Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Gare aux Vikings !"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Attentat à Madagascar : 3 morts dont un bébé et 88 blessés dans un stade

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Pourquoi la France a-t-elle soutenu le régime criminel d'Hissène Habré au Tchad ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit, acte 2 : un divorce à l'amiable ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

À l'occasion de la fête du cinéma, Marjane Satrapi ouvre les portes de son univers

En savoir plus

FOCUS

Face à la radicalisation dans les prisons, la France fait appel aux aumôniers musulmans

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Observateurs s'engagent : mettre en avant les actions positives

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Brexit : et s'il n'avait pas lieu ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Stanley Johnson : "Pour moi, Boris a fait une campagne exceptionnelle !"

En savoir plus

Asie - pacifique

Hamid Karzaï cautionne l'ouverture au Qatar d'un bureau politique des Taliban

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/01/2012

Le président Hami Karzaï approuve les négociations qui se tiennent actuellement entre les États-Unis et les Taliban afghans pour que ces derniers ouvrent un bureau politique au Qatar. Un premier pas vers des négociations de paix.

REUTERS - Le président afghan Hamid Karzaï a approuvé mercredi la tenue de négociations entre les Etats-Unis et les taliban en vue de la création d'une antenne politique des taliban au Qatar censée faciliter la communication avec l'Occident.

"L'Afghanistan approuve les négociations entre les Etats-Unis et les taliban qui doivent ouvrir la voie à la mise en place d'un bureau au Qatar", a indiqué la présidence afghane dans un communiqué.

Ces pourparlers pourraient épargner à l'Afghanistan "le conflit, la conspiration et la mort d'innocents", a-t-elle ajouté.

Les taliban afghans disent être sur le point d'établir une antenne politique au Qatar.

Les Etats-Unis et les autorités afghanes considèrent l'ouverture d'un bureau politique des taliban à l'étranger comme une étape cruciale vers une fin négociée à plus de dix ans de guerre en Afghanistan.

Le Haut Conseil afghan pour la paix avait annoncé fin décembre que Kaboul accepterait l'ouverture d'un bureau de liaison des taliban au Qatar, tout en soulignant qu'aucune puissance étrangère ne saurait être impliquée dans des négociations de paix sans son propre consentement.
 

Première publication : 04/01/2012

  • AFGHANISTAN

    Les Taliban font un premier pas vers des négociations de paix

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le ministre de la Défense en visite en Afghanistan

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Le président Karzaï impute l'attentat anti-chiites à des extrémistes pakistanais

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)