Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

  • Qui est Hervé Gourdel, l’otage français aux mains des jihadistes algériens ?

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "l’EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

Asie - pacifique

Dix cadavres de soldats pakistanais découverts dans le nord-ouest

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/01/2012

Les dépouilles criblées de balles de dix soldats pakistanais, portés disparus depuis le 21 décembre, ont été retrouvées dimanche à Dabori dans le nord-ouest du pays. Enlevés lors de combats, ils ont été tués par des rebelles taliban.

AFP - Les corps de dix soldats pakistanais tués par des rebelles talibans ont été découverts dans le nord-ouest du Pakistan, bastion de la rébellion, ont annoncé lundi des responsables de sécurité locaux.

Les soldats étaient portés disparus depuis le 21 décembre et un affrontement avec les rebelles dans l'Orakzai, l'une des sept zones tribales situées le long de la frontière afghane, selon ces sources.

Les corps criblés de balles de ces soldats, qui avaient été enlevés lors des combats, ont été retrouvés dimanche à Dabori, un village d'Orakzai, ont précisé à l'AFP un responsable de l'armée et un responsable des services de sécurité locaux sous couvert de l'anonymat.

Le 21 décembre, "une centaine de rebelles lourdement armées avaient attaqué un poste militaire où se trouvaient 23 soldats", a expliqué le responsable des services de sécurité, ajoutant: "Les rebelles avaient tué 13 soldats et avaient pris avec eux les dix autres, ceux dont on a retrouvé les corps".

La semaine dernière, les corps également criblés de balles de 15 paramilitaires avaient été retrouvés dans un autre district tribal, le Waziristan du Nord, principal repaire du Mouvement des talibans du Pakistan (TTP), qui avait revendiqué ces enlèvements et ces meurtres.

Le TTP avait indiqué avoir agi en représailles des opérations menées contre eux par les forces de sécurité dans la région.

Les zones tribales du nord-ouest sont le bastion des talibans pakistanais, un sanctuaire de leurs alliés d'Al-Qaïda et une importante base arrière des talibans afghans.

Les talibans pakistanais, qui ont fait allégeance à Al-Qaïda, ont décrété le jihad à Islamabad à l'été 2007 pour son soutien à Washington. Depuis, ils sont à l'origine de plus de 500 attentats --suicide pour la plupart-- qui ont tué plus de 4.700 personnes dans tout le pays.

En 2009, les talibans avaient conquis du terrain dans le nord-ouest, parvenant même à une centaine de km de la capitale Islamabad, semant un vent de panique chez ses alliés occidentaux très inquiets de voir l'arsenal nucléaire pakistanais tomber un jour aux mains des rebelles.

Mais selon des sources concordantes, le TTP a été largement affaibli ces dernières années par les offensives de l'armée pakistanaise et les centaines de tirs de drones américains sur les zones tribales.

Le nombre d'attaques rebelles a de plus baissé en 2011, nourrissant des rumeurs de négociations de paix entre le TTP et l'armée.

Si certains commandants du TTP ont indiqué récemment avoir entamé des telles discussions, le porte-parole du mouvement, une nébuleuse de groupes armés très éclatée, a officiellement démenti toute négociation.

Selon des sources concordantes, au moins une partie du TTP est ouverte aux négociations avec Islamabad et une part croissante de ses combattants passe la frontière pour aller renforcer les talibans afghans en lutte contre la force de l'Otan, menée par les Etats-Unis, et le gouvernement de Kaboul.
 

Première publication : 09/01/2012

  • AFGHANISTAN

    "L'ouverture d'un bureau politique des Taliban à Doha peut résoudre la question afghane"

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Les Taliban font un premier pas vers des négociations de paix

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Bavure au Pakistan : l'Otan conclut à des responsabilités partagées

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)