Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 05/01/2012

"Les femmes, plus grand mystère de l'univers"

Presse internationale, jeudi 5 janvier. Au menu de la presse internationale ce matin, les menaces iraniennes de fermer le détroit d’Ormuz et les réactions contrastées qu’elles suscitent en Occident ; la bataille pour la suprématie militaire et technologique entre les Etats-Unis et la Chine ; et le plus grand mystère de l’univers.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse internationale avec les menaces iraniennes sur le détroit d’Ormuz.
 
Téhéran menace depuis plusieurs jours de fermer ce détroit, par lequel transite entre un tiers et 40% du trafic maritime pétrolier mondial. Une menace que les Iraniens disent vouloir mettre à exécution en cas de sanctions contre leurs exportations pétrolières.
Les Iraniens ont également mis en garde les Etats-Unis contre la présence de leur marine dans le Golfe persique. Bref, la guerre des nerfs continue. Côté américain, on commence à hausser le ton : The Chicago Tribune propose à l’administration Obama :"Attaquez l’Iran à la gorge", là où ça fait mal, le pétrole : "Go for Iran’s oil jugular."
 
Les mesures de rétorsion à prendre à l’égard de l’Iran continuent toutefois de faire débat outre-Atlantique. Du côté du New York Times, par exemple, la perspective d’une fermeture du robinet pétrolier par les Iranien inquiète, pour la bonne et simple raison qu’elle risque de provoquer une augmentation en flèche - le journal parle même d’une hausse de 50 % en à peine quelques jours.
 
Les Iraniens, de leur côté, expliquent, dans The Tehran Time, que la présence des Américains dans le Golfe persique est une menace, une provocation de la part des Etats-Unis qui aurait pour but de créer un choc ; lequel leur permettrait de vendre ensuite leurs armes aux pays de la région.
 
Les tensions dans le détroit d’Ormuz, c’est à voir pour terminer avec deux dessins… Le premier, qu’on a trouvé dans USA Today, où l’on voit un troll, supposé représenter le président Ahmadinejad, garder l’entrée du détroit d’Ormuz.
 
Un peu plus élaboré, un dessin publié par Gulf News montre le même président Ahmadinejad en train d’ouvrir le crâne de Barack Obama ; dans ce crâne sommeille un George W. Bush que le président iranien essaie de réveiller à coup de clairon, à coup de provocations.
 
Les Etats-Unis, qui s’efforcent sur un autre front de contenir l’influence de la Chine en Asie-du Sud-Est. La Chine qui essaie de tenir son rang, en musclant son arsenal militaire - c’est ce qu’on a lu dans The Wall Street journal, qui revient sur la bataille pour la suprématie technologique engagée entre les deux super-puissances, et sur l’inquiétude du Pentagone à un moment où une révision et un redéploiement de la stratégie militaire américaine doit être annoncée - aujourd’hui même - par Barack Obama.
 
Pas très rassurant tout ça, mais le danger viendra peut-être d’ailleurs - à voir avec ce dessin publié par The China Daily dans son édition américaine, où l’on voit un officiel annoncer qu’aucun objet ne devrait a priori heurter la terre en 2012 ; dans la case d’à côté, une comète se dirige à pleine vitesse sur une ville : l’euro.
 
On termine par un petit tour du côté du Guardian, qui a interviewé l’un des plus grands scientifiques vivants, l’astrophysicien Stephen Hawking. Pour cet homme qui sonde depuis des années les plus grands mystères de l’univers, il n’y a rien de plus mystérieux que…les femmes.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

20/01/2017 Donald Trump

"C'est parti pour le show"

Toute la presse française titre ce matin, presque sans exception, sur l’investiture de Donald Trump. Les journaux reviennent également sur le dernier débat avant le premier tour...

En savoir plus

20/01/2017 Donald Trump

"Du neuf dans un nouveau monde"

La presse mondiale revient ce matin évidemment sur l’investiture de Donald Trump. La situation en Gambie n’est toutefois pas oubliée.

En savoir plus

18/01/2017 Revue de presse internationale

"Ne l'appelez plus Theresa Maybe"

Au menu de la revue de presse internationale de ce mercredi, les commentaires des journaux anglo-saxons après le Brexit radical décidé par Londres. Les amateurs de jeux de mots...

En savoir plus

18/01/2017 Brexit

"Brexit et météo : le froid s'installe"

"Ressenti" est le mot à la Une de la revue de presse française de ce mercredi. Il y a le ressenti des journaux après le choix d'un Brexit radical décidé hier par Theresa May. Il...

En savoir plus

17/01/2017 Revue de presse internationale

"Le Royaume-Uni libéré, délivré"

Au menu de cette revue de presse internationale, mardi 17 janvier, le discours très attendu de Theresa May sur le Brexit et la réaction des Européens aux critiques de Donald...

En savoir plus