Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Obama et les attentes irréalistes des noirs américains"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Montréal, toute une histoire

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un français sur deux est imposable

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'écureuil et le serpent"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie : la guerre oubliée

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique : comment sortir de l'impasse?

En savoir plus

SUR LE NET

Le web se met au « Ice Bucket Challenge » pour la bonne cause

En savoir plus

FOCUS

Israël : Tsahal face aux minorités de la société israélienne

En savoir plus

  • Présidentielle 2017 : Alain Juppé candidat à la primaire de l'UMP

    En savoir plus

  • L'État islamique annonce avoir décapité un journaliste américain

    En savoir plus

  • Glissements de terrain meurtriers à Hiroshima

    En savoir plus

  • Gaza : reprise des affrontements entre Israël et le Hamas

    En savoir plus

  • L'armée irakienne attaque les jihadistes sur plusieurs fronts

    En savoir plus

  • L'opposition pakistanaise pénètre dans la zone rouge d’Islamabad

    En savoir plus

  • Libération : raconter l’été 44 au-delà des "moments de gloire et de triomphe"

    En savoir plus

  • Ligue 1 : une enquête judiciaire ouverte après le coup de tête de Brandao

    En savoir plus

  • Championnat d'Europe : Florent Manaudou vainqueur ex æquo sur 50 m papillon

    En savoir plus

  • Le prince saoudien braqué à Paris est un fils du roi Fahd mort en 2005

    En savoir plus

  • Émeutes de Ferguson : les États-Unis face à leurs vieux démons racistes

    En savoir plus

  • Carte interactive : "Ici est tombé" pour la Libération de Paris

    En savoir plus

  • Libération de Paris : "J'accueillais mes libérateurs"

    En savoir plus

  • Dans l’est de l'Ukraine, Lougansk en proie à d’intenses combats

    En savoir plus

  • Le pape François ouvre davantage la voie à la béatification de Mgr Romero

    En savoir plus

  • Amos Gitaï : "Israël est un projet politique, pas un projet religieux"

    En savoir plus

EUROPE

L'Espagne franchit la barre des 5 millions de chômeurs

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/01/2012

Alors que les chiffres officiels seront publiés le 27 janvier, Mariano Rajoy estime que l'Espagne compte 5,4 millions de chômeurs. "Un chiffre astronomique", juge le chef du gouvernement qui a fait de l'emploi l'une des priorités de son mandat.

AFP - Le chef du gouvernement conservateur espagnol Mariano Rajoy a estimé samedi à 5,4 millions le nombre de chômeurs en Espagne fin 2011, un chiffre "astronomique", a-t-il dit, qui confirme la progression alarmante du nombre de sans-emploi dans le pays.

"Cette année (2011) va se terminer avec 5,4 millions" de chômeurs, a déclaré M. Rajoy, soit plus de 400.000 chômeurs supplémentaires par rapport à la fin septembre, lorsque l'Espagne affichait déjà un taux de 21,52%, le plus élevé du monde industrialisé.

"C'est un chiffre astronomique", a-t-il ajouté, "quand nous connaîtrons les chiffres officiels, ce sera ceux-ci". Réduire le chômage est "notre défi, tous nos efforts et toutes nos politiques seront dédiés à cet objectif", a lancé M. Rajoy lors d'une réunion de son parti, le Parti populaire, à Malaga.

Les chiffres du chômage au quatrième trimestre 2011 doivent être publiés le 27 janvier par l'Institut national de la statistique (INE). A la fin septembre, le nombre de sans-emploi en Espagne s'élevait à 4,978 millions, contre 4,83 millions à la fin juin (20,89%).

Un chiffre de 5,4 millions signifierait donc non seulement que le chômage continue à gagner du terrain, mais que sa progression s'accélère.

Mariano Rajoy, qui a pris les rênes du pays le 21 décembre après sept années de gouvernement socialiste, a fait de l'emploi la priorité de sa politique, avec la lutte contre le déficit public.

L'agence de notation financière Standard and Poor's a abaissé vendredi de deux crans, à A, la note de la dette souveraine de l'Espagne en l'assortissant d'une perspective négative.

Cette perspective, a expliqué l'agence, signifie qu'il y a au moins une chance sur trois que la note soit de nouveau baissée en 2012 ou 2013, notamment si le gouvernement ne réforme pas le marché du travail pour faire baisser le chômage. Une réforme du marché du travail est à l'agenda du nouveau gouvernement.

 

Première publication : 14/01/2012

  • ESPAGNE

    Maintien du gel des salaires des fonctionnaires espagnols en 2012

    En savoir plus

  • ESPAGNE

    Rajoy dévoile un gouvernement sous le signe de l'austérité

    En savoir plus

  • ESPAGNE

    Mariano Rajoy est élu chef du gouvernement

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)