/2015 Revue de presse internationale

La prise de Ramadi : la faute aux Américains ?

Au sommaire de cette revue de presse internationale, le référendum historique en Irlande sur le mariage homosexuel, mais aussi la controverse, après la prise de Ramadi par l'EI,...

En savoir plus