Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Adèle Haenel, nouveau visage du cinéma français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Cameroun ferme ses frontières avec le Nigeria

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, la guerre oubliée

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : au coeur des monts Sinjar

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique : comment sortir de l'impasse ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'écureuil et le serpent"

En savoir plus

FOCUS

El Hierro, première île 100 % énergies renouvelables, peut-elle être un modèle pour la planète ?

En savoir plus

  • Quand l’Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • La Fifa interdit au FC Barcelone de recruter

    En savoir plus

  • RDC : le retour tant espéré des réfugiés angolais dans leur pays

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent le barrage de Mossoul

    En savoir plus

  • Présidentielle 2017 : Alain Juppé candidat à la primaire de l'UMP

    En savoir plus

  • Glissements de terrain meurtriers à Hiroshima

    En savoir plus

  • Steve Ballmer, le directeur général de Microsoft, annonce son retrait

    En savoir plus

  • L'État islamique annonce avoir décapité un journaliste américain

    En savoir plus

  • L'armée irakienne attaque les jihadistes sur plusieurs fronts

    En savoir plus

  • L'opposition pakistanaise pénètre dans la zone rouge d’Islamabad

    En savoir plus

  • Libération : raconter l’été 44 au-delà des "moments de gloire et de triomphe"

    En savoir plus

  • Ligue 1 : une enquête judiciaire ouverte après le coup de tête de Brandao

    En savoir plus

  • Championnat d'Europe : Florent Manaudou vainqueur ex æquo sur 50 m papillon

    En savoir plus

asie

L'AIEA se rendra en Iran fin janvier

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/01/2012

L'Agence internationale de l'énergie atomique ira fin janvier inspecter les installations nucléaires iraniennes. Une visite qui pourrait déterminer si l'Iran développe un programme d'armement nucléaire, ce dont le pays est largement suspecté.

AFP - Une mission de haut niveau de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) se rendra en Iran fin janvier pour clarifier les soupçons sur une possible visée militaire du programme nucléaire de la République islamique, ont indiqué des diplo

mates occidentaux vendredi.

Cette visite interviendra sur fond de tensions grandissantes entre Téhéran et les puissances occidentales après l'annonce le 9 janvier par l'Iran de la mise en service d'une deuxième installation d'enrichissement d'uranium et le mystérieux assassinat à Téhéran d'un scientifique nucléaire iranien le 11 janvier.

La visite, menée par l'inspecteur en chef de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), le Belge Herman Nackaerts, doit avoir lieu "probablement" le 28 janvier et durer jusqu'à la première semaine de février, mais cela n'est pas encore définitif, a indiqué un diplomate occidental à l'AFP.

Cette visite interviendra deux mois après qu'un retentissant rapport de l'agence onusienne ait renforcé les soupçons sur le développement d'armes nucléaires par Téhéran.

La délégation sera composée, outre M. Nackaerts, du numéro deux de l'AIEA, l'Argentin Rafael Grossi, et de la directrice des affaires juridiques de l'agence, l'Américaine Peri Lynne Johnson.

"Le but de cette mission est d'essayer d'obtenir des réponses une fois pour toutes à toutes les questions soulevées dans le rapport de l'AIEA en novembre", a dit un diplomate occidental à l'AFP, sous couvert d'anonymat.

De son côté, l'AIEA s'est refusée à tout commentaire.

L'Iran nie vouloir développer des armes nucléaires et assure que son programme nucléaire est purement civil. Mais les pays occidentaux soupçonnent le contraire et le Conseil de sécurité de l'Organisation des Nations unies (ONU) a déjà pris quatre séries de sanctions contre Téhéran.

Dans un rapport publié le 8 novembre, que Téhéran avait jugé "sans fondement", l'AIEA avait affirmé détenir des informations "crédibles", indiquant que l'Iran "a mené des activités visant à développer un engin explosif nucléaire".


Depuis la publication du rapport, les pays occidentaux ont accentué la pression sur la République islamique, les Etats-Unis et l'Union européenne visant avec de nouvelles sanctions l'industrie locale du pétrole et la Banque centrale iranienne, qui gère les paiements relatifs à l'or noir.

En revanche, la Chine et la Russie continuent à s'opposer au Conseil de sécurité de l'ONU à l'adoption de sanctions supplémentaires, privilégiant la voie diplomatique.

Première publication : 13/01/2012

  • NUCLÉAIRE IRANIEN

    Selon l'AIEA, l'Iran a commencé la production d'uranium enrichi

    En savoir plus

  • NUCLÉAIRE IRANIEN

    Un scientifique iranien tué dans un attentat à Téhéran

    En savoir plus

  • IRAN

    Téhéran annonce avoir testé trois missiles de croisière

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)