Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Plan d'économies de Valls : la France sur la voie de la stabilité ? (Partie 1)

En savoir plus

SUR LE NET

Ukraine : une carte de visite détournée sur Twitter

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes : toujours les mêmes ?

En savoir plus

FOCUS

Copenhague veut gérer la distribution de cannabis

En savoir plus

DÉBAT

Fatah / Hamas : Peut-on croire à la réconciliation ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Économies : le plan Valls fait débat au sein de la majorité

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Peintures millénaires taguées en Libye et les États-Unis à tous prix pour les ados latinos

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Un tatouage offensant

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'accord de libre-échange transpacifique en danger

En savoir plus

  • Les frères ennemis Hamas et Fatah scellent leur réconciliation

    En savoir plus

  • Thomas Piketty, l'économiste français superstar aux États-Unis

    En savoir plus

  • Real Madrid - Bayern Munich : suivez le match en direct

    En savoir plus

  • Djihadistes français en Syrie : le réveil tardif de la France

    En savoir plus

  • RD Congo : plus de 50 morts dans un accident de train

    En savoir plus

  • Erdogan présente ses condoléances aux petits-enfants d'Arméniens tués en 1915

    En savoir plus

  • Cinéma : “Noor”, le transsexuel pakistanais qui voulait redevenir un homme

    En savoir plus

  • Un entraîneur de foot français porte plainte contre l’émir du Qatar

    En savoir plus

  • Ces islamistes du Mujao qui considèrent la France comme leur ennemie

    En savoir plus

  • Le mariage pour tous fête son premier anniversaire

    En savoir plus

  • Le patron du Facebook russe s’exile pour échapper à l'œil de Moscou

    En savoir plus

  • Pourquoi Kiev peine à relancer son offensive anti-séparatiste

    En savoir plus

  • La Game Boy, pop star des années 90, fête ses 25 ans

    En savoir plus

  • Le Brésil organise un sommet de l'Internet pour l'ère post-Snowden

    En savoir plus

  • En images : scènes de guerre urbaine à Copacabana

    En savoir plus

  • Paris dévoile sa feuille de route économique jusqu'en 2017

    En savoir plus

  • En images : le "fail" de la police de New York sur Twitter

    En savoir plus

  • Gilberto Rodrigues Leal, un retraité passionné de voyages

    En savoir plus

EUROPE

L'Espagne franchit la barre des 5 millions de chômeurs

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/01/2012

Alors que les chiffres officiels seront publiés le 27 janvier, Mariano Rajoy estime que l'Espagne compte 5,4 millions de chômeurs. "Un chiffre astronomique", juge le chef du gouvernement qui a fait de l'emploi l'une des priorités de son mandat.

AFP - Le chef du gouvernement conservateur espagnol Mariano Rajoy a estimé samedi à 5,4 millions le nombre de chômeurs en Espagne fin 2011, un chiffre "astronomique", a-t-il dit, qui confirme la progression alarmante du nombre de sans-emploi dans le pays.

"Cette année (2011) va se terminer avec 5,4 millions" de chômeurs, a déclaré M. Rajoy, soit plus de 400.000 chômeurs supplémentaires par rapport à la fin septembre, lorsque l'Espagne affichait déjà un taux de 21,52%, le plus élevé du monde industrialisé.

"C'est un chiffre astronomique", a-t-il ajouté, "quand nous connaîtrons les chiffres officiels, ce sera ceux-ci". Réduire le chômage est "notre défi, tous nos efforts et toutes nos politiques seront dédiés à cet objectif", a lancé M. Rajoy lors d'une réunion de son parti, le Parti populaire, à Malaga.

Les chiffres du chômage au quatrième trimestre 2011 doivent être publiés le 27 janvier par l'Institut national de la statistique (INE). A la fin septembre, le nombre de sans-emploi en Espagne s'élevait à 4,978 millions, contre 4,83 millions à la fin juin (20,89%).

Un chiffre de 5,4 millions signifierait donc non seulement que le chômage continue à gagner du terrain, mais que sa progression s'accélère.

Mariano Rajoy, qui a pris les rênes du pays le 21 décembre après sept années de gouvernement socialiste, a fait de l'emploi la priorité de sa politique, avec la lutte contre le déficit public.

L'agence de notation financière Standard and Poor's a abaissé vendredi de deux crans, à A, la note de la dette souveraine de l'Espagne en l'assortissant d'une perspective négative.

Cette perspective, a expliqué l'agence, signifie qu'il y a au moins une chance sur trois que la note soit de nouveau baissée en 2012 ou 2013, notamment si le gouvernement ne réforme pas le marché du travail pour faire baisser le chômage. Une réforme du marché du travail est à l'agenda du nouveau gouvernement.

 

Première publication : 14/01/2012

  • ESPAGNE

    Maintien du gel des salaires des fonctionnaires espagnols en 2012

    En savoir plus

  • ESPAGNE

    Rajoy dévoile un gouvernement sous le signe de l'austérité

    En savoir plus

  • ESPAGNE

    Mariano Rajoy est élu chef du gouvernement

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)