Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

CharlElie Couture, l’immortel de la chanson française

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Noirs Africains attaqués à Tanger et le harcélement filmé au Caire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Abbottabad peut-elle tourner la page Ben Laden ?

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Culture : Bruxelles contre les artistes ?

En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • Air France : la grève devrait s'intensifier mardi

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

  • Centrafrique : l'ONU prend en charge le maintien de la paix

    En savoir plus

  • Projet de loi anti-jihadiste : la France suit l’exemple du Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Microsoft achète Minecraft, le jeu qui valait 2,5 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Netflix débarque en France : le test de France 24

    En savoir plus

  • Le parti de Gbagbo claque la porte de la commission électorale

    En savoir plus

  • Fifa : Sepp Blatter et son entourage de nouveau soupçonnés de corruption

    En savoir plus

  • Le Medef et son million d'emplois en cinq ans, un effet d'annonce ?

    En savoir plus

  • François Hollande : "Il n'y a pas de temps à perdre" face à l’EI

    En savoir plus

  • La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Le footballeur français Nicolas Anelka signe un contrat en Inde

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : premiers vols de reconnaissance français en Irak

    En savoir plus

  • Le procès de la tempête Xynthia s'ouvre en Vendée

    En savoir plus

asie

Kim Jong-il va être embaumé et exposé

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/01/2012

Le régime a annoncé ce jeudi que la dépouille du dirigeant nord-coréen, décédé le 17 décembre 2011, sera exposée dans un immense mausolée à Pyongyang, qu'une statue le représentant sera édifiée et que des portraits seront érigés dans tout le pays.

AFP - Le corps du défunt dirigeant nord-coréen Kim Jong-Il va être embaumé et exposé dans un immense mausolée de Pyongyang où repose déjà la dépouille de son père, Kim Il-Sung, et des monuments à sa gloire seront érigés aux quatre coins du pays, a annoncé jeudi le régime.

Kim Jong-Il, qui dirigeait la Corée du Nord d'une main de fer depuis la mort de son père en 1994, est décédé d'une crise cardiaque le 17 décembre à l'âge de 69 ans. Son fils cadet Kim Jong-Un a été désigné pour lui succéder.

Kim Jong-Il a reçu des obsèques nationales grandioses le 28 décembre à Pyongyang.



Son corps sera exposé au mausolée Kumsusan dans la capitale. Une statue le représentant sera édifiée dans un lieu non précisé, et des portraits de lui souriant ainsi que "des tours (dédiées) à son immortalité" seront dressés un peu partout dans le pays, selon l'agence de presse officielle KCNA.

Le jour de son anniversaire, le 16 février, est décrété "Jour de l'Etoile Brillante", conformément à une décision du bureau politique du comité central du parti.

Le jour-anniversaire de la naissance de Kim Il-Sung, le 15 avril, est le "Jour du Soleil".

Le Parti des Travailleurs, parti unique de la seule dynastie communiste au monde, a accordé au défunt dirigeant le titre de "dirigeant éternel" tandis que son père, fondateur de la Corée du Nord communiste, jouit du titre de "président éternel".

Quant à Kim Jong-Un, il a été présenté comme le "leader suprême du parti, de l'armée et du peuple".
 

Première publication : 12/01/2012

  • CORÉE DU NORD

    Pyongyang gardera la même ligne politique sous Kim Jong-un

    En savoir plus

  • CORÉE DU NORD

    Aux obsèques de Kim Jong-il, des pleurs "sincères" et une "prise de pouvoir"

    En savoir plus

  • CORÉE DU NORD

    Kim Jong-un intronisé "leader suprême" de Corée du Nord

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)