Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Abdou Diouf salue la transition démocratique au Burkina Faso

En savoir plus

REPORTERS

France : le FN à l’épreuve du terrain

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Le nucléaire iranien et Jérusalem sous tension après l’attaque contre une synagogue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Les filières jihadistes en France

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Jihadistes français : les proches sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Neutralité : il faut sauver le soldat Internet

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Urgence sécheresse

En savoir plus

#ActuElles

En finir avec les violences faites aux femmes

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : le président Ouattara exige des militaires un retour au calme

En savoir plus

Amériques

La présidente Kirchner opérée avec succès du cancer de la thyroïde

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/01/2012

Atteinte d'un cancer de la thyroïde, Cristina Kirchner a subi une opération qui s'est déroulée "sans complication". Moins d'un mois après avoir débuté son second mandat à la tête de l'Argentine, elle devra observer 20 jours de convalescence.

AFP - La présidente argentine Cristina Kirchner a été opérée mercredi avec succès d'un cancer de la thyroïde dans une clinique de Pilar (50 km au nord de Buenos Aires), moins d'un mois après avoir prêté serment pour un second mandat de quatre ans, selon la présidence.

"L'opération de la présidente Cristina Fernandez de Kirchner a été réalisée sans aucune complication", a dit le porte-parole de la présidence, Alfredo Scoccimarro, lisant une déclaration devant la clinique, entouré de centaines de personnes, dont de nombreux militants présents dès la veille pour soutenir Mme Kirchner.

"Pendant l'intervention, qui a duré trois heures et demie environ, il lui a été pratiqué une thyroïdectomie totale, conformément au plan prévu", a poursuivi le porte-parole.

Il a souligné que "le rétablissement post-opératoire immédiat de la patiente était bon", précisant qu'"elle est réveillée et fera maintenant l'objet des soins habituels". La thyroïdectomie consiste en l'ablation plus ou moins importante de la glande thyroïde.

Mme Kirchner, 58 ans, doit rester hospitalisée pendant "environ 72 heures" et observer une convalescence de 20 jours au total, a confirmé le porte-parole.

Des centaines de personnes ont réagi par des cris de soulagement à l'annonce de la nouvelle de l'opération réussie autour de la clinique privée Austral. "Bravo, Cristina !", a-t-on entendu. Certains avaient installé leurs tentes la veille. On pouvait lire sur des banderoles : "Courage, Cristina !"

L'opération, qui avait de très bonnes perspectives de réussite selon les médecins, a été réalisée à peine un mois après la prestation de serment de Cristina Kirchner pour un second mandat de quatre ans.

En 2011, la présidente argentine avait dû interrompre à trois reprises ses activités à la suite de malaises provoqués par des baisses de tension.

Réélue pour un second mandat le 23 octobre dernier avec plus de 54% des voix, elle a prêté serment le 10 décembre devant le Congrès.

La présidente argentine est le cinquième chef ou ex-chef d'Etat d'Amérique du Sud à avoir souffert d'un cancer ces dernières années, après les Brésiliens Luiz Inacio "Lula" da Silva et Dilma Roussef, le Paraguayen Fernando Lugo et le Vénézuélien Hugo Chavez.

"Vous imaginez que le premier qui m'a appelée a été Hugo Chavez", avait-elle raconté une fois sa maladie annoncée. "Je lui ai dit: +Toi et ton sommet de ceux qui ont survécu au cancer: je vais te disputer la présidence d'honneur !".

Pendant sa convalescence, le pouvoir est assumé par le vice-président et ancien ministre de l'Economie Amado Boudou.

"Il est important que le vice-président pense la même chose que la présidente, alors fais attention à ce que tu fais", avait-elle lancé avec ironie à M. Boudou avant son opération, en allusion à son prédécesseur, Julio Cobos (2007-2011), entré en conflit avec elle en 2008.

La présidente a également assuré, avec une pointe d'ironie, que malgré l'été austral son gouvernement ne prendrait pas de vacances tant que durerait sa convalescence.

Perchée sur des talons hauts, cette avocate péroniste aux ongles longs et nacrés, les cheveux longs auburn lâchés sur les épaules, est issue d'une famille de la classe moyenne de La Plata, capitale de la province de Buenos Aires.

C'est dans cette ville universitaire qu'elle a rencontré à 20 ans celui qui allait devenir son mari et prédécesseur Nestor Kirchner (2003-2007), son aîné de trois ans, mort d'une crise cardiaque à ses côtés le 27 octobre 2010.

Première publication : 04/01/2012

  • ARGENTINE

    Atteinte d'un cancer de la thyroïde, Cristina Kirchner sera opérée en janvier

    En savoir plus

  • ARGENTINE

    Cristina Kirchner remporte haut la main l'élection présidentielle

    En savoir plus

  • DISPARITION

    Les Argentins rendent un dernier hommage à Nestor Kirchner

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)