Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Centrafrique : les déplacés disent adieu à contrecœur au camp de Mpoko

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Live by Night ", quand Ben Affleck joue les gangsters

En savoir plus

FACE À FACE

Primaire à gauche : Manuel Valls en difficulté

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ne l'appelez plus Theresa Maybe"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Brexit et météo : le froid s'installe"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

"Un effet Trump" sur l'emploi américain ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nigeria : un camp de déplacés visé par erreur par l'armée, 52 morts

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Brexit rime avec "Frexit"

En savoir plus

LE DÉBAT

Royaume-Uni - UE : un Brexit radical ?

En savoir plus

Moyen-orient

En Jordanie, les discussions entre Israéliens et Palestiniens achoppent toujours sur les frontières

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/01/2012

La rencontre entre émissaires israéliens et palestiniens lundi à Amman, la deuxième depuis la suspension des négociations en septembre 2010, s'est soldée par un échec selon un membre de l'OLP. L'échéance de ces pourparlers est fixée au 26 janvier.

AFP - La deuxième rencontre en une semaine entre émissaires israéliens et palestiniens en Jordanie n'a produit aucun résultat, a affirmé mardi Hanane Achraoui, une haute responsable palestinienne.

"Rien de nouveau n'en est sorti", a déclaré à la presse Mme Achraoui, membre du Comité exécutif de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), au lendemain d'une "rencontre exploratoire" entre les deux parties à Amman, précisant qu'aucune date n'avait été fixée pour une nouvelle réunion.

"Les Israéliens continuent à s'en tenir à leur position d'instransigeance. Ils n'ont pas répondu à la demande du Quartette pour le Proche-Orient (Etats-Unis, Russie, Union européenne et ONU) de présenter leurs positions sur les frontières et la sécurité", a-t-elle déploré.

"Après le 26 janvier, nous avons différentes options", a-t-elle ajouté, en référence à l'échéance fixée par le Quartette aux deux parties pour présenter des propositions détaillées en vue d'un règlement de paix. Elle a ainsi cité les démarches pour l'adhésion d'un Etat de Palestine à l'ONU et un projet de résolution au Conseil de sécurité pour condamner la colonisation israélienne.

"Ce ne sont pas des négociations", a rappelé la responsable palestinienne, au sujet de ces "rencontres exploratoires" en Jordanie.

"Il n'y aura pas de retour aux négociations sans arrêt de la colonisation et engagement clair d'Israël sur les frontières de 1967", a-t-elle réaffirmé.

La rencontre "lundi entre les délégués palestinien Saëb Erekat et israélien Yitzhak Molcho en présence du ministre jordanien des Affaires étrangères Nasser Jawdeh" à Amman, s'est déroulée dans une atmosphère "claire et franche" malgré les "positions divergentes", avait annoncé le ministère jordanien des Affaires étrangères.

Une précédente réunion, la première depuis l'arrêt des négociations de paix en septembre 2010, s'était tenue le 3 janvier à Amman en présence des représentants du Quartette, afin d'examiner les moyens de reprendre les pourparlers.

Première publication : 10/01/2012

  • PROCHE-ORIENT

    La Jordanie tente de relancer le processus de paix israélo-palestinien

    En savoir plus

  • ISRAËL

    La mairie de Jérusalem ordonne la fermeture de la rampe d'accès à l'esplanade des Mosquées

    En savoir plus

  • NATIONS UNIES

    Adhésion de la Palestine à l'Unesco : Israël rétorque en accélérant la colonisation

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)