Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Alain Mabanckou, écrivain du monde

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Trump ou Clinton : qui est le plus crédible sur l'économie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Alep, symbole de la faiblesse américaine"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Fance : le chômage repart à la hausse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Clinton 1 - Trump 0"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Gabon, retour au calme, mais climat politique tendu à la veille de l'investiture d'Ali Bongo

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le drôle de selfie d'Hillary Clinton

En savoir plus

LE DÉBAT

Crise migratoire en France : Hollande à Calais pour la première fois de son mandat

En savoir plus

LE DÉBAT

Clinton – Trump : un duel décisif ?

En savoir plus

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 22h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

REPORTERS

REPORTERS

Dernière modification : 11/01/2012

L'Irak après l'Amérique

Décembre 2011, le dernier G.I. quitte l’Irak, après neuf ans d’occupation. Les Américains laissent un pays divisé, en proie à la violence et à une crise politique. Nous avons rencontré des chiites et des sunnites pour mesurer les tensions entre communautés.

Cent cinquante-sept : c’est le nombre de soldats américains encore en Irak. Initialement, les gouvernements américain et irakien voulaient que des formateurs restent jusqu’en 2014 pour encadrer les forces de sécurité locales, mais ils n’ont pas pu se mettre d’accord sur leur statut juridique.

L’Otan voulait une immunité judiciaire pour ses personnels : le gouvernement de Nouri al-Maliki a refusé. La page américaine est donc définitivement tournée en Irak... place à la crise politique.

Institutions bloquées

La tension est à son comble entre le gouvernement du chiite Nouri al-Maliki et le bloc Iraqiya, l’opposition laïque, soutenue par les sunnites, qui accuse le Premier ministre de monopoliser le pouvoir et qui boycotte le Parlement.

Dernier épisode en date : quarante-huit heures à peine après le retrait américain, le ministre de l’Intérieur convoque une conférence de presse durant laquelle il annonce qu’un mandat d’arrêt est lancé le vice-président irakien : le sunnite Tarek el-Hachemi. Selon le gouvernement, il aurait commandité des actes terroristes. Plusieurs personnes, presentées comme des membres de sa garde rapprochée, défilent devant les caméras, racontant dans le détail les attentats et assassinats qu’ils auraient perpétrés pour le compte de leur patron.

Tarek el-Hachemi est actuellement au Kurdistan irakien. Manœuvre politique ou accusations fondées ? Dans les deux cas, cet épisode en dit long sur l’état politique du pays et rend plus difficiles d’éventuelles négociations de sortie de crise.

Risque d’éclatement du pays

Dans les provinces du Triangle sunnite, les gouverneurs se sentent de plus en plus marginalisés. Selon eux, le gouvernement central les empêche de travailler et leur refuse des postes à Bagdad. Le 27 octobre, Salah-el-Din est la première région sunnite à demander son autonomie, bientôt suivie de Diyala.

Des demandes refusées par le gouvernement et qualifiées, par les proches de Nouri al-Maliki, de "complot" visant à faire éclater le pays et à offrir un refuge aux anciens baassistes.

La crise politique et l’autonomie des provinces sunnites renforcent les tensions entre les communautés chiites et sunnites. Chacune dispose de milices prêtes à en découdre : une situation explosive qui pourrait plonger l’Irak dans une violente guerre confessionnelle.

Par James ANDRE , Chady CHLELA

COMMENTAIRE(S)

Les archives

22/09/2016 Birmanie

Vidéo : En Birmanie, le difficile retour à la vie des prisonniers politiques

En 50 ans de dictature, près de 10 000 Birmans ont été emprisonnés pour avoir contesté le pouvoir militaire. Ces prisonniers politiques ont quasiment tous subi des tortures...

En savoir plus

15/09/2016 Football

Vidéo : l'odyssée asiatique des footballeurs africains

En Asie du Sud-Est, le football suscite un engouement croissant. Les championnats se multiplient et de nouvelles équipes se créent, y compris dans des pays qui n'avaient pas de...

En savoir plus

08/09/2016 Niger

Vidéo : Agadez, au Niger, porte de l’exil

Au Niger, Agadez est désormais l’un des principaux points de transit pour les migrants clandestins d’Afrique de l’Ouest qui rêvent d’Europe. France 24 vous propose un...

En savoir plus

02/09/2016 Inde

Dans l’océan Indien, l'éthnocide de la tribu Jarawa, décimée par le tourisme

Pour les préserver, il est interdit de les rencontrer. Alors que les Jarawa ont toujours vécu en autarcie et en harmonie avec la nature sur l’archipel des Andaman, dans l’océan...

En savoir plus

26/08/2016 RD Congo

RDC : massacres en toute impunité à Beni

Depuis plus d'un an et demi, les massacres de civils se succèdent dans la région de Beni, à l'est de la République démocratique du Congo, voisine de l'Ouganda. Régulièrement, la...

En savoir plus