Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Gouvernement-CGT, le bras de fer"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'Ouganda porte plainte après la mort de 4 policiers, Kinshasa reconnaît une "erreur déplorable"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

France: bras de fer autour des raffineries

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Patricia Essong, la nouvelle sensation soul

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : une ONG chrétienne ramène des réfugiés syriens en Italie

En savoir plus

LE DÉBAT

Présidentielle en Autriche : quelle leçon pour l’Europe ? (partie 1)

En savoir plus

LE DÉBAT

Présidentielle en Autriche : quelle leçon pour l’Europe ? (partie 2)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Dette grecque : le bras de fer entre le FMI et l'Allemagne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Revers pour le "Trump autrichien""

En savoir plus

Amériques

Opérée de la thyroïde, la présidente argentine n'a pas le cancer

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/01/2012

La présidente argentine Cristina Fernandez-Kirchner ne souffre finalement pas d'un cancer, selon les autorités politiques du pays. Cette déclaration survient après que la cheffe d’État a subi mercredi une ablation de la thyroïde.

REUTERS - La présidente argentine Cristina Fernandez, qui a subi mercredi une opération d’ablation de la thyroïde pour un cancer présumé, ne souffrait pas finalement de cette maladie, a annoncé samedi la Casa Rosada (Maison rose, siège de la présidence de la République).

L’opération avait été un succès mais l’analyse de l’organe prélevé a montré que cette glande endocrine, qui produit des hormones essentielles au bon équilibre de nombreux organes vitaux, ne contenait pas de cellules cancéreuses.

« Le diagnostic initial est modifié. La présence de cellules cancéreuses est écartée », a déclaré le porte-parole de la présidente, Alfredo Scoccimaro, lors d’une conférence de presse.

La présidente, qui est âgée de 58 ans et a été facilement réélue en octobre, devrait reprendre ses activités officielles dans le courant du mois. En son absence, l’intérim est assuré par le vice-président Amado Boubou.

Plusieurs centaines de partisans de Cristina Fernandez, une péroniste qui jouit d’une grande popularité en Argentine, campent devant l’hôpital où elle a été opérée en brandissant des banderoles disant notamment « Cristina, reprend des forces ! ».

Le gouvernement a annoncé la semaine dernière qu’un carcinome papillaire avait été détecté sur la présidente lors d’examens de routine. Le carcinome papillaire est le type le plus fréquent de cancer de la thyroïde et touche normalement des personnes âgées de moins de 40 ans, surtout des femmes.

L’annonce du cancer de la présidente avait suscité une vague de sympathie dans l’ensemble du pays où Fernandez jouit d’une grande popularité depuis la mort de son mari, l’ex-président Nestor Kirchner.

Plusieurs dirigeants ou anciens dirigeants sud-américains ont récemment souffert d’un cancer.

Le président vénézuélien Hugo Chavez a subi une chimiothérapie cette année sans dire de quel cancer il était atteint, le président paraguayen Fernando Lugo est en rémission d’un cancer lymphatique et l’ancien président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva est soigné pour une tumeur cancéreuse au larynx.

 

Première publication : 07/01/2012

  • ARGENTINE

    La présidente Kirchner opérée avec succès du cancer de la thyroïde

    En savoir plus

  • ARGENTINE

    Atteinte d'un cancer de la thyroïde, Cristina Kirchner sera opérée en janvier

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)