Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Kenya : Raila Odinga a saisi la cour suprême

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le gouvernement veut taxer les grandes entreprises

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Bond : Daniel Craig rempile pour un dernier épisode

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Donald Trump démantèle ses deux conseils économiques

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'Europe face au défi des "revenants"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les présidents Trump et Macron font polémique, mais pas pour la même chose...

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Kenya : Raila Odinga va saisir la Cour suprême

En savoir plus

LE DÉBAT

États-Unis : l'ambiguïté de Trump vis-à-vis de l'extrême droite

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Donald Trump : il y a des bonnes personnes des deux côtés"

En savoir plus

Asie - pacifique

Vidéo des Marines : l'armée américaine a identifié deux des quatre soldats

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/01/2012

Un officier a annoncé que deux des quatre Marines urinant sur des cadavres de Taliban ont été identifiés. La vidéo qui les confond a fait le tour d'Internet et met à mal les négociations de paix des États-Unis en Afghanistan.

REUTERS - Deux des quatre "marines" apparaissant sur une vidéo en train d'uriner sur les cadavres de taliban ont été identifiés, a déclaré jeudi un officier du corps d'élite américain, qui considère le document comme authentique.

Il a indiqué que les deux militaires faisaient toujours partie du 3e bataillon des marines basé à Camp Lejeune, en Caroline du Nord. Leur unité a servi en Afghanistan, dans la province d'Helmand, entre mars et septembre 2011, a précisé cet officier.

Cette vidéo, qui fait le tour d'internet, a suscité l'indignation à Kaboul. Le corps des marines a fermement réprouvé le comportement de ces hommes et le secrétaire à la Défense, Leon Panetta, a jugé ces images "tout à fait déplorables".

La mise en ligne du document ne manquera pas d'attiser le sentiment anti-américain en Afghanistan alors que Washington pousse à l'ouverture de négociations de paix entre Kaboul et les taliban avant le retrait des troupes américaines.

Un porte-parole de la milice islamiste a toutefois déclaré que le scandale ne nuirait pas aux discussions.

Première publication : 13/01/2012

  • AFGHANISTAN

    Le chef du Pentagone condamne la profanation de cadavres de Taliban

    En savoir plus

  • SUR LES OBSERVATEURS

    Vidéo des soldats américains en Afghanistan : "Nous n'aimons pas les Taliban, mais ce sont des êtres humains"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)