Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Combien de rêves naufragés?"

En savoir plus

  • En direct : Manuel Valls en quête de confiance face aux députés

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Ligue des champions : un Monaco diminué retrouve l'Europe dix ans après

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

    En savoir plus

  • Ebola : Obama envoyent 3 000 soldats en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

Economie

Free propose deux forfaits, "les moins chers du marché" selon Xavier Niel

Vidéo par Sammy BERRAHMOUN

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/01/2012

Après des semaines de suspense, Xavier Niel, fondateur de Free, a dévoilé ce mardi son offre de téléphonie mobile, censée "diviser par deux la facture des Français", avec un forfait "social" à 2 euros et une offre à 19,99 euros par mois.

AFP - Free, quatrième opérateur à avoir décroché une licence de téléphonie mobile en France, a dévoilé un forfait unique à 19,99 euros, commercialisé dès ce mardi, présenté comme le moins cher du marché par Xavier Niel, PDG de la maison-mère Iliad, lors d'une conférence de presse.

Cette offre qualifiée d'"idéale, simple et limpide", propose un abonnement sans engagement, avec l'internet illimité depuis son mobile plafonné à 3 gigaoctets, les appels illimités vers 40 destinations ainsi que les SMS et MMS illimités.

Free a également proposé une offre dite "sociale", en référence au système mis en place par le gouvernement, mais qui sera accessible à toute personne sans condition de ressources. Pour 2 euros par mois, ce forfait donne accès à 60 minutes de communication et à 60 SMS par mois.

Ces offres sont commercialisées dès ce mardi, et sont "limitées aux trois premiers millions d'abonnés", a précisé le patron de Free, dont les offres triple-play comptent 4,8 millions d'abonnés.

Pour tous les abonnés à sa FreeBox - télévision, téléphonie fixe et internet -, le forfait unique sera commercialisé à 15,99 euros au lieu de 19,99, et le forfait "social" sera gratuit.

"Le 10 janvier, c'est votre libération, la fin du carcan dans lequel vous avez été enfermés ces quinze dernières années", s'est vanté Xavier Niel, en référence à sa promesse récurrente de diviser par deux la facture mobile des Français.

"On vous presse comme des citrons, vous êtes des vaches à lait! On en a marre de se faire embrouiller et ras-le-bol de se faire arnaquer avec les prix les plus élevés d'Europe", a martelé le PDG d'Iliad.

"Nous avons décidé de faire un forfait à un prix accessible à tout le monde. Le forfait à 19,99 euros par mois est 4,3 fois moins cher que ce que propose SFR ou 2,5 fois moins cher que ce que propose Sosh", l'offre low-cost d'Orange, pour des prestations équivalentes, a-t-il affirmé.

Concernant le forfait dit "social", Xavier Niel n'a pas été tendre avec l'Etat ni avec les opérateurs proposant une offre comparable, fondée sur les conditions fixées par le gouvernement et prévoyant un minimum de 40 minutes de communication mobile et 40 SMS pour moins de dix euros, la qualifiant "d'arnaque".

"Ce forfait est destiné aux personnes qui n'ont pas les moyens, qui sont au RSA ou pas, et sur la tête desquels les autres opérateurs ont tapé de manière scandaleuse", a déclaré Xavier Niel.
 

Première publication : 10/01/2012

COMMENTAIRE(S)