Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 2)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après le 17, le 18"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

France : les prestations sociales gelées jusqu'en octobre 2015

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après moi, le déluge"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Algérie: élection sous tension

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Veille de scrutin en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 2)

En savoir plus

  • En direct : le président sortant Bouteflika a voté en fauteuil roulant

    En savoir plus

  • Nigeria : confusion autour du sort des 129 lycéennes enlevées par des islamistes

    En savoir plus

  • Crise ukrainienne : Poutine s'adresse aux Russes, les diplomates réunis à Genève

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

  • L'aviation jordanienne détruit plusieurs véhicules blindés venant de Syrie

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

  • Anelka affirme ne pas avoir accepté l’offre du club brésilien

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

Economie

Paris lève avec succès près de 8 milliards d'euros

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/01/2012

La France a passé son premier test financier de l'année en levant, comme prévu, 7,963 milliards de dollars sur les marchés. Mais les taux d'intérêt sur ces émissions d'obligation étaient en légère hausse par rapport aux opérations précédentes.

AFP -  L'Agence France Trésor (AFT), qui gère la dette de la France, a annoncé jeudi avoir levé, comme prévu, 7,963 milliards d'euros d'obligations assimilables du Trésor (OAT), malgré une demande plus faible que lors des opérations précédentes.

Pour cette première émission de l'année, l'AFT s'était fixé comme objectif d'émettre un montant total compris entre 7 et 8 milliards d'euros sur des échéances 2021, 2023, 2035 et 2041.

Elle a finalement opté pour le haut de la fourchette.

Les taux d'emprunt sont en légère hausse pour l'obligation de référence à dix ans.

euro : le scénario du pire

Sur la ligne d'OAT à échéance le 25 octobre 2021, l'AFT a adjugé 4,020 milliards d'euros au taux moyen pondéré de 3,29% contre 3,18% lors de la dernière opération similaire le 1er décembre.

Sur la ligne d'OAT à échéance le 25 octobre 2023, l'AFT a adjugé 690 millions d'euros au taux moyen pondéré de 3,50%. Aucune comparaison de taux n'a été fournie par l'AFT.

Sur la ligne d'OAT à échéance le 25 avril 2035, l'AFT a adjugé 1,088 milliard d'euros au taux moyen pondéré de 3,96%. Aucune comparaison de taux n'a été fournie par l'AFT.

Enfin, sur la ligne d'OAT à échéance le 25 avril 2041, l'AFT a adjugé 2,165 milliards d'euros au taux moyen pondéré de 3,97% contre 3,94% lors de la dernière opération similaire le 1er décembre.

Le règlement de ces quatre lignes interviendra mardi.

Cette émission intervient au lendemain de la première levée de fonds de l'année pour l'Allemagne.

Berlin a rassuré en plaçant avec succès une émission obligataire à 10 ans, mais l'opération n'a pas déchaîné l'enthousiasme n'ayant attiré que 5,14 milliards d'euros d'offres, à peine plus que son objectif de départ de 5 milliards d'euros.

Les investisseurs attendent dans la journée la première adjudication du Fonds européen de stabilité financière (FESF) en 2012. Il s'apprête à lancer une émission obligataire de 3 milliards d'euros à trois ans pour venir en aide à l'Irlande et au Portugal.

Première publication : 05/01/2012

  • ZONE EURO

    La France veut emprunter moins d'argent sur les marchés en 2012

    En savoir plus

  • CRISE DE LA DETTE

    La France devrait entrer en récession, selon l’Insee

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    La France doit-elle continuer à courir après son AAA ?

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)