Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

EUROPE

L'Italie et l'Allemagne ne soutiendront la taxe Tobin qu'à l'échelle de l'Union européenne

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/01/2012

Rome et Berlin défendent l'idée d'une taxe sur les transactions financières à condition que celle-ci soit instaurée dans l'ensemble de l'Union européenne. Un camouflet pour Nicolas Sarkozy qui entend la faire adopter à tout prix en France.

REUTERS - L’Allemagne et l’Italie ne soutiendront une taxe sur les transactions financières que si elle est mise en place dans l’ensemble de l’Union européenne, ont déclaré mercredi la chancelière allemande Angela Merkel et le président du Conseil italien Mario Monti.

Le président français Nicolas Sarkozy a dit vouloir instaurer une taxe sur les transactions financières en dépit de l’opposition de certains milieux financiers et du gouvernement britannique qui ne veut pas en entendre parler.

Se disant prêt à l’instaurer en France quoi qu’il en soit, il espérait toutefois obtenir le ralliement de l’Italie et l’Allemagne.

« Nous sommes prêts à soutenir cette initiative à l’échelle européenne. La situation idéale serait qu’elle soit mondiale. Il serait sensé qu’elle soit adoptée par les 27 pays de l’Union européenne. Je ne suis pas sûr que cela soit sensé seulement au niveau de la zone euro », a déclaré Mario Monti, lors d’une conférence de presse organisée avec la chancelière allemande.

Cette dernière a par ailleurs rappelé qu’elle et sa formation politique, les chrétiens-démocrates de la CDU, soutenaient cette taxe, à l’échelle de l’Union ou de la zone euro, mais que, la coalition formant son gouvernement n’étant pas parvenue à trouver un accord sur le sujet, l’Allemagne ne pouvait la soutenir.

 

Première publication : 11/01/2012

  • FINANCES

    Sarkozy et Merkel défendent le principe de la taxe Tobin à Berlin

    En savoir plus

  • FINANCES

    Taxe Tobin : la finance française s'oppose à l'initiative isolée de Paris

    En savoir plus

  • FINANCE

    Taxe Tobin : Sarkozy n'exclut pas de faire cavalier seul

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)