Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Noël : les jouets connectés au pied du sapin

En savoir plus

SUR LE NET

Le rapprochement avec Cuba divise la Toile américaine

En savoir plus

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "MarocLeaks" inquiètent le pouvoir marocain

En savoir plus

#ActuElles

Jouets sexistes : le marketing des fabricants en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Joyeux Noël... laïc !

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Cuba - États-Unis : la fin de la guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La Grèce fait trembler les marchés

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La personnalité tourmentée de "Mr. Turner"

En savoir plus

Amériques

Romney et Santorum en tête dans l'Iowa

Vidéo par Emmanuel SAINT-MARTIN

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/01/2012

Les premiers résultats des primaires républicaines donnent Mitt Romney et Rick Santorum en tête du scrutin organisé dans l'Iowa, chacun étant crédité de près de 24,5 % des voix. Il s'agit de la première étape de la course à la Maison Blanche.

3 janvier - Caucus de l’Iowa.
10 janvier - Primaire du New Hampshire.
21 janvier - Primaire en Caroline du Sud.
31 janvier - Primaire en Floride.
4 février - Caucus au Nevada et dans le Maine.
6 mars - "Super Tuesday", plus de dix primaires, notamment dans le Massachusetts, au Texas et en Virginie. Si la course est toujours serrée (comme ce fut le cas en 2008 pour les démocrates entre Barack Obama et Hillary Clinton), la période des primaires continue.
3 avril - Primaires dans le Maryland, le Wisconsin et à Washington DC.
24 avril - Primaires dans cinq États, dont celui de New York et en Pennsylvanie.
5 juin - Primaires dans cinq États, dont la Californie (170 délégués).

AFP - Un duo de tête se détachait mardi soir lors du scrutin organisé dans l'Iowa pour départager les candidats républicains à la Maison Blanche, Mitt Romney et Rick Santorum décrochant chacun environ 24,5% des voix, après dépouillement de 89% des bulletins.

Le favori Mitt Romney réunissait 24,7% des suffrages, très légèrement devant la sensation de cette fin de campagne, Rick Santorum qui en rassemblait 24,6%. Ron Paul terminerait à la troisième place, avec 21,1% des suffrages, si ces résultats devaient se confirmer.

Newt Gingrich attirait 13,3% des suffrages, le Texan Rick Perry 10,3% et Michele Bachmann 5,1%, selon ces résultats préliminaires.

"Nous avons réussi à réintroduire certaines idées républicaines dont nous avions besoin depuis longtemps. C'est la conviction que la liberté est une idée populaire", a réagi Ron Paul lors d'un discours devant ses militants.

"Nous allons continuer, nous allons lever des fonds", a assuré le doyen de la course aux positions atypiques qui a fait une remontée surprenante ces dernières semaines, surtout auprès de certains jeunes attirés par sa position en faveur de la dépénalisation de la drogue.

Le modéré Mitt Romney, ancien gouverneur du Massachusetts (nord-est), est considéré comme le plus à même de battre Barack Obama lors de la présidentielle du 6 novembre.


Rick Santorum, ancien sénateur de Pennsylvanie et catholique fervent, est de son côté soutenu par certains chrétiens conservateurs, puissants dans cet Etat rural. Il a fait une campagne avec peu de moyens entièrement concentrés sur l'Iowa dont il a sillonné les 99 comtés.

Les habitants de l'Iowa ont commencé à 19H00 locales (01H00 GMT mercredi) à se réunir dans le cadre d'assemblées électorales appelées "caucus", donnant le coup d'envoi du processus de désignation du candidat républicain qui affrontera Barack Obama.

Les "caucus" se réunissent souvent dans des lycées ou des locaux d'églises. Au moins 100.000 électeurs républicains, répartis en 1.774 circonscriptions, devaient participer à ces assemblées.

A West Des Moines, dans la banlieue de Des Moines, la capitale de l'Iowa, le président de l'assemblée a pris la parole devant plus de 200 personnes pour expliquer le déroulement de la soirée. Les électeurs ont prêté serment au drapeau américain puis le président de séance a donné la parole aux représentants des candidats avant de procéder au vote.

Première publication : 04/01/2012

  • ÉTATS-UNIS

    Les républicains divisés sur les questions de sécurité et de politique étrangère

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Obama met les républicains au défi de se joindre à lui pour améliorer l'emploi

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)