Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ligue 1 : au Parc des Princes, Lyon tient tête au Paris-SG

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

Moyen-orient

"Il faut laisser une chance à Assad", selon l’archevêque catholique d'Alep

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 14/01/2012

Jean-Clément Jeanbart, archevêque catholique d'Alep en Syrie, clarifie pour FRANCE 24 sa position vis-à-vis de l'homme fort de Damas, Bachar al-Assad. Selon le religieux, le président alaouite est un homme "loyal et sincère".

Il croit en la loyauté du président syrien Bachar al-Assad. L’archevêque catholique d’Alep Jean-Clément Jeanbart, interrogé à l’antenne de France 24, pèse ses mots avant de répéter : "Le président syrien est un homme loyal et sincère, je le connais bien."

En ces sombres heures de répression dans le pays, la phrase est lourde de sens. Et pourtant, Mgr Jeanbart assume ses propos sans sourciller. Pour le religieux, soutenir l'homme fort de Damas et condamner les violences n’est pas incompatible. "Entendons-nous bien, je ne nie pas les violences qui se déroulent dans le pays. La répression, les morts, tout cela est insupportable. Mais malgré tout, il faut laisser une chance au président de mener ses réformes pour sortir le pays de l’impasse", développe-t-il. L’archevêque redoute les conséquences religieuses d’un renversement du régime. "Nous, les chrétiens, avons peur. Nous redoutons non seulement une guerre civile mais aussi la domination des salafistes, des fondamentalistes."

Depuis le début du soulèvement, les quelque deux millions de chrétiens qui vivent en Syrie (environ 10 % de la population) se sont tenus à l'écart des manifestations, constituées d'une écrasante majorité de sunnites. Leur crainte : voir se reproduire un scénario irakien, avec son lot d'attentats meurtriers poussant les chrétiens à l'exil.

"Assad tiendra ses promesses"

Le vrai problème de la Syrie, estime Mgr Jeanbart, n’est pas "la dictature du président alaouite mais la dictature du parti Baas", la formation politique de Bachar al-Assad qui dirige le pays d’une main de fer depuis 1963. "Ce régime est dictatorial, il n’avance pas. Il y a du bon et du mauvais dans ce parti, mais aujourd’hui, le mauvais a pris le dessus." L’archevêque insiste également sur la popularité dont bénéficie le numéro un syrien dans son pays. "Les chaînes de télévision ne montrent que les manifestations anti-régime, elles existent, je ne le nie pas, mais je peux vous affirmer que des mobilisations pro-Assad ont également lieu, et elles réunissent quotidiennement des centaines de milliers de personnes."

Pour sortir de la crise, l'ecclésiastique implore le peuple syrien d’accorder un délai à Bachar al-Assad. "Il a promis la tenue d’un référendum sur une nouvelle Constitution en mars, laissons-le travailler", insiste-t-il avant de conclure sur une déconcertante note d’optimisme : "J’attends, comme tout le monde, que le président tienne ses promesses. Et je crois qu’il les tiendra."

Première publication : 13/01/2012

  • SYRIE

    Des milliers de Syriens dans la rue pour soutenir les soldats déserteurs

    En savoir plus

  • SYRIE

    Deux observateurs de la Ligue arabe mettent un terme à leur mission

    En savoir plus

  • SYRIE

    Le soulèvement met les chrétiens de Syrie dans une position ambiguë

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)