Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"Plus de 68 millions de personnes chassées de chez elles à-travers le monde, en 2017"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Emmanuel Macron recadre un édutiant qui l'appelle "Manu"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Inondations en Côte d'Ivoire, au moins 18 morts à Abidjan

En savoir plus

LE DÉBAT

Migrants : l'Europe à l'épreuve

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Marine Le Pen : "Jean-Marie Le Pen va mieux"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Marine Le Pen : "Le parlement européen est dans une démarche d'agression, tous nos droits ont été violés"

En savoir plus

FOCUS

VIH en Chine : la jeunesse particulièrement exposée

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ingrid Chauvin et Jimmy Jean-Louis, stars du petit écran

En savoir plus

L’invité du jour

Chef Simon : "Ce n’est plus notre corps qui décide de ce que l’on va manger, mais notre cerveau"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Grands titres, éditos, photos et dessins du jour... Nos chroniqueurs passent en revue les Unes de la presse française et étrangère, ainsi que les débats qui l’alimentent. Du lundi au vendredi à 7h15 et 9h15.

Dernière modification : 04/01/2012

"Un programme à faire passer Reagan pour un gauchiste"

Presse internationale, Mardi 3 janvier. Au menu de la presse internationale ce matin, le caucus de l’Iowa avec la candidature, notamment, de Rick Santorum, les observateurs en Syrie, et un massage en or.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse internationale avec le caucus qui va avoir lieu aujourd’hui en Iowa, une première étape dans la désignation du candidat républicain à la présidentielle américaine.
 
Les républicains ont beaucoup de mal à départager leurs candidats, et a priori, même si elle est scrutée à la loupe, la consultation d’aujourd’hui ne devrait pas changer la donne. Le caucus de l’Iowa est l’objet d’une tribune cinglante dans The Sun Times de Chicago signée Jesse Jackson. Le révérend démocrate se moque du fait que 120 000 électeurs réussissent à eux seuls à faire la Une de toute la presse américaine - des électeurs parmi lesquels les blancs, vieux, conservateurs, et influents sont surreprésentés et qui inspirent un ordre du jour politique qui ferait passer Ronald Reagan pour un gauchiste. Le révérend qui résume de la façon suivante le programme proposé par les candidats républicains: une Amérique engluée dans les guerres à l’étranger, mais appauvrie chez elle, un pays où Wall Street est de plus en plus libre de spéculer alors que les seniors sont de moins en moins protégés, un pays avec plus d’injustices et moins d’opportunités.
 
L’un de ces candidats républicains est en train de remonter rapidement dans les sondages, il s’agit de Rick Santorum, dont The Atlantic nous propose de dresser le portrait. D’après le site, il y aurait 11 choses à savoir sur cet ancien sénateur de l’état de Pennsylvanie, et notamment le fait qu’il a «un problème avec Google». Pourquoi? -Parce qu’en évoquant la question du mariage homosexuel, il a déclaré qu’il était contre pour la bonne et simple raison que cette forme de mariage ouvrait la voie je cite à d’autres formes de relations inacceptables, telles que la pédophilie et la zoophilie. L’ex-sénateur s’emmêle pas mal les pinceaux et aurait des difficultés à distinguer les choses les unes des autres.
 
Rick Santorum, et les autres candidats républicains, qui vont avoir du pain sur la planche pour s’imposer face à Barack Obama. Le président sortant peut compter sur une formidable machine de guerre, dont The Independent nous livre les rouages, une mécanique bien huilée où rien n’est laissé au hasard.
 
A voir aussi ce matin, l’enlisement de la mission de la Ligue arabe en Syrie, l’organisation qui appelle à l’arrêt total des violences, en vain.C’est une requête qui fait la Une du quotidien libanais L’Orient Le Jour, qui rappelle que le chef de la Ligue arabe Nabil al Arabi a affirmé que des snipers sont toujours présents dans les villes rebelles.
 
La controverse qui entoure la mission des observateurs dont il est également fait mention dans Gulf News. Le journal émirati écrit que la rue syrienne est partagée sur ce sujet: si certains disent que les observateurs ne sont rien d’autres qu’une «mise en scène théâtrale», le fruit d’un accord passé en catimini entre le Ligue arabe et le régime syrien, d’autres en revanche expliquent que les observateurs essaient pour le moment de gagner la confiance des autorités pour ensuite rédiger un rapport très critique, en février, afin d’internationaliser la crise en Syrie, et permettre de rendre légitime son évocation devant le conseil de sécurité de l’ONU.
 
Plus légèrement, un massage qui fait fureur en Thaïlande. Un massage pour happy few, un massage du visage à l’or – à voir dans The Wall Street Journal Europe.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

20/06/2018 Hélène FRADE

"Erdogan va-t-il desserrer son étau?"

Dans la presse, ce mercredi 20 juin, la décision des Etats-Unis de quitter le Conseil des droits de l’homme de l’ONU. Un plaidoyer en faveur des migrants et des réfugiés. Les...

En savoir plus

20/06/2018 Hélène FRADE

"Plus de 68 millions de personnes chassées de chez elles à-travers le monde, en 2017"

A la une de la presse, ce mercredi 20 juin, la journée mondiale des réfugiés, dont le nombre atteint un niveau inédit depuis la Seconde guerre mondiale – en plein essor des...

En savoir plus

19/06/2018 Hélène FRADE

"En Thaïlande, le crime de lèse-canidé"

Dans la presse, ce mardi 19 juin, le tollé provoqué par le durcissement de la politique migratoire de l’Administration Trump. Les restes dictateur Franco bientôt exhumés à Valle...

En savoir plus

19/06/2018 Hélène FRADE

Donald Trump: "C'est la faute d'Angela Merkel"

A la Une de la presse, ce mardi 19 juin, les réactions au durcissement de la politique migratoire aux Etats-Unis, où près de 2000 enfants se retrouvent séparés de leurs parents...

En savoir plus

18/06/2018 Hélène FRADE

Aux Etats-Unis, la réalité "sinistre" des enfants séparés de leurs parents sans-papiers

A la une de la presse, ce lundi 18 juin, la victoire du candidat de la droite à la présidentielle en Colombie. Des enfants de sans-papiers séparés de leurs parents aux...

En savoir plus