Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Economie

BP demande à Halliburton de règler la facture de la marée noire d'avril 2010

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/01/2012

Le géant britannique BP demande à la société américaine Halliburton de lui verser les 20 milliards de dollars nécessaires au nettoyage des côtes du Golfe du Mexique, à la suite de la marée noire d'avril 2010.

 AFP -  Le pétrolier britannique BP réclame en justice quelque 20 milliards de dollars à la société américaine Halliburton pour la marée noire due à l'explosion de sa plateforme Deepwater Horizon dans le Golfe du Mexique en 2010, a rapporté lundi l'agence Bloomberg.

BP cherche à obtenir "le montant des coûts et dépenses qui lui ont été imputés pour nettoyer la marée noire et y remédier", a précisé l'agence financière, citant un document de justice signé de l'avocat de BP, Don Haycraft.

Le géant pétrolier britannique veut aussi récupérer "les bénéfices perdus et/ou la perte de valeur du puits Macondo, ainsi que tous les coûts et dommages qui lui ont été imputés en relation avec l'accident de Deepwater Horizon et la marée noire qui en a résulté", précise Bloomberg.

Or selon les derniers chiffres mis en ligne par le groupe britannique, BP a déjà versé plus de 14 milliards de dollars pour payer le nettoyage des côtes et indemniser les populations affectées par l'explosion du puits Macondo, qui a causé le pire désastre environnemental dans l'histoire des Etats-Unis.

Ni l'avocat de BP ni un porte-parole du géant pétrolier n'avaient pu être joints lundi soir.

Début décembre, BP avait accusé Halliburton d'avoir détruit des preuves liées à des tests réalisés sur le coffrage en ciment du forage que la société américaine avait construit pour la plateforme pétrolière à l'origine de la catastrophe.

L'explosion le 20 avril 2010 de la plateforme Deepwater Horizon, à quelque 80 km au large de La Nouvelle-Orléans, a fait 11 morts et répandu des centaines de millions de litres de brut dans le golfe du Mexique jusqu'à la fermeture du puits quatre mois plus tard seulement.

BP fait face à de nombreuses plaintes et a cédé pour 24 milliards de dollars d'actifs depuis un an pour se rapprocher de son objectif de constituer une "cagnotte" de 30 milliards pour payer ses dépenses juridiques liées à la marée noire.

Première publication : 03/01/2012

  • ÉTATS-UNIS

    BP poursuit le cimentier du puits à l'origine de la marée noire en Louisianne

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Un an après la marée noire en Louisiane, le risque est toujours présent

    En savoir plus

  • PÉTROLE

    Pour la première fois depuis près de 20 ans, BP enregistre une perte annuelle

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)