Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Le cessez-le-feu en Ukraine n’a encore rien d’effectif, selon l'Otan

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

Economie

2011, une mauvaise année pour les exportations chinoises

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/01/2012

En 2011, l'excédent commercial de la Chine a atteint 160 milliards de dollars contre 183 milliards en 2010. Une baisse qui souligne les difficultés économiques rencontrées par les États-Unis et l'Europe, les principaux partenaires de Pékin.

 AFP - L'excédent commercial de la Chine, sujet de frictions avec ses partenaires économiques, s'est réduit à "environ 160 milliards de dollars" en 2011, a déclaré jeudi le ministre du Commerce Chen Deming cité par l'agence Chine nouvelle.

En 2010, l'excédent commercial de la deuxième économie mondiale, qui reste fortement dépendante de ses exportations pour sa croissance, s'était élevé à 183,1 milliards de dollars.

Le volume du commerce extérieur chinois s'est accru au cours de l'an passé de plus de 20% pour atteindre 3.600 milliards de dollars, a encore indiqué le ministre chinois, cité par l'agence officielle.

L'excédent commercial de la Chine est un sujet de friction récurrent avec ses partenaires économiques, en particulier avec les Etats-Unis qui enregistrent un déficit abyssal dans leurs échanges avec Pékin.

Selon Washington, ce déséquilibre est en partie la conséquence d'une sous-évaluation du yuan, la monnaie chinoise, qui confère un avantage compétitif indu aux produits chinois sur le marché américain.

Le gouvernement chinois cherche pour sa part à accorder une place plus importante à la demande intérieure afin de rendre l'économie moins dépendante des exportations, qui subissent le contrecoup des difficultés économiques du monde développé et notamment de la crise de la dette en Europe, alors que l'UE est le premier débouché des produits chinois.

Première publication : 05/01/2012

  • CHINE

    L’immobilier, talon d’achille de la croissance chinoise

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Le Sénat approuve un projet de loi pour pénaliser la sous-évaluation du yuan

    En savoir plus

  • CRISE FINANCIÈRE

    Pourquoi la Chine n'a pas intérêt à ce que la zone euro s'effondre

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)