Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

BILLET RETOUR

Abbottabad peut-elle tourner la page Ben Laden ?

En savoir plus

REPORTERS

L’Écosse va-t-elle filer à l'anglaise ?

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Israël et intelligence économique : Un modèle à suivre ?

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Culture : Bruxelles contre les artistes ?

En savoir plus

DÉBAT

Exclusif : De Sarajevo à Guantanamo, l'itinéraire des six d'Algérie

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Patrick Chauvel, photographe de guerre

En savoir plus

SUR LE NET

Le web révolutionne le journalisme d'investigation

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"De sang-froid"

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile réagit à l'exécution de David Haines

En savoir plus

  • François Hollande : "Il n'y a pas de temps à perdre" face à l’EI

    En savoir plus

  • Centrafrique : l'ONU prend en charge le maintien de la paix

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : premiers vols de reconnaissance français en Irak

    En savoir plus

  • Quels sont les enjeux de la conférence internationale sur l'État islamique ?

    En savoir plus

  • Le procès de la tempête Xynthia s'ouvre en Vendée

    En savoir plus

  • Les députés français se penchent sur un projet de loi contre le jihad

    En savoir plus

  • Grève chez Air France : journée noire attendue lundi

    En savoir plus

  • Netflix, le service de vidéos à la demande, débarque en France

    En savoir plus

  • Mondial de basket : la "team USA" seule au monde

    En savoir plus

  • EI : "Ce ne sont pas des musulmans mais des monstres", affirme Cameron

    En savoir plus

  • Législatives suédoises : la gauche en tête, poussée historique de l'extrême droite

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Lille prend la tête, l’OM revient

    En savoir plus

  • Objecteurs de conscience en Israël : 200 vétérans défendent leur unité

    En savoir plus

  • Les pro-russes menacent le processus de paix dans l'est de l'Ukraine, selon Kiev

    En savoir plus

  • Webdocumentaire : Chibanis, l’éternel exil des travailleurs maghrébins

    En savoir plus

Economie

Paris lève avec succès près de 8 milliards d'euros

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/01/2012

La France a passé son premier test financier de l'année en levant, comme prévu, 7,963 milliards de dollars sur les marchés. Mais les taux d'intérêt sur ces émissions d'obligation étaient en légère hausse par rapport aux opérations précédentes.

AFP -  L'Agence France Trésor (AFT), qui gère la dette de la France, a annoncé jeudi avoir levé, comme prévu, 7,963 milliards d'euros d'obligations assimilables du Trésor (OAT), malgré une demande plus faible que lors des opérations précédentes.

Pour cette première émission de l'année, l'AFT s'était fixé comme objectif d'émettre un montant total compris entre 7 et 8 milliards d'euros sur des échéances 2021, 2023, 2035 et 2041.

Elle a finalement opté pour le haut de la fourchette.

Les taux d'emprunt sont en légère hausse pour l'obligation de référence à dix ans.

euro : le scénario du pire

Sur la ligne d'OAT à échéance le 25 octobre 2021, l'AFT a adjugé 4,020 milliards d'euros au taux moyen pondéré de 3,29% contre 3,18% lors de la dernière opération similaire le 1er décembre.

Sur la ligne d'OAT à échéance le 25 octobre 2023, l'AFT a adjugé 690 millions d'euros au taux moyen pondéré de 3,50%. Aucune comparaison de taux n'a été fournie par l'AFT.

Sur la ligne d'OAT à échéance le 25 avril 2035, l'AFT a adjugé 1,088 milliard d'euros au taux moyen pondéré de 3,96%. Aucune comparaison de taux n'a été fournie par l'AFT.

Enfin, sur la ligne d'OAT à échéance le 25 avril 2041, l'AFT a adjugé 2,165 milliards d'euros au taux moyen pondéré de 3,97% contre 3,94% lors de la dernière opération similaire le 1er décembre.

Le règlement de ces quatre lignes interviendra mardi.

Cette émission intervient au lendemain de la première levée de fonds de l'année pour l'Allemagne.

Berlin a rassuré en plaçant avec succès une émission obligataire à 10 ans, mais l'opération n'a pas déchaîné l'enthousiasme n'ayant attiré que 5,14 milliards d'euros d'offres, à peine plus que son objectif de départ de 5 milliards d'euros.

Les investisseurs attendent dans la journée la première adjudication du Fonds européen de stabilité financière (FESF) en 2012. Il s'apprête à lancer une émission obligataire de 3 milliards d'euros à trois ans pour venir en aide à l'Irlande et au Portugal.

Première publication : 05/01/2012

  • ZONE EURO

    La France veut emprunter moins d'argent sur les marchés en 2012

    En savoir plus

  • CRISE DE LA DETTE

    La France devrait entrer en récession, selon l’Insee

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    La France doit-elle continuer à courir après son AAA ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)