Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

REPORTERS

L’Écosse va-t-elle filer à l'anglaise ?

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

DÉBAT

Lutte contre les jihadistes : faut-il s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

  • Ebola : la Française contaminée bientôt rapatriée à Paris

    En savoir plus

  • L'Australie déjoue des meurtres projetés par l'État islamique

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Air France : les pilotes maintiennent la pression au 4e jour de grève

    En savoir plus

  • Ajax - PSG : Lucas reconnaît avoir fait "une erreur"

    En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : la presse britannique veut sauver l'Union

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

Asie - pacifique

Un séisme de magnitude 7 secoue l'archipel sans faire de dégâts

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/01/2012

Un puissant séisme, de magnitude 7, a été ressenti dimanche à Tokyo et dans sa région, à l'est et au sud-est du Japon, mais n'a occasionné ni victime ni dégâts. Aucune alerte au tsunami n'a été émise.

AFP - Un puissant séisme, de magnitude 7, s'est produit dimanche en début d'après-midi (heure locale) à Tokyo et dans sa région, mais il a eu lieu à une grande profondeur et aucune alerte au tsunami n'a été émise, a indiqué l'Agence météorologique japonaise.
              
La secousse a eu lieu à 14H28 (05H28 GMT), a précisé l'agence.
              
L'épicentre était situé près de Torishima, une île à environ 560 km au sud de la capitale japonaise. La profondeur était de 370 km, selon l'agence japonaise et de 348 km, selon l'Institut de géophysique américain (USGS).
              
Le séisme a fait vaciller les immeubles de Tokyo -- dont la plupart sont construits selon des normes antisismiques très strictes --, mais il n'a pas interrompu la finale du tournoi de football de la Coupe de l'empereur, dans le stade national de la capitale.
              
Il n'y a pas eu de victimes, selon les premières informations.
              
Les trains et les avions au départ ou à l'arrivée de la capitale n'ont pas été affectés par la secousse.
              
A Disneyland Tokyo, certaines attractions se sont arrêtées automatiquement, mais les activités ont très vite repris, a indiqué un porte-parole du parc.
              
Le 11 mars, un tremblement de terre de magnitude 9 avait provoqué un gigantesque raz de marée dans le nord-est du Japon. En déferlant sur les côtes, il avait tout détruit sur son passage, déclenchant une série d'avaries à la centrale atomique Fukushima Daiichi, provoquant le plus grave accident nucléaire depuis Tchernobyl (Ukraine) en 1986.
              
Quelque 20.000 personnes sont mortes ont ou été portées disparues dans la catastrophe.
              
Dans son message de Nouvel An, l'empereur Akihito a déclaré: "notre pays traverse des temps difficiles à cause du tremblement de terre et d'autres facteurs".
              
"Mais j'espère que les coeurs des gens seront toujours avec ceux qui ont souffert et que tous continueront de travailler ensemble pour contruire des lendemains meilleurs", a-t-il ajouté.

 

Première publication : 01/01/2012

  • JAPON

    Fukushima : un rapport souligne les défaillances de Tepco et des autorités

    En savoir plus

  • NUCLÉAIRE

    Quarante ans de travaux pour démanteler la centrale de Fukushima

    En savoir plus

  • JAPON

    Six mois après Fukushima, les Japonais craignent pour leur santé

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)