Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Assistants parlementaires au FN : Marine Le Pen snobe la police

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : Des milliers de déplacés, fuyant Boko Haram, menacés par la famine

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Lutte contre le groupe État islamique : où en sont les offensives contre les djihadistes ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

France – Présidentielle 2017 : alliances, retraits et tentatives d’union de la semaine

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des arts de Virginie Lemoine

En savoir plus

#ActuElles

L'humour a-t-il un sexe ?

En savoir plus

TECH 24

"Bring back our Internet" : le hashtag de ralliement des Camerounais

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Grèce : une crise sans fin ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

France insoumise : le coût du programme de Jean-Luc Mélenchon

En savoir plus

Asie - pacifique

Vidéo des Marines : l'armée américaine a identifié deux des quatre soldats

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/01/2012

Un officier a annoncé que deux des quatre Marines urinant sur des cadavres de Taliban ont été identifiés. La vidéo qui les confond a fait le tour d'Internet et met à mal les négociations de paix des États-Unis en Afghanistan.

REUTERS - Deux des quatre "marines" apparaissant sur une vidéo en train d'uriner sur les cadavres de taliban ont été identifiés, a déclaré jeudi un officier du corps d'élite américain, qui considère le document comme authentique.

Il a indiqué que les deux militaires faisaient toujours partie du 3e bataillon des marines basé à Camp Lejeune, en Caroline du Nord. Leur unité a servi en Afghanistan, dans la province d'Helmand, entre mars et septembre 2011, a précisé cet officier.

Cette vidéo, qui fait le tour d'internet, a suscité l'indignation à Kaboul. Le corps des marines a fermement réprouvé le comportement de ces hommes et le secrétaire à la Défense, Leon Panetta, a jugé ces images "tout à fait déplorables".

La mise en ligne du document ne manquera pas d'attiser le sentiment anti-américain en Afghanistan alors que Washington pousse à l'ouverture de négociations de paix entre Kaboul et les taliban avant le retrait des troupes américaines.

Un porte-parole de la milice islamiste a toutefois déclaré que le scandale ne nuirait pas aux discussions.

Première publication : 13/01/2012

  • AFGHANISTAN

    Le chef du Pentagone condamne la profanation de cadavres de Taliban

    En savoir plus

  • SUR LES OBSERVATEURS

    Vidéo des soldats américains en Afghanistan : "Nous n'aimons pas les Taliban, mais ce sont des êtres humains"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)