Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

FRANCE

Eric Cantona veut faire du logement la question prioritaire de la campagne présidentielle

Vidéo par France 2

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/01/2012

Éric Cantona souhaite recueillir 500 signatures de maires de France - soit l'équivalent du nombre nécessaire pour se présenter à la présidentielle - pour le compte de la Fondation Abbé-Pierre afin de soulever le problème du mal-logement en France.

REUTERS - Eric Cantona a raison de soulever le problème du mal-logement en France dans le cadre de la campagne pour l'élection présidentielle du printemps, a déclaré mardi la ministre chargée du dossier, Nathalie Kosciusko-Morizet.

L'ancien footballeur, qui a quitté les stades pour faire carrière dans le théâtre et le cinéma, a écrit aux maires de France pour recueillir 500 signatures pour le compte de la Fondation Abbé-Pierre et faire du logement un thème fort de la campagne, écrit mardi Libération.

Dans sa lettre, publiée par le quotidien, l'ancienne star de Manchester United se décrit comme "un citoyen engagé".

"Au-delà du caractère un peu particulier de ce genre de candidature, il y a une vraie problématique sur laquelle Eric Cantona veut attirer l'attention", a réagi sur Europe 1 Nathalie Kosciusko-Morizet, avant d'insister sur l'action du gouvernement
en matière de logement.

"Là où il a raison, c'est que le mal-logement existe aujourd'hui en France, en dépit de tous les efforts (du gouvernement)", a-t-elle ajouté.

"Le logement est dans la campagne présidentielle, c'est l'un des principales préoccupations des Français."

Eric Cantona évoque dans sa lettre le sort de "millions de familles dont on oublie les souffrances quotidiennes et desquelles la puissance publique s'est éloignée".

Pour Libération, Cantona ne veut nullement être candidat, il demande simplement aux élus de se mobiliser aux côtés de la Fondation Abbé-Pierre en faveur du logement.

"Elles (ces signatures-NDLR) me permettront de porter un message simple mais clair (...) un message solidaire et puissant (...) un message attendu (...) par ces millions de familles dont on oublie les souffrances", écrit l'ancien enfant terrible du football français.

Trois candidats de gauche à la présidentielle ont plaidé lundi soir pour un plus grand encadrement des loyers et pour la construction de logements sociaux supplémentaires.

Première publication : 09/01/2012

  • FOOTBALL

    Éric Cantona débarque à New York pour remettre sur orbite le Cosmos

    En savoir plus

  • FRANCE

    Verdict ce mardi pour la "révolution par les banques" d'Éric Cantona

    En savoir plus

  • FINANCE

    "Chacun son métier", tacle Christine Lagarde en réponse à Éric Cantona

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)