Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Nigéria face à Boko Haram

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ali Benflis répond aux attaques d’Abdelaziz Bouteflika

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Booty Looting", un pillage chorégraphié de Wim Vandekeybus

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Bras de fer entre Washington et Téhéran autour d’un ambassadeur

En savoir plus

SUR LE NET

San Francisco : une nouvelle agression liée aux Google Glass

En savoir plus

FOCUS

Les Taïwanais divisés vis-à-vis de la Chine

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Cuisine durable

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Déficit public : la France tiendra-t-elle ses engagements?

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Valls : opération séduction

En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

  • Kiev passe à l'offensive contre les pro-russes dans l'Est

    En savoir plus

  • Ali Benflis : "La présidence à vie en Algérie, c’est terminé"

    En savoir plus

  • Les prisonniers d'Abou Ghraib transférés face à la menace djihadiste

    En savoir plus

  • Des travaux d'intérêt général pour Silvio Berlusconi

    En savoir plus

  • Vidéo : Yasmina Khadra appelle les Algériens à "chasser" le régime

    En savoir plus

  • Réforme des régions : la Bourgogne et la Franche-Comté sur la voie de la fusion

    En savoir plus

  • Reportage : à Horlivka, les insurgés s'emparent des bâtiments officiels

    En savoir plus

  • Un an après les attentats, Boston rend hommage à ses victimes

    En savoir plus

  • L'incendie de Valparaiso pourrait encore durer plusieurs jours

    En savoir plus

  • Hillsborough : 25 ans après, Liverpool demande toujours justice pour les victimes

    En savoir plus

  • Amnesty International accuse l'Algérie de violer les droits de l'Homme

    En savoir plus

  • Obama à Poutine : les insurgés de l’est de l’Ukraine doivent poser les armes

    En savoir plus

  • Michel Foucher : "Dans l'Est, les gens se sentent ukrainiens"

    En savoir plus

  • La France place l'économie au cœur de sa diplomatie

    En savoir plus

SPORT

À Doha, Monfils s'attaque à Nadal, Tsonga retrouve Federer

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/01/2012

Tous deux qualifiés en demi-finale du tournoi de Doha au Qatar, les Français Jo-Wilfried Tsonga et Gaël Monfils s'offrent leur premier gros test de la saison. Vendredi, ils affrontent respectivement Roger Federer et Rafael Nadal.

AFP - Jo-Wifried Tsonga et Gaël Monfils vont s'offrir un premier choc de l'année, vendredi, en demi-finale du tournoi de Doha, le premier face à son meilleur ennemi de 2011, Roger Federer, le second contre un Rafael Nadal qui monte en régime.

Tsonga aura-t-il sa revanche? Le N.6 mondial reste en effet sur trois défaites face à Federer, pour le titre à Paris-Bercy (6-1, 7-6), puis au Masters de fin d'année, en poule (6-2, 2-6, 6-4) et en finale (6-3, 6-7, 6-3).

Le Suisse l'avait également emporté au même stade de la compétition à Doha l'an dernier face au Français, sur la route de son sacre.

Tsonga ne manquera donc pas de motivation vendredi (14h30 françaises), d'autant plus que Federer a montré jeudi quelques signes de faiblesse face à l'Italien Andreas Seppi, 38e mondial.

Le N.3 mondial a en effet cédé un set dans la bataille pour finalement s'imposer 6-3, 5-7, 6-4 après 1h38 d'une partie inégale, durant laquelle il a commis 41 fautes directes.

Federer, qui vise un quatrième sacre au Qatar, enchaîne toutefois une vingtième victoire d'affilée sur le circuit, dans le sillage de son excellente fin de saison 2011 ponctuée de trois titres de rang.

"J'ai hâte de jouer contre lui (Tsonga, ndlr), a réagi le Suisse après sa qualification. C'est un mec sympa à voir jouer et sympa aussi en dehors du court."

Tsonga n'a pour sa part eu aucun mal face au gaucher espagnol Albert Ramos, balayé 6-2, 6-1 en un peu plus d'une heure de jeu. Face au 66e mondial, davantage à son aise sur terre battue, le Français a comme d'habitude fait parler sa puissance, sans avoir à élever outre mesure son niveau de jeu.

"Federer est le meilleur joueur au monde, peut-être même le meilleur de l'histoire, et ce sera difficile contre lui, a prévenu Tsonga. Mais je sais que je peux le faire (le battre, ndlr), je l'ai déjà fait."

Nadal de "mieux en mieux"

De son côté, Monfils cherchera l'exploit face à Nadal, qu'il n'a battu qu'une seule fois en neuf confrontations. Peut-être est-ce un signe du destin, son unique victoire remonte à 2009 et un quarts de finale...à Doha.

Ce sera toutefois très compliqué car l'Espagnol cherche à rebondir, après une fin de saison en demi-teinte sur le circuit ATP et une préparation écourtée par la victoire en Coupe Davis.

Il a effacé ses débuts laborieux cette semaine en dominant un ancien du Top 10, le Russe Mikhail Youzhny (6-4, 6-4). Le N.2 mondial s'est appuyé sur son service et un niveau de jeu en hausse.

"Je pense avoir vraiment bien joué, s'est réjoui le Majorquin. A la fin du match j'étais un peu nerveux mais pour le reste, je suis très, très content. Je me sens de mieux en mieux."

Monfils n'a pas été en reste jeudi, en balayant le Serbe Viktor Troicki 6-2, 6-3, faisant parler sa puissance pour aligner trois fois plus de coups gagnants que son terne adversaire.

"Ca va être difficile contre Rafa mais je vais essayer de jouer contre lui comme je l'ai fait ce soir (jeudi), a déclaré le Parisien. Au moins je sais à quoi m'attendre contre lui, peut-être que je trouverai la solution."

Première publication : 05/01/2012

  • TENNIS

    De retour à Doha, Jo-Wilfried Tsonga vise le Top 4

    En savoir plus

  • TENNIS

    L'Espagne remporte sa cinquième Coupe Davis

    En savoir plus

  • MASTERS DE LONDRES

    Roger Federer inscrit un nouveau record en battant Jo-Wilfried Tsonga

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)