Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Doutes sur l'identité du second bourreau de Daesh

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Franck Baudino, médecin et PDG de Health 4 Development (H4D)

En savoir plus

POLITIQUE

"L’islam n’est pas organisé en France"

En savoir plus

POLITIQUE

Affaire Fillon - Jouyet : "dommage" que les Français ne puissent pas entendre les enregistrements

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : les revendications des militaires entendues par le pouvoir

En savoir plus

FOCUS

En Iran, un éventuel accord sur le nucléaire divise la population

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Pierre Cardin, 92 ans, éternel créateur du futur

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abdou Diouf salue la transition démocratique au Burkina Faso

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : l'offensive d'Obama face à l'immigration

En savoir plus

Amériques

Cinq pompiers perdent la vie au cours d'un violent incendie dans le sud du pays

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/01/2012

Attisé par le vent, un feu de forêt s'est déclaré dans la région de Biobio, tuant cinq pompiers et en blessant trois autres. Après un été très sec, le Chili est en proie aux flammes depuis plus d'une semaine.

AFP - Cinq pompiers ont été tués et trois autres étaient portés disparus jeudi, dans un feu de forêt dans la région chilienne de Biobio, qui figure parmi la vingtaine d'incendies en cours depuis le week-end dans le sud du Chili, a annoncé le préfet de la région.

"Dix pompiers luttaient contre le feu sur un versant et malheureusement cinq sont morts, trois sont portés disparus et deux ont été évacués en hélicoptère", blessés, a déclaré sur la chaîne de télévision privée Canal 13 Miguel Mellado, le gouverneur (préfet) de la région de Cautin, à 700 km (BIEN 700 km) de Santiago.

"Le feu les a soudain encerclés à cause du vent, ils se sont resserrés les uns contre les autres et ont vu le feu leur passer dessus", a précisé le responsable. "Le plus probable est que les deux survivants étaient ceux qui étaient en-dessous", a-t-il ajouté.

"Nous ressentons une peine immense", a déclaré le préfet.

Les pompiers étaient des contractuels travaillant pour l'entreprise d'exploitation forestière Mininco, sur la commune de Carahue, dans une région attenante au Biobio, l'une des plus frappées par les incendies.

Le sud du Chili, soumis à un début d'été austral particulièrement sec et chaud, est aux prises depuis plus d'une semaine avec une vague d'incendies de forêt, qui a ce jour ont ravagé près de 50.000 hectares de végétation.

Un seul décès avait été recensé ces derniers jours, celui d'un homme de 75 ans qui avait refusé de quitter sa maison, tandis que plus de 500 personnes étaient évacuées.

La mort des pompiers survient au moment où, à l'échelle du pays, les équipes de lutte contre le feu ont nettement repris le dessus, avec la majorité des foyers contrôlés ou contenus depuis mercredi.

Mercredi soir, selon le dernier bulletin du Bureau national des urgences (Onemi), 16 foyers étaient encore actifs au Chili et 22 étaient contenus ou maîtrisés.

Première publication : 05/01/2012

  • CHILI

    Près de 1 500 hectares de forêt détruits par un incendie dans un parc de Patagonie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)