Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

ICI L'EUROPE

Traité transatlantique : les consommateurs lésés ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Dacian Ciolos, commissaire européen à l'Agriculture et au Développement rural

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le hip-hop fusion à la française

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

La Tunisie se prépare à voter

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Nouvelle tentative pour mettre fin au conflit entre Kiev et Moscou

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Sommet européen sur l'emploi : la croissance à l'ordre du jour

En savoir plus

REPORTERS

L'héritage du président Mujica en Uruguay

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

La chasse au carbone

En savoir plus

  • Ankara va faciliter le passage des peshmerga vers Kobané

    En savoir plus

  • L'armée suédoise traque un introuvable sous-marin russe

    En savoir plus

  • Ebola : le transport aérien, dossier épineux de la gestion de l’épidémie

    En savoir plus

  • Procès des journalistes en Papouasie : "Ils n’ont pas commis de faute très grave"

    En savoir plus

  • Tout ce que vous pensez savoir sur Ebola... et qui est faux !

    En savoir plus

  • L’Algérie refuse de remplacer le Maroc pour l’organisation de la CAN-2015

    En savoir plus

  • François Hollande inaugure la Fondation Vuitton à Paris

    En savoir plus

  • Paris et Berlin s'entendent pour stimuler l'investissement en Europe

    En savoir plus

  • Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

    En savoir plus

  • Ebola : réunion de l'UE pour mieux lutter contre le virus

    En savoir plus

  • Kate et William attendent leur deuxième enfant pour avril

    En savoir plus

  • Quand l’EI ne veut plus que ses militants postent de selfies

    En savoir plus

  • La crainte s'empare des Iraniennes après des attaques à l'acide

    En savoir plus

  • Le gouvernement japonais fragilisé après la démission de deux ministres

    En savoir plus

  • À Hong Kong, l'exécutif accuse des "forces étrangères" d'être à la manœuvre

    En savoir plus

Asie - pacifique

Des soldats américains accusés d'avoir profané des cadavres de Taliban

Vidéo par Jonathan WALSH

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/01/2012

L'armée américaine a ouvert une enquête sur une vidéo amateur diffusée sur la Toile, a priori filmée en Afghanistan, montrant des soldats urinant sur trois cadavres d'insurgés. Ce qui a suscité la colère des Taliban.

AFP - Les talibans ont "condamné" jeudi une vidéo où l'on voit quatre militaires vêtus d'un uniforme américain en train d'uriner sur trois cadavres présentés comme ceux d'insurgés talibans, dénonçant un "acte barbare", selon un de leurs porte-paroles interrogé par l'AFP.

"La vidéo n'entravera pas les négociations de paix"

Le scandale de la vidéo montrant quatre militaires en uniforme américain en train d'uriner sur trois cadavres de rebelles afghans présumés n'entravera pas les négociations de paix, a affirmé jeudi à l'AFP un porte-parole des Taliban.

"Nous n'en sommes qu'à une phase initiale au Qatar. En ce moment, il s'agit surtout d'échange de prisonniers (enfermés à Guantanamo, ndlr). Je ne crois pas que ce nouveau problème affectera les négociations" avec les États-Unis, contre qui les Taliban se battent depuis dix ans, a expliqué Zabiullah Mujahid.

"Sur les dix dernières années, il y a eu des centaines d'actes similaires qui n'ont pas été révélés", a ajouté Zabihullah Mujahed, porte-parole des rebelles qui luttent depuis dix ans contre le gouvernement de Kaboul et ses alliés de la force de l'Otan, dirigée par les Etats-Unis.

Le corps des Marines des Etats-Unis a annoncé mercredi avoir ouvert une enquête sur cette vidéo amateur diffusée sur l'internet et vraisemblablement filmée lors d'une opération en Afghanistan.

Les quatre hommes vêtus d'un uniforme américain y urinent sur trois cadavres ensanglantés, conscients qu'une autre personne est en train de les filmer.

On peut également entendre l'un des hommes lancer "passe une bonne journée, mon pote" à l'adresse d'un des cadavres sur lequel il urine.

Ce genre de comportement tombe sous le coup du code de justice militaire, a indiqué à Washington un responsable militaire selon qui le type de casque et l'arme d'un des hommes semblent indiquer, si l'authenticité de la vidéo était confirmée, qu'il pourrait s'agir de membres d'une équipe de tireurs de précision.

Environ 20.000 Marines, sur un contingent de 100.000 soldats américains, sont déployés en Afghanistan, principalement dans les régions de Kandahar et Helmand (sud), bastions des talibans.

Les images qui doivent encore être authentifiées, risquent de rappeler au monde musulman le scandale d'Abou Ghraib en 2004 lorsque des images de prisonniers irakiens humiliées par des militaires américains avaient fait le tour du monde.

Selon le Conseil pour les relations américano-islamiques, principale association musulmane américaine, elles "risquent au bout du compte de mettre en danger d'autres soldats ainsi que les civils" afghans.

Plusieurs affaires similaires de profanations présumée par des soldats (Rumeur de Coran jeté dans les toilettes par exemple) ou des journaux occidentaux (caricatures de Mahomet) ont suscité ces dernières années la colère en Afghanistan, voire des manifestations violentes et parfois meurtrières.
 

Première publication : 12/01/2012

  • PAKISTAN

    Une vidéo accuse l'armée de possibles exécutions sommaires

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)