Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • En direct : 51 Français à bord du vol AH5017 d'Air Algérie

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

Afrique

Le président du Sénat, Léon Kengo wa Dondo, agressé à Paris

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/01/2012

Le président du Sénat congolais, Léon Kengo wa Dondo, a été violemment attaqué samedi à son arrivée à la Gare du Nord, à Paris. Alors que le Quai d'Orsay a confirmé l'agression, le gouvernement de la RDC impute cet acte à des pro-Tshisekedi.

REUTERS - L’ambassadeur de France à Kinshasa a été convoqué par le ministère des Affaires étrangères de la République démocratique du Congo après l’agression dont a été victime Léon Kengo, président du Sénat de la RDC à la Gare du Nord, samedi soir à Paris.

"Nous ne sommes ni de près ni de loin liés à cette attaque" (Felix Tshisekedi, secrétaire national UPDS)

Sur son site le ministère français des Affaires étrangères indique qu’une enquête est en cours pour déterminer les circonstances de cette agressions.

« Nous avons fait part de ces différents éléments aux autorités congolaises avec lesquelles nous restons en contact », indique le Quai d’Orsay.

De leur côté, les autorités de la RDC jugent qu’ »au niveau des gouvernements la situation est extrêmement grave », a dit Alexis Thambwé Mwamba, ministre des Affaires étrangères, interrogé par France Into.

Le ministre rappelle que Léon Kengo, qui est le deuxième personnage de l’Etat congolais, a été blessé et hospitalisé.

Réaction de Lambert Mendé, ministre de la Communication en RDC
« Nous considérons que la France a l’obliagtion d’assurer la sécurité des officiels congolais de passage à Paris, de nos représentants et de notre mission diplomatique », déclare Alexis Thambwé Mwamba.

« Nous exigeons que l’enquête puisse aboutir, que les personnes qui ont agressé M. Kengo ne restent pas impunies et nous attendons que l’ambassadeur de France puisse faire passer ce message-là à Paris », a-t-il ajouté.

Pour sa part, le ministère français des Affaires étrangères rappelle que la visite de M. Kengo en France s’effectuait dans le cadre d’un « déplacement privé dont les autorités françaises n’avaient pas été informées ».

Léon Kengo, 76 ans, a été violemment agressé samedi en fin d’après-midi à la Gare du Nord par un groupe d’individus au moment il montait dans une voiture qui l’attendait.

Cet incident intervient un peu plus d’un mois après l’élection présidentielle contestée du 28 novembre qui a vu la victoire du candidat sortant Joseph Kabila.

Le principal opposant Etienne Tshisekedi avait contesté la régularité de ce scrutin et plusieurs manifestations violentes avaient eu lieu à Bruxelles et à Londres pour protester contre la réélection de Kabila.

Première publication : 01/01/2012

  • RD CONGO

    L’opposant Tshisekedi contraint à "prêter serment" à domicile

    En savoir plus

  • RD CONGO

    Joseph Kabila investi pour un nouveau quinquennat

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE CONGOLAISE

    Joseph Kabila déclaré vainqueur par la Cour suprême

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)