Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

  • Qui est Hervé Gourdel, l’otage français aux mains des jihadistes algériens ?

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "l’EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

Economie

BP demande à Halliburton de règler la facture de la marée noire d'avril 2010

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/01/2012

Le géant britannique BP demande à la société américaine Halliburton de lui verser les 20 milliards de dollars nécessaires au nettoyage des côtes du Golfe du Mexique, à la suite de la marée noire d'avril 2010.

 AFP -  Le pétrolier britannique BP réclame en justice quelque 20 milliards de dollars à la société américaine Halliburton pour la marée noire due à l'explosion de sa plateforme Deepwater Horizon dans le Golfe du Mexique en 2010, a rapporté lundi l'agence Bloomberg.

BP cherche à obtenir "le montant des coûts et dépenses qui lui ont été imputés pour nettoyer la marée noire et y remédier", a précisé l'agence financière, citant un document de justice signé de l'avocat de BP, Don Haycraft.

Le géant pétrolier britannique veut aussi récupérer "les bénéfices perdus et/ou la perte de valeur du puits Macondo, ainsi que tous les coûts et dommages qui lui ont été imputés en relation avec l'accident de Deepwater Horizon et la marée noire qui en a résulté", précise Bloomberg.

Or selon les derniers chiffres mis en ligne par le groupe britannique, BP a déjà versé plus de 14 milliards de dollars pour payer le nettoyage des côtes et indemniser les populations affectées par l'explosion du puits Macondo, qui a causé le pire désastre environnemental dans l'histoire des Etats-Unis.

Ni l'avocat de BP ni un porte-parole du géant pétrolier n'avaient pu être joints lundi soir.

Début décembre, BP avait accusé Halliburton d'avoir détruit des preuves liées à des tests réalisés sur le coffrage en ciment du forage que la société américaine avait construit pour la plateforme pétrolière à l'origine de la catastrophe.

L'explosion le 20 avril 2010 de la plateforme Deepwater Horizon, à quelque 80 km au large de La Nouvelle-Orléans, a fait 11 morts et répandu des centaines de millions de litres de brut dans le golfe du Mexique jusqu'à la fermeture du puits quatre mois plus tard seulement.

BP fait face à de nombreuses plaintes et a cédé pour 24 milliards de dollars d'actifs depuis un an pour se rapprocher de son objectif de constituer une "cagnotte" de 30 milliards pour payer ses dépenses juridiques liées à la marée noire.

Première publication : 03/01/2012

  • ÉTATS-UNIS

    BP poursuit le cimentier du puits à l'origine de la marée noire en Louisianne

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Un an après la marée noire en Louisiane, le risque est toujours présent

    En savoir plus

  • PÉTROLE

    Pour la première fois depuis près de 20 ans, BP enregistre une perte annuelle

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)