Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Coup d'envoi de la transition énergétique en France

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza : les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Offre surprise de Free sur le géant américain T-Mobile

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Le Liberia en lutte contre le virus Ebola

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Il faut lever la voix face au massacre perpétré à Gaza"

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" : l'Argentine en défaut de paiement, et après ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

  • En direct : l'armée israélienne annonce la fin du cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Ebola : sommet régional à Conakry pour tenter d'enrayer l'épidémie

    En savoir plus

  • Centenaire de 14-18 : les clochers de France sonnent la “mobilisation générale”

    En savoir plus

  • Free convoite T-mobile : "What the hell is Iliad ?" se demandent les Américains

    En savoir plus

  • Plus de 50 kilos de cocaïne volatilisés au "36, quai des Orfèvres"

    En savoir plus

  • Vidéo : les réfugiés libyens affluent en masse à la frontière tunisienne

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice accorde une peine aménagée, appel du parquet

    En savoir plus

  • Une dizaine de soldats ukrainiens tués par des séparatistes dans l'Est

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Lourd bilan après une série d’explosions dues au gaz à Taïwan

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

Afrique

Des élections générales sont prévues en 2013

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/01/2012

La Haute Cour de justice kényane a déclaré que des élections générales se tiendront "dans les 60 jours suivant le 15 janvier 2013", date de fin de l'actuelle législature. À moins que le pouvoir en place ne décide de dissoudre l'Assemblée nationale.

AFP - Les prochaines élections générales au Kenya se tiendront d'ici à la mi-mars 2013, sauf si l'actuel gouvernement de coalition décide de s'autodissoudre auparavant, a décidé vendredi la Haute Cour de justice.

La juridiction devait interpréter des clauses a priori contradictoires de la Constitution, décider de la date de convocation de nouvelles élections et de la fin de l'actuel pouvoir de coalition, issue du précédent scrutin contesté de décembre 2007.

Les prochaines élections au Kenya suscitent beaucoup d'attente et d'inquiétudes, après les violences sans précédent qui avaient suivi la réélection très contestée du président sortant Mwai Kibaki en décembre 2007.

1.133 personnes ont été tuées, 3.561 personnes blessées et 663.921 personnes déplacées lors de ces violences, selon un bilan officiel, avant la laborieuse constitution d'un gouvernement de coalition réunissant les partisans de M. Kibaki et ceux de son adversaire malheureux, Raila Odinga, alors nommé Premier ministre.

La Haute Cour a décidé que les prochaines élections générales se tiendraient "dans les soixante jours suivant le 15 janvier 2013", date de la fin de l'actuelle législature, a déclaré le juge Isaac Lenaola.



A moins, a ajouté le juge Lenaola, "d'un accord écrit entre le président et le Premier ministre" portant dissolution de l'Assemblée nationale dès 2012. Cette clause empêche ainsi toute action unilatérale d'un des deux camps de la coalition, qui serait susceptible de ranimer les tensions.

A la suite des violences de fin 2007 et début 2008, la Cour pénale internationale a engagé des poursuites contre six Kényans, dont deux candidats à l'élection présidentielle, le vice-Premier ministre kenyan Uhuru Kenyatta et l'ancien ministre William Ruto.

Première publication : 13/01/2012

  • KENYA

    La CPI dévoile les noms des responsables présumés des violences post-électorales

    En savoir plus

  • KENYA

    La CPI ouvre une enquête sur les violences post-électorales de 2007

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)