Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Classement des personnalités influentes : 10 africains dans le palmarès du Time magazine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Où s'arrêtera Poutine ?

En savoir plus

DÉBAT

Crise en Ukraine : l'escalade à l'est jusqu'où ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Crise en Ukraine : l'escalade à l'est jusqu'où ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

En savoir plus

SUR LE NET

Opération ratée de la police de New York sur Twitter

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sean Lennon dans les pas de son père

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : peine de mort et réglementation

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Michel Platini : "pas sûr que le PSG respecte le fair play financier"

En savoir plus

  • De la guerre civile aux portes de Paris, parcours de réfugiées syriennes

    En savoir plus

  • Des soldats russes sur le pied de guerre à la frontière ukrainienne

    En savoir plus

  • Accord Hamas-Fatah : Israël suspend les négociations de paix

    En savoir plus

  • Présidentielle syrienne : deux candidats face à Bachar al-Assad

    En savoir plus

  • Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

    En savoir plus

  • Abdoulaye Wade bloqué au Maroc, confusion sur son retour à Dakar

    En savoir plus

  • RD Congo : près de 50 morts dans un accident de train

    En savoir plus

  • Les dessous des résultats record d’Apple

    En savoir plus

  • Ségolène Royal dément avoir interdit les décolletés dans son ministère

    En savoir plus

  • Impression 3D : dix maisons construites en 24 heures à Shanghaï

    En savoir plus

  • Premières pistes pour mettre fin au conflit entre VTC et taxis

    En savoir plus

  • Le rappeur Rohff mis en examen et incarcéré pour violences

    En savoir plus

  • Au Caire, le voile de la discorde

    En savoir plus

  • Le patron de la F1 Bernie Ecclestone jugé pour corruption

    En savoir plus

  • Au moins trois médecins américains tués dans un hôpital de Kaboul

    En savoir plus

  • Les îles Senkaku "couvertes" par le traité de défense américano-japonais

    En savoir plus

  • Platini doute que le PSG respecte le fair-play financier

    En savoir plus

  • Le président colombien rétablit le maire de Bogota dans ses fonctions

    En savoir plus

Afrique

Attentat contre Habyarimana : un rapport disculpe le clan Kagame

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/01/2012

L'expertise judiciaire, commandée en 2010 par deux juges français, conclut que l'avion du président rwandais Habyarimana a été abattu en 1994 par des missiles depuis le camp de Kanombe, ce qui exonère l'entourage de l'actuel président Kagame.

AFP - Un rapport d'expertise judiciaire conclut que l'avion du président rwandais Habyarimana a été abattu en 1994 par des missiles tirés depuis le camp militaire de Kanombe tenu par les loyalistes, ce qui exonère les proches de l'actuel président Paul Kagame mis en examen, a affirmé leur avocat, Me Bernard Maingain.
              
Ce rapport d'expertise "confirme l'hypothèse d'un départ de tirs de missiles depuis le camp de Kanombe" et "nos clients, qui ont été injustement accusés et poursuivis pendant des années, se trouvent confortés dans leurs positions", a déclaré l'avocat, qui défend les sept proches de M. Kagame.
              
"Cette affaire va prendre fin et nous allons continuer notre combat", a ajouté Me Maingain, après la présentation de l'expertise. L'avocat a indiqué qu'il réclamerait un non-lieu pour ses clients.
              
L'enquête française conduite par le juge Jean-Louis Bruguière avait abouti au lancement en 2006 de neuf mandats d'arrêts contre des proches du président Kagame qui, en 1994, dirigeait le Front patriotique rwandais (FPR), la rébellion tutsi.
              
Le juge estimait alors que les hommes du FPR s'étaient infiltrés depuis le parlement rwandais à travers le dispositif des Forces armées rwandaises (FAR, loyalistes) sur la colline de Massaka, surplombant l'aéroport à l'est de la piste.
              
L'avocat de la veuve du président Habyarimana, Me Philippe Meilhac, s'est montré plus prudent sur les conclusions à tirer de l'expertise.
              
"Il y a une forme de nouveauté par rapport au lieu de tir présumé des missiles qui ont abattu l'avion, mais il y a aussi un grand nombre de confirmations", a-t-il affirmé.
              
Selon Me Meilhac, "il s'agissait de missiles de conception soviétique qui nécessitaient, ainsi que nous l'ont dit les experts, une formation technique très précise qui n'a jamais été assurée auprès d'aucun élément de l'armée rwandaise".

 

Première publication : 10/01/2012

  • RWANDA

    Callixte Mbarushimana, premier suspect de la CPI à être remis en liberté

    En savoir plus

  • RWANDA

    La justice rejette la demande d'extradition de la veuve du président Habyarimana

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    France-Rwanda : les dossiers qui fâchent

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)