Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bioéthique : coup d'envoi de 6 mois de débats

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Sénégal-Casamance, toutes les autorisations de coupe de bois suspendues

En savoir plus

POLITIQUE

Notre-Dame-des-Landes : une décision moins risquée pour l’exécutif ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cinéma : sur le tapis rouge du dernier film de Spielberg, "Pentagon Papers"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Péninsule coréenne : la diplomatie des Jeux olympiques fait "fondre la glace"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Aux États-Unis, l'ardoise fiscale s’alourdit pour Apple

En savoir plus

FOCUS

Moyen-Orient : enquête sur le phénomène galopant des tempêtes de sable

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Sommet franco-britannique : la "diplomatie du tapis"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Notre-Dame-des-Landes : le gouvernement abandonne

En savoir plus

Asie - pacifique

Vidéo des Marines : l'armée américaine a identifié deux des quatre soldats

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/01/2012

Un officier a annoncé que deux des quatre Marines urinant sur des cadavres de Taliban ont été identifiés. La vidéo qui les confond a fait le tour d'Internet et met à mal les négociations de paix des États-Unis en Afghanistan.

REUTERS - Deux des quatre "marines" apparaissant sur une vidéo en train d'uriner sur les cadavres de taliban ont été identifiés, a déclaré jeudi un officier du corps d'élite américain, qui considère le document comme authentique.

Il a indiqué que les deux militaires faisaient toujours partie du 3e bataillon des marines basé à Camp Lejeune, en Caroline du Nord. Leur unité a servi en Afghanistan, dans la province d'Helmand, entre mars et septembre 2011, a précisé cet officier.

Cette vidéo, qui fait le tour d'internet, a suscité l'indignation à Kaboul. Le corps des marines a fermement réprouvé le comportement de ces hommes et le secrétaire à la Défense, Leon Panetta, a jugé ces images "tout à fait déplorables".

La mise en ligne du document ne manquera pas d'attiser le sentiment anti-américain en Afghanistan alors que Washington pousse à l'ouverture de négociations de paix entre Kaboul et les taliban avant le retrait des troupes américaines.

Un porte-parole de la milice islamiste a toutefois déclaré que le scandale ne nuirait pas aux discussions.

Première publication : 13/01/2012

  • AFGHANISTAN

    Le chef du Pentagone condamne la profanation de cadavres de Taliban

    En savoir plus

  • SUR LES OBSERVATEURS

    Vidéo des soldats américains en Afghanistan : "Nous n'aimons pas les Taliban, mais ce sont des êtres humains"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)