Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 04/04/2012

"James Murdoch raccroche"

Presse internationale, Mercredi 4 avril 2012. Au menu de la presse internationale ce matin, l’avancée des islamistes et des rebelles touareg au Mali, la triple victoire de Romney aux primaires républicaines, la tuerie d’Oakland et la démission de James Murdoch.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook…

On commence cette revue de presse internationale avec la situation au Mali, où la junte, commandée par le capitaine Sanogo, a renversé Amadou Toumani Touré.

Les putschistes ont dit reprocher au président son manque de fermeté dans la lutte contre les rebelles touaregs et les groupes islamistes qui opèrent dans le nord.du pays - c’est en tout cas de cette façon qu’ils ont justifié le coup d’Etat. Mais sur le terrain, dans le nord, rappelle ce matin The Guardian, les islamistes sont en train de l'emporter aux côtés de rebelles touaregs avec lesquels ils ont fait alliance. Une situation jugée extrêmement préoccupante par le journal, qui explique ce matin que ce qui se passe dans le Sahel concerne aussi les Londoniens qui prennent le métro, car la montée en puissance et la prolifération des islamistes dans la région accroît dangereusement le risque terroriste dans le reste du monde.

On passe maintenant aux Etats-Unis, où Mitt Romney vient de remporter les trois primaires du Wisconsin, du Maryland et de la capitale fédérale, Washington. Trois victoires qui sonnent le glas pour son rival l’ultra-catholique Rick Santorum, d’après The Daily Beast, qui explique que le candidat n’est pas parvenu à élargir sa base électorale, constituée essentiellement de conservateurs religieux, et qu’il est victime, aussi, de la volonté des médias américains comme de l’appareil républicain de faire de Mitt Romney le candidat de la droite.

Plus sévère encore, The Washington Post écrit que c’est aujourd’hui «la fin de la fin» pour Rick Santorum, que bien sûr, il peut toujours choisir de rester dans la course, mais que le trop faible nombre de délégués et ses défaites dans des états aussi importants que le Michigan, l’Ohio, l’Illinois et maintenant le Wisconsin, ne lui permettent plus de l’emporter désormais.

The Guardian de son côté s’est intéressé à ceux qui pourraient concourir pour le poste de vice-président et constituer le ticket républicain avec Mitt Romney. Fait notable, pas une seule femme n’est évoquée comme possible candidate - pas de figure féminine marquante chez les républicains ces derniers temps, à en croire The Guardian, qui évoque les noms de Marco Rubio, Bobby Jindal, le gouverneur de Louisiane d’origine indienne, ou encore Chris Christie le gouverneur du New Jersey.

Les Etats-Unis qui viennent d’être endeuillés par la tuerie d’Oakland, en Californie, où un homme a assassiné hier sept personnes dans une petite université chrétienne de la ville. Une tuerie de plus, dans un établissement scolaire américain, qui suscite cette question de The Independent: pourquoi ? Pour quelles raisons les crimes de ce type se répètent-ils outre-Atlantique ?

A voir également ce matin, la démission de James Murdoch de la présidence de BSkyB. Après le scandale de News of the World, et après des mois de pression, le fils de Rupert Murdoch a finalement décidé de lâcher les commandes du groupe de télévision payante britannique - démission largement commentée par la presse anglo-saxonne, et notamment par The Huffington Post, qui titre ironiquement avec ce jeu de mots: «Couldn’t hack it ?».

Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

20/01/2017 Donald Trump

"C'est parti pour le show"

Toute la presse française titre ce matin, presque sans exception, sur l’investiture de Donald Trump. Les journaux reviennent également sur le dernier débat avant le premier tour...

En savoir plus

20/01/2017 Donald Trump

"Du neuf dans un nouveau monde"

La presse mondiale revient ce matin évidemment sur l’investiture de Donald Trump. La situation en Gambie n’est toutefois pas oubliée.

En savoir plus

18/01/2017 Revue de presse internationale

"Ne l'appelez plus Theresa Maybe"

Au menu de la revue de presse internationale de ce mercredi, les commentaires des journaux anglo-saxons après le Brexit radical décidé par Londres. Les amateurs de jeux de mots...

En savoir plus

18/01/2017 Brexit

"Brexit et météo : le froid s'installe"

"Ressenti" est le mot à la Une de la revue de presse française de ce mercredi. Il y a le ressenti des journaux après le choix d'un Brexit radical décidé hier par Theresa May. Il...

En savoir plus

17/01/2017 Revue de presse internationale

"Le Royaume-Uni libéré, délivré"

Au menu de cette revue de presse internationale, mardi 17 janvier, le discours très attendu de Theresa May sur le Brexit et la réaction des Européens aux critiques de Donald...

En savoir plus