Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

  • En direct : cinquante-quatre Français au nombre des victimes du vol Air Algérie

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Trois Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Afrique

Pour les 100 ans de l'ANC, Jacob Zuma célèbre la société multiraciale

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/01/2012

Lors de son discours prononcé à Bloemfontein dans le cadre du centenaire de l'ANC, le parti au pouvoir, le président sud-africain, Jacob Zuma, a mis l'accent sur le caractère fondamental d'une société multiraciale.

AFP - Le président sud-africain Jacob Zuma a rappelé l'objectif fondamental d'une société multiraciale, où toutes les communautés vivraient en harmonie, dans un discours prononcé dimanche pour le centenaire de l'ANC, le parti dominant qu'il dirige.

"Ce n'est pas une célébration seulement pour l'ANC et ses membres, c'est une célébration joyeuse pour tous les Sud-Africains qui, avec le soutien de tout le continent (africain) et du monde entier, ont détruit l'oppression coloniale et l'apartheid pour réaliser le rêve d'une Afrique du Sud libre, démocratique, multiraciale, non sexiste et prospère", a-t-il lancé.

"La route a été longue depuis 1652, quand les colons européens sont arrivés dans ce pays", a rappelé le président lors d'un grand meeting à Bloemfontein (centre).

Mais maintenant que tous les Sud-Africains ont obtenu le droit de vote, Jacob Zuma a rappelé cet objectif d'une société multiraciale.

Il a notamment cité la Charte de la liberté, texte fondateur signé en 1955 par l'ANC et d'autres mouvements anti-apartheid: "L'Afrique du Sud appartient à tous ceux qui y vivent, Noirs et Blancs".

"Il est remarquable que ce pays ait pu connaître une lutte multiraciale contre un régime qui avait institutionnalisé le racisme", a-t-il d'ailleurs noté.

"L'ANC, une force disciplinée de gauche, avec une attention particulière pour les besoins des plus pauvres, est aussi une grande église", a-t-il souligné, notant que le parti restait ouvert à tous, des marxistes aux capitalistes en passant par les nationalistes.

"Cela a été l'une des plus grandes forces de ce glorieux mouvement!"

Jacob Zuma est ouvertement contesté par une partie de sa base, et notamment pas la Ligue de jeunesse de l'ANC, qui critique la lenteur de la transformation du pays après dix-sept ans passés au pouvoir, alors que plus du quart de la population est sans travail et que des millions de personnes vivent encore dans des bidonvilles.

Julius Malema, le président de la Ligue, attaque régulièrement les Blancs qui ont gardé l'essentiel du pouvoir économique, et réclame sans relâche nationalisation des mines et saisie des fermes exploitées par les agriculteurs blancs.

 

Première publication : 08/01/2012

  • AFRIQUE DU SUD

    L’ANC célèbre son centenaire sur fond de querelles internes

    En savoir plus

  • AFRIQUE DU SUD

    Le chef des jeunes de l'ANC Julius Malema suspendu cinq ans par son parti

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)