Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • En direct : Cameron promet des pouvoirs élargis à l'Écosse

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

Amériques

Le républicain modéré Jon Huntsman se retire en faveur de Mitt Romney

Dernière modification : 16/01/2012

Le plus modéré des candidats à l'investiture du Parti républicain pour la présidentielle américaine a décidé de jeter l'éponge pour appuyer la candidature de l'ancien gouverneur du Massachusetts et favori de la course, Mitt Romney.

AFP - Jon Huntsman a annoncé lundi qu'il se retirait de la course à l'investiture républicaine pour l'élection présidentielle aux Etats-Unis, appelant ses partisans à voter pour le favori, Mitt Romney.

"Aujourd'hui, je suspends ma campagne pour la présidentielle. Je crois qu'il est temps pour notre parti de s'unir derrière le meilleur candidat pour battre Barack Obama", a-t-il annoncé depuis Myrtle Beach en Caroline du Sud (sud-est), où se tiendra samedi le troisième scrutin visant à nommer le candidat républicain pour la présidentielle de novembre. "Malgré nos différences et nos écarts de vue sur quelques sujets, je pense que le bon candidat est le gouverneur Mitt Romney", a-t-il ajouté.

Le porte-parole de Jon Huntsman avait créé la surprise dimanche, en annonçant le retrait imminent du plus modéré des candidats républicains, peu après le soutien apporté par l'un des plus grands journaux de Caroline du Sud.

DOSSIER



"Aujourd'hui, j'appelle chaque comité de campagne (de chacun des candidats) à cesser les attaques mutuelles et à exposer directement au peuple américain les idées des conservateurs pour créer des emplois, réduire la dette publique, stabiliser les prix de l'énergie et construire un avenir meilleur pour nos enfants et nos petits enfants", a-t-il déclaré, son épouse à ses côtés.

L'ex-gouverneur de l'Utah (ouest) avait fait l'impasse sur le "caucus" (assemblée d'électeurs) de l'Iowa (nord) pour se concentrer sur la primaire organisée dans le New Hampshire (nord-est) où il était arrivé troisième, derrière Mitt Romney et Ron Paul, un excellent score comparé aux faibles soutiens qu'il avait reçus depuis le début de sa campagne.

Il n'était, en Caroline du Sud, crédité que de 4% d'intentions de vote.

Après la défection d'Herman Cain, de Michele Bachmann et de Jon Huntsman, la course pour l'investiture républicaine pour la présidentielle de novembre prochain se resserre autour du favori Mitt Romney.

Outre M. Romney, quatre candidats sont encore en lice: Rick Santorum, Ron Paul, Newt Gingrich et Rick Perry.
 

Première publication : 16/01/2012

  • PRIMAIRES REPUBLICAINES

    Après l'Iowa, Mitt Romney enregistre une autre victoire dans le New Hampshire

    En savoir plus

  • PRIMAIRES RÉPUBLICAINES

    Liveblogging : revivez la primaire républicaine dans le New Hampshire

    En savoir plus

  • PRIMAIRES RÉPUBLICAINES

    Les candidats républicains tentent de freiner l'avance de Mitt Romney

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)