Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

Soutien de Valls à Macron : Le PS est-il mort ?

En savoir plus

FOCUS

Crise migratoire en Europe : le difficile parcours des "dublinés"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Vincent Perez, le photographe derrière l’acteur

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le meurtre de deux inspecteurs de l'ONU, signe du chaos en RDC"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Samsung présente son nouveau smartphone

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Valls, M. Déloyal"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bye Bye, l'Union européenne !

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RD Congo : ouverture de 2 enquêtes après la mort des experts onusiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit : et maintenant?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 04/01/2012

"Une lettre signée François Hollande"

Presse française, Mardi 3 janvier 2012. Au menu de la presse française ce matin, une lettre signée François Hollande, des parachutages embarrassants, le caucus de l’Iowa, Youssou Ndour candidat, et le traumatisme des fans de Michael Jackson.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
  
On commence ce tour d’horizon de la presse française avec Libération, qui consacre sa Une à une lettre signée…François Hollande.
 
François Hollande qui a pris sa plus belle plume pour expliquer aux Français pourquoi il a décidé de se porter candidat à la présidentielle. C’est d’après lui «pour redonner à la France l’espoir qu’elle a perdu depuis tant d’années». «Les Français souffrent, écrit-il, ils souffrent dans leur vie, à cause du chômage, de la baisse du pouvoir d’achat, de l’insécurité» et ils souffrent aussi, d’après François Hollande, «dans leur âme collective», parce que «la République leur paraît méprisée».
Le candidat qui voit dans le quinquennat qui s’achève «une présidence de la parole» et en Nicolas Sarkozy un «président des privilégiés».Bref, le candidat socialiste a décidé de passer à l’offensive, d’après Libération, qui écrit que le candidat a choisi «le moment opportun», «kairos» en grec.
Libération qui évoque un texte qui  «compose un portrait de François Hollande à mille lieues de celui qui circulait jusque-là: offensif et même abrupt, vis-à-vis de Nicolas Sarkozy; au clair sur le diagnostic qu’il fait de la France et de l’Europe».
 
La présidentielle de 2012 qui sera suivie par des élections législatives, sur lesquelles revient ce matin le Parisien. Le journal raconte que les partis de droite comme de gauche sont en train d’organiser les parachutages de leurs vedettes. «Des parachutés embarrassants» et qui «énervent» leurs camarades d’après le Parisien, qui évoque les cas de Cécile Duflot et François Fillon à Paris, de Jack Lang on ne sait pas encore où, et de Claude Guéant à Boulogne-Billancourt.
 
2012, année d’élection en France, mais aussi aux États-Unis, où les Républicains américains ont décidément beaucoup de mal à trouver un adversaire à Barack Obama.
L’idée, c’est que Barack Obama et Nicolas Sarkozy, c’est un peu pareil : dans un cas comme dans l’autre, la «reconduction du président sortant ne va pas dépendre de son seul bilan politique ou de son programme de campagne», mais «d’autres considérations, aussi irrationnelles que psychologiques».
Quant à l’opposition, elle joue le rôle des  Républicains - les conservateurs qui peinent à proposer un candidat incontesté et incontestable.
 
Présidentielle également, le 26 février prochain, au Sénégal, où le chanteur Youssou Ndour a décidé d’affronter un autre président sortant, Abdoulaye Wade.
Abdoulaye Wade dont la candidature «fait débat» écrit le Figaro, qui rappelle qu’il a modifié la Constitution et qu’il affirme que la Constitution l’autorise à effectuer deux quinquennats. Le journal évoque ce matin une «atmosphère de tension et de malaise comme le Sénégal en a rarement connu» et une «violence politique, je cite, digne d’États moins avancés».
 
On termine avec une info trouvée dans le Parisien: plusieurs fans français de Michael Jackson viennent d’annoncer qu’ils vont poursuivre en justice le docteur Conrad Murray, parce qu’ils disent que la mort de Michael Jackson a provoqué chez eux de graves traumatismes. Un préjudice pour lesquels ils demandent réparation, en France.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

30/03/2017 Revue de presse internationale

"Le meurtre de deux inspecteurs de l'ONU, signe du chaos en RDC"

Au menu de cette revue de presse internationale du jeudi 30 mars : les réactions au déclenchement du Brexit ainsi que l’assassinat de deux enquêteurs de l’ONU et de leur...

En savoir plus

30/03/2017 Revue de presse française

"Valls, M. Déloyal"

Au menu de cette revue de presse française du jeudi 30 mars, les réactions à l’annonce de Manuel Valls qu’il votera en faveur d’Emmanuel Macron dès le premier tour de la...

En savoir plus

29/03/2017 Revue de presse internationale

"Trump contre la planète"

Au menu de cette revue de presse internationale du mercredi 29 mars : le déclenchement du Brexit, l’acquittement de Simone Gbagbo jugée pour crimes contre l’humanité par la...

En savoir plus

29/03/2017 Revue de presse française

"Amis Britanniques, vous nous manquez déjà. Ou pas"

Au menu de cette revue de presse française du mercredi 29 mars : le début du Brexit, les programmes économiques des candidats à la présidentielle française passés au crible par...

En savoir plus

28/03/2017 Revue de presse internationale

"Le Brexit, début de l'implosion du Royaume-Uni ?"

Au menu de cette revue de presse internationale du mardi 28 mars : le bras de fer entre Theresa May et Nicola Sturgeon, à la veille du déclenchement du Brexit, l’arrestation de...

En savoir plus