Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Combien de rêves naufragés?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Air France : la grève se durcit

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Blues au PS"

En savoir plus

  • En direct : Manuel Valls en quête de confiance face aux députés

    En savoir plus

  • Les étrangers interdits de travailler au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Les musulmans de France lancent un appel unitaire contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

    En savoir plus

  • Ebola : Obama veut envoyer 3 000 soldats en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

  • Deuxième grand oral pour le Premier ministre Manuel Valls

    En savoir plus

asie

Apple suspend la vente d'iPhone dans ses magasins de Shanghaï et Pékin

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/01/2012

L'engouement pour les téléphones portables de la marque américaine est tel que suite à des mouvements de foule, un porte-parole d'Apple a annoncé vendredi la suspension de la vente de l'iPhone dans les Apple Store de Shanghaï et Pékin.

AFP - Apple a annoncé vendredi avoir suspendu la vente de l'iPhone dans ses magasins en Chine, afin d'"assurer la sécurité de (ses) clients et de (ses) employés" à la suite d'échauffourées lors du lancement de la dernière version du téléphone de la marque à la pomme.

"La demande pour l'iPhone 4S a été incroyable, et les stocks de nos magasins en Chine sont épuisés", selon le communiqué publié en début d'après-midi, qui précise l'iPhone reste diponible en ligne et chez les revendeurs autorisés.

"Malheureusement, nous n'avons pas pu ouvrir notre magasin de Sanlitun (à Pékin) à cause de la foule", a expliqué Apple.

Un porte-parole d'Apple a précisé à l'AFP que la vente de tous les modèles d'iPhone, et non seulement celle du dernier modèle 4S, a été suspendue dans les Apple Store en Chine: trois à Shanghai et deux à Pékin.

L'engouement pour les téléphones portables de la marque américaine est tel que des échauffourées ont éclaté vendredi devant le magasin du quartier de Sanlitun dans la capitale où étaient massés un millier de personnes, qui avaient attendu en vain pendant plusieurs heures vendredi matin dans le froid pour être les premières à acheter un iPhone 4S.

Des clients ont jeté des oeufs contre la devanture du magasin, où le dernier né des téléphones de la marque devait être officiellement proposé aux clients à compter de 7 heures du matin.



La police est intervenue pour demander à la foule de quitter les lieux, expliquant que l'iPhone 4S ne serait finalement pas mis en vente immédiatement. Des clients frustrés ont alors agressé un vigile à l'extérieur du magasin, a constaté l'AFP.



Certaines personnes ont déclaré avoir été payées 100 yuans (12,35 euros) par des revendeurs à la sauvette pour prendre place dans la file d'attente.

Selon le site Sina.com, des bagarres entre revendeurs qui ont éclaté devant le magasin durant la nuit sont à l'origine de la décision de reporter le lancement de l'iPhone 4S.

Bien que son lancement officiel en Chine continentale ne soit intervenu que vendredi, l'iPhone 4S était déjà en vente sur le marché noir en Chine depuis octobre, des modèles ayant été illégalement importés depuis Hong Kong, le Japon ou les Etats-Unis, notamment.

La Chine compte plus d'un demi-milliard d'internautes, dont 340 millions ont accès à la toile avec leur téléphone portable, annoncé mercredi Gao Xinmin, un responsable de la Internet Society of China.

Première publication : 13/01/2012

  • TECHNOLOGIES

    CES-2012 : l'ombre d'Apple plane sur la grand-messe des technophiles

    En savoir plus

  • ITALIE

    La justice condamne Apple à 900 000 euros d'amende pour défaut d'information

    En savoir plus

  • FRANCE

    La justice française refuse d'interdire la vente de l'iPhone 4S

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)