Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

SUR LE NET

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La confiance en peau de chagrin"

En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG se frotte au mythique Ajax

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

Asie - pacifique

Hamid Karzaï cautionne l'ouverture au Qatar d'un bureau politique des Taliban

Vidéo par Marie NORMAND

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/01/2012

Le président Hami Karzaï approuve les négociations qui se tiennent actuellement entre les États-Unis et les Taliban afghans pour que ces derniers ouvrent un bureau politique au Qatar. Un premier pas vers des négociations de paix.

REUTERS - Le président afghan Hamid Karzaï a approuvé mercredi la tenue de négociations entre les Etats-Unis et les taliban en vue de la création d'une antenne politique des taliban au Qatar censée faciliter la communication avec l'Occident.

"L'Afghanistan approuve les négociations entre les Etats-Unis et les taliban qui doivent ouvrir la voie à la mise en place d'un bureau au Qatar", a indiqué la présidence afghane dans un communiqué.

Ces pourparlers pourraient épargner à l'Afghanistan "le conflit, la conspiration et la mort d'innocents", a-t-elle ajouté.

Les taliban afghans disent être sur le point d'établir une antenne politique au Qatar.

Les Etats-Unis et les autorités afghanes considèrent l'ouverture d'un bureau politique des taliban à l'étranger comme une étape cruciale vers une fin négociée à plus de dix ans de guerre en Afghanistan.

Le Haut Conseil afghan pour la paix avait annoncé fin décembre que Kaboul accepterait l'ouverture d'un bureau de liaison des taliban au Qatar, tout en soulignant qu'aucune puissance étrangère ne saurait être impliquée dans des négociations de paix sans son propre consentement.
 

Première publication : 04/01/2012

  • AFGHANISTAN

    Les Taliban font un premier pas vers des négociations de paix

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le ministre de la Défense en visite en Afghanistan

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Le président Karzaï impute l'attentat anti-chiites à des extrémistes pakistanais

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)